banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Le Conseil constitutionnel saisi pour autoriser le vote avec ou sans carte d’électeur

24 Juil 2017
2374 times

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a saisi le Conseil constitutionnel "sur la possibilité que les électeurs n’ayant pu retirer leur carte d’électeur puissent voter aux élections législatives du 30 juillet 2017" avec d’autres documents, dont la carte d’identité nationale numérisée, a-t-on appris lundi de la présidence de la République.

Compte tenu des "lenteurs notées dans le retrait des cartes d’identité biométriques", cette saisine vise à amener le Conseil constitutionnel à autoriser les électeurs à voter avec une carte d’identité nationale numérisée, ou une carte d’électeur numérisée, ou un passeport, ou un permis de conduire, ou encore un document d’immatriculation, pour les "primo-inscrits" non détenteurs d’un des quatre premiers documents administratifs déjà indiqués, selon le communiqué.

Il rappelle que cette "éventualité avait été proposée par la société civile", avant que le président de la République ne saisisse à ce sujet le Conseil constitutionnel "par [une] lettre en date du 24 juillet 2017, conformément à l’article 72 de la Constitution".

Cette disposition constitutionnelle stipule que "tous les nationaux sénégalais des deux sexes, âgés de 18 ans accomplis, jouissant de leurs droits civils et politiques, sont électeurs dans les conditions déterminées par la loi", signale le texte.

Le président de la République "réaffirme son attachement sans réserve à l’organisation d’élections transparentes, libres et démocratiques. Le préalable dans ce sens est la possibilité pour chaque Sénégalais d’accomplir librement son devoir citoyen", ajoute le communiqué.

Source : APS

Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.