banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Prix international de poésie : Marouba Fall et Pape Sada Anne primés à Milan

02 Jan 2018
330 times
L’écrivain Marouba Fall. L’écrivain Marouba Fall. Photo d'archives

Les poètes Marouba Fall et Pape Sada Anne ont été primés à l’occasion de la troisième édition du Prix international de poésie « Sur les traces de Léopold Sédar Senghor » organisé par l’association Africa Solidarité (Onlus), à Milan. Au cours d’un point de presse, les lauréats sont revenus sur cette reconnaissance.

Quelques inspirés vers d’une poésie « galvanique », déclamés en wolof et en français, indiquent qu’il s’agit bien là d’une assemblée où le verbe atteint les cœurs et domine les esprits. Les écrits ont révélé Marouba Fall et Pape Sada Anne comme des génies poétiques et la parole, celle de leurs proches et des gens de leur univers d’expression, les a célébrés devant une assistance concernée et heureuse de les voir rehausser la fierté de toute une Nation. Celle qu’ils peuvent en tirer est tout aussi légitime et grande.

Marouba Fall, célèbre écrivain, a obtenu le premier prix de la section C réservée à la poésie inédite de langue française grâce à son poème « Chant pour Madiba ». La troisième édition du Prix international de poésie « Sur les traces de Senghor » comporte, en effet, une section réservée à la poésie de langue italienne et une autre dénommée C. Celle-ci est consacrée à la poésie inédite de langue française. Elle a enregistré plus de 500 candidatures à travers le monde francophone.

L’auteur du roman « La collégienne » rend hommage dans ce poème primé à la figure emblématique sud-africaine, Nelson Mandela. Il est « situé entre l’éloge funèbre et le discours politique », dit-il non sans s’arrêter sur la contribution importante de la Direction du livre et de la lecture du ministère sénégalais de la Culture. Celui qui en est le directeur, Ibrahima Lô, estime que cette consécration constitue un espoir pour les Lettres sénégalaises qui sont au cœur des préoccupations des autorités publiques. Les efforts qu’elles ont entrepris depuis quelques temps en sont un témoignage.

Pape Sada Anne, lui, a été récompensé du troisième prix grâce à son poème « Liberté ». La liberté y est présentée comme un personnage qu’il « apostrophe et magnifie à travers des images évocatrices ». Le lauréat est un membre actif du bureau du Cercle des écrivains et poètes de Saint-Louis. Il est également l’auteur d’un nouveau recueil de poèmes intitulé « Lumière des Saints ».

Cette plume du Nord ne compte pas s’arrêter en si bon chemin : « Ce n’était pas évident avec le nombre de participants. Ce qui en rajoute à ma fierté. Au-delà de nos personnes, nous représentions la créativité, le génie de tout un peuple ». Que l’inspiration ne les quitte jamais !

Alassane Aliou MBAYE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.