banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

5ème édition de la Nuit du Saloum : Les rythmes du Ngoyane ont résonné à la Maison Douta Seck

12 Fév 2018
1204 times

L’association « Takku Suxali Salum » qui œuvre pour le développement de la région centre du pays a tenu, ce week-end, la 5ème édition de la Nuit du Saloum ou Nuit du Ngoyane. Cette soirée ayant réuni les fils de cette région naturelle du Sénégal a été l’occasion pour les chanteuses d’exprimer leur talent.

Samedi, le froid glacial qui dicte sa loi à Dakar n’a pu venir à bout de la détermination des ressortissants du Saloum. Ces derniers étaient venus assister à la soirée annuelle de l’association « Takku Suxali Salum » présidée par Kéba Bâ. Pour la circonstance, les jardins de la Maison de la culture Douta Seck ont refusé du monde.

Le nombreux public n’a pas été déçu de la 5ème édition de la Nuit du Saloum, car les artistes ont replongé l’assistance dans le rythme des soirées traditionnelles de Ngoyane, une des identités du Saloum. C’est l’artiste Amy Socé Ndiaye de Ndoffane qui a ouvert le bal avec son orchestre constitué, entre autres, de dames qui ont le secret de faire résonner les calebasses posées à même le sol pour produire un son spécifique à ce genre musical. Avec sa voix accompagnée par la mélodie des pianos et des tambours, c’était la communion totale avec l’assistance. Peu importe. Femme, homme, on se laisse aller à cette danse traditionnelle surtout quand la chanteuse à la voie pénétrante est revenue sur l’histoire de certaines figures historiques, politiques, mais aussi de localités du Saloum. Après Amy Socé Ndiaye, Zahra Mbaye a égayé le public avec ses danseuses habiles. Simon Sène a aussi joué sa partition de même que d’autres artistes du Saloum qui ont rendu la Nuit du Ngoyane, une soirée « Sargal Macky Sall », plus belle.

« SARGAL MACKY SALL »
Kéba Bâ, président de l’association « Takku Suxali Salum », fondée en 2010, s’est félicité de la forte présence à cette soirée. Il a remercié les autorités du Sine-Saloum qui l’ont soutenu dans cette initiative ayant permis de réunir tous les fils de la région. Ce producteur de Ngoyane a expliqué que cette soirée était aussi une manière de « rendre hommage au président Macky Sall ». « Je remercie tout le monde pour la mobilisation exceptionnelle ; tout le Saloum est représenté, de même que les gens de la diaspora et les autorités. Je remercie spécialement le président Macky Sall qui m’a appelé pour m’encourager pour mon travail et aussi le Premier ministre », a laissé entendre l’initiateur de l’événement. Par rapport au thème de cette 5ème édition, « Sargal Macky Sall », Kéba Bâ a indiqué que le chef de l’Etat le mérite parce qu’il a beaucoup fait pour le Saloum en faisant la promotion de beaucoup de responsables de cette zone.

L’objectif de sa structure, a-t-il dit, c’est de réunir les Saloum-Saloum, de les aider, de travailler dans le social, pour le développement de cette région du Sénégal. Le ministre Assane Diop, président du Conseil départemental de Koungheul, a participé à la soirée ainsi que d’autres responsables. Le ministre de la Culture, Abdou Latif Coulibaly, s’est fait représenter par une forte délégation et le ministre de l’Intégration africaine, du Nepad et de la Francophonie, Mbagnick Ndiaye a été représenté par son épouse.

Oumar KANDE


PROMOTION DU NGOYANE : DES ARTISTES DEMANDENT UN CADRE D’EXPRESSION
Même si le Ngoyane est une musique traditionnelle très appréciée par les habitants du Saloum et par l’essentiel des Sénégalais, elle n’est pas très développée. Pour sa promotion, les chanteuses qui disent travailler, jusqu’à présent, de manière traditionnelle, veulent avoir un meilleur cadre d’expression. L’une des porte-voix du Ngoyane, Amy Socé Ndiaye, a laissé entendre que pour développer cette musique traditionnelle qui est à la croisée des chemins, il faut démultiplier les initiatives comme la Nuit du Saloum pour permettre aux artistes de mieux s’exprimer.

C’est pour cela qu’elle a remercié le président de l’association « Takku Suxali Salum » qui permet à ses collègues de communier avec le public et de mieux gagner leur vie. « Kéba Bâ est à remercier pour le travail qu’il mène en faveur du développement du Saloum et de la promotion du Ngoyane », a-t-elle dit.

O. KANDE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.