banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Guédiawaye : Le festival Abri des enfants prévu du 23 mars au 1er avril

10 Jan 2018
294 times

La cinquième édition du festival « Abri des enfants » se tiendra du 23 mars au 1er avril prochain à Guédiawaye. Cette année, deux thèmes majeurs seront débattus. « Luttons contre l’apatridie » et « La solidarité avec la nature » ont été choisis.

Selon les organisateurs, près de 800 enfants et 700 adultes vont participer à cet événement qui sera marqué par la tenue d’un plateau d’expression culturelle et artistique (cinéma), des projections itinérantes de films suivies de débats en collaboration avec la direction de la cinématographie et des maisons de production. Toujours, au menu de ce festival, de la musique avec un concert de sensibilisation à animer par des artistes connus, du théâtre qui sera marqué par la prestation d’acteurs professionnels et des enfants du Faes en présence de deux ambassadeurs du festival que sont Tane Bombé et Leïty Fall. Entre autres activités, des panels, un forum, de la danse, un atelier de slam et des actions citoyennes sont aussi inscrits au menu du festival.

Malgré l’objectif d’un enregistrement universel des enfants à l’état civil, une étude a montré que 25 % des enfants ne sont pas enregistrés à la naissance au Sénégal. Une autre étude a révélé que l’année précédente, 65,56 % des enfants scolarisés ne disposent pas de pièce d’état civil. C’est ce que nous ont rappelé les initiateurs du festival Abri des enfants. Ils ont aussi attiré l’attention du public sur le fait qu’il ne se passe pas un seul jour sans qu’on ne relate des histoires de sans papier, de mœurs et de pires formes de maltraitance et d’exploitation des enfants. Des réalités regrettables qui ont poussé Yoni3Pro, en collaboration avec l’association «JeVIS» et d’autres organisations communautaires de base, à mener une grande croisade contre l’apatridie à travers la cinquième édition du festival Abri des enfants (Faes) prévu du 23 mars au 1er avril prochain. Il sera question, dans ce projet, de mener une forte mobilisation articulée autour des paquets d’activités. C’est ainsi que les participants seront informés et sensibilisés sur les dangers de l’apatride afin que tout le monde puisse s’impliquer dans le combat pour l’amélioration de la situation des enfants à risques au Sénégal. Selon le directeur du festival, Yoro Niang, il s’agira aussi d’amener les enfants à comprendre l’apatridie et à s’approprier des valeurs civiques, de paix, de tolérance, de respect, du rejet de la violence sous toutes ses formes et de leur protection; mais aussi de développer chez eux des réflexes de droiture.

Abdou DIOP

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.