banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Photographe, peintre et réalisateur : L’artiste Bouna Médoune Sèye décédé à Paris

28 Déc 2017
2644 times
Photographe, peintre et réalisateur : L’artiste Bouna Médoune Sèye décédé à Paris Photo d'archives

Cinéaste, photographe et plasticien, l’artiste sénégalais Bouna Médoune Sèye est décédé, hier à Paris, à l’âge de 61 ans.

L’artiste Bouna Médoune Sèye, décédé hier, à 61 ans, à Paris, est le réalisateur du court-métrage « Bandits Cinéma », une fiction sortie en 1992 dans laquelle Laye, un jeune ouvrier qui vit à Dakar, essaie de surmonter ses problèmes d’argent avec ses compagnons de galère.

Bouna Sèye est également l’auteur du film «Saï Sai Bi» sorti en 1995, du documentaire «Zone Rap » en 1998, mais aussi de «Les pieds dans les rues de Dakar» et «Jo Ouakam». Natif de Dakar, Bouna Sèye, après des études en France, s’est intéressé ensuite à la vie des petites gens dans la capitale sénégalaise. Cela influencera tous ses travaux de photographe, plasticien, puis de cinéaste. Il a participé à de nombreuses expositions dès les années 1980, au Sénégal, en Europe, au Canada…

Selon la Direction de la cinématographie, ces derniers mois, Bouna Médoune Sèye était impliqué comme directeur artistique dans des projets de films appuyés par le Fopica et produits par Mediatik de Moctar Ndiouga Ba, notamment les films fiction - long métrage «Le rêve de Latricia » du réalisateur Ben Diogaye Beye et «Hivernage» de Laurence Gavron.

« Le ministère de la Culture s’associe à la douleur qui frappe la communauté artistique et cinématographique du Sénégal et présente ses condoléances à la famille du défunt », lit-on dans le document de la Direction de la cinématographie.

O. DIOUF

 

Last modified on jeudi, 28 décembre 2017 10:15
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.