banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Premier gouvernement de Macron : Un pari sur la recomposition et la société civile

18 Mai 2017
658 times
Premier gouvernement de Macron : Un pari sur la recomposition et la société civile Alexis Kohler, Secrétaire général de l’Elysée.

Le président français Emmanuel Macron a composé, hier, son premier gouvernement. Une équipe de 22 membres (18 ministres et quatre secrétaires d’Etat), relativement resserrée, paritaire, qui fait le pari de la société civile et traduit la recomposition promise avec des ministres issus de la droite, comme de la gauche et du centre.

Le secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler, a annoncé, à 15H00 tapantes (13h00 Gmt), l’horaire prévu, et selon les canons du genre, la composition de ce gouvernement dont la moyenne d’âge est de 54 ans. Plusieurs figures de proue de la société civile se distinguent : l’escrimeuse Laura Flessel, ministre des Sports, l’éditrice Françoise Nyssen, ministre de la Culture, ou Muriel Pénicaud, ministre du Travail, passée par Danone et Dassault Systèmes. «L’engagement d’un gouvernement très resserré est totalement tenu», avec «une recomposition sans précédent» de l’exécutif, souligne-t-on dans l’entourage d’Emmanuel Macron, qui précise qu’au lendemain des législatives des 11 et 18 juin, «il n’est pas impossible qu’on ait un petit réajustement». Les ministres candidats devront, du reste, démissionner de leur poste s’ils ne sont pas élus.

La parité est, par ailleurs, parfaitement respectée, avec 11 femmes et 11 hommes, et autant de ministres de plein exercice de l’un comme de l’autre sexe. «Emmanuel Macron voulait que les femmes occupent des ministères de premier plan et ne soient pas reléguées à des portefeuilles qui leur sont traditionnellement dévolus ou moins importants», note l’entourage du nouveau président. Les quatre ministères régaliens ont été dévolus à deux socialistes - Jean-Yves Le Drian, l’un des deux rescapés du quinquennat de François Hollande, qui passe de la Défense à l’Europe et aux Affaires étrangères avec le Commerce extérieur dans ses attributions, et Gérard Collomb, «marcheur» de la première heure, qui prend l’Intérieur - et à deux centristes - François Bayrou à la Justice et Sylvie Goulard aux Armées. Nicolas Hulot occupe une place de choix dans l’organigramme. Deuxième dans l’ordre protocolaire et ministre d’Etat, il aura l’Energie dans son escarcelle et entre pour la première fois dans un gouvernement après avoir été candidat malheureux à la primaire des Verts pour la présidentielle de 2012. L’ancien animateur d’Ushuaïa avait déjà été pressenti pour rejoindre un gouvernement Hollande en janvier 2016 après avoir été l’un des artisans de la Cop21. Parmi les ministres figurent quatre socialistes (dont deux avaient rejoint En Marche !), deux radicaux de gauche, trois centristes, deux Lr, les autres provenant de la société civile.

Avec Bruno Le Maire à l’Economie et aux Finances, exclu illico des Républicains, et Gérald Darmanin à l’Action et aux Comptes publics, Emmanuel Macron donne Bercy à la droite, toujours plus fractionnée. «A titre personnel», François Baroin, chef de file des Républicains pour les législatives, a regretté ces ralliements, estimant qu’il ne s’agissait pas d’une «recomposition», mais d’un «dynamitage» politique.

AFP

Last modified on jeudi, 18 mai 2017 14:11
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.