banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Roman «Le verdict de l’aurore» : Ngary Faye offre une véritable leçon de vie

29 Déc 2017
993 times

L’inspecteur d’académie de Dakar, Ngary Faye, a procédé, avant-hier, à la cérémonie de dédicace et de présentation de son tout premier roman. « Le verdict de l’aurore » publié par les Éditions Edisal retrace le destin poignant de Lat Guirane qui a vu son bonheur se dissoudre suite au décès tragique de sa femme dans un accident de voiture.

« Lat avait lutté à la petite école de Sakhré et il avait vaincu. Il avait lutté au lycée et il avait vaincu. Seul, il avait trôné à l’université. C’est en solitaire qu’il avait combattu au pays des Blancs et là-bas aussi, son nom est resté, lui Lat, le combattant éternel, le vainqueur de toujours ». Ce paragraphe résume à peu près « Le Verdict de l’aurore », le tout nouveau roman de Ngary Faye.
Véritable leçon de vie, cette œuvre suit la trame d’un destin déjà tracé, celui du personnage principal, Lat Guirane. Très éprouvé par les épreuves existentielles, il a su toujours se relever pour marcher encore plus fort et droit vers l’objectif. Les aléas programmés d’un avenir brouillé où tout s’obtient au bout d’un effort de Sisyphe n’enlevèrent en rien à la détermination de ce fils de paysan du Sine, « devenu à la sueur de son front un brillant  professeur  de philosophie dans une université régionale (Mbelfaoy) ».

Baignant dans un bonheur idéal après avoir rencontré sa dulcinée (Dior), Lat verra sa vie se basculer le jour où il va perdre sa femme emportée par un terrible  accident de voiture. Il se retrouve seul à élever sa fille Migui tourmentée par la disparition soudaine et précoce de sa mère. Un décès qui avait fini de créer une crise émotionnelle chez la petite fille. Ce faisant, pour l’aider à guérir, son papa Lat avait quitté l’université et ses étudiants.

« Le verdict de l’aurore » est une œuvre d’émotion. Chaque paragraphe fait chavirer les cœurs. Les brides de tristesse,  qui s’y achoppent, rappellent, par moment, le côté peu reluisant qu’offre la vie. Laquelle, aux yeux de l’auteur, « sait être impitoyable, implacable même ; mais il faut toujours garder espoir car le destin, dont les voies sont insondables, sait aussi lire la détresse des âmes nobles et généreuses ».

Style agréable, histoire poignante, l’œuvre de Ngary Faye véhicule une certaine moralité en dualité avec le fatalisme. « Souvent dans la vie, le destin nous frappe avec des moments poignants de nuits noires. Les personnes, qui réussissent ce sont celles qui croient en l’effort et qui ne baissent jamais les bras », souligne l’auteur pour qui son ovni littéraire pourrait accompagner des gens qui traversent des moments difficiles afin de les orienter dans la vie.

Pour le ministre de l’Education nationale qui a présidé la cérémonie de dédicace, le livre porte l’empreinte d’un enseignant en ce sens qu’il aborde également la problématique de l’éducation dans chaque chapitre. « Ce roman est un hymne à l’espoir et une invite à l’action. Les personnages et les scènes reflètent notre quotidien d’homme noir… », a indiqué Serigne Mbaye Thiam.
Publié par les Editions Edisal, « La vérité de l’aurore » marque l’entrée de son auteur dans l’univers restreint des écrivains. Ngary Faye est l’inspecteur d’académie de Dakar.

Ibrahima BA

 

Last modified on vendredi, 29 décembre 2017 12:28
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.