banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

22 évadés repris en Côte d'Ivoire : Soupçons de « complicité » dans l'évasion

05 Sep 2017
429 times

L'évasion dimanche d'une centaine de détenus de la prison de Katiola, dans le centre de la Côte d'Ivoire, a été permise grâce à une "complicité" parmi les gardiens, a estimé hier le maire-adjoint de la ville.

"C'est incompréhensible, la clôture de la prison fait six mètres de haut et il y a plusieurs portes avant le grand portail, il y a eu forcément une complicité interne. Il y a un individu, un garde pénitentiaire qui ouvert la prison", a déclaré à l'Afp le premier adjoint au maire de Katiola, Coulibaly Ouamien. 96 prisonniers se sont évadés à l'aube dimanche de la prison de cette ville située à 45 kilomètres au nord de Bouaké, selon une source sécuritaire. "Vingt-deux évadés ont été repris", a indiqué hier lundi une source judiciaire du tribunal de Katiola. "Le ratissage se poursuit pour pouvoir reprendre tous les prisonniers évadés".

Le directeur de l'administration pénitentiaire, Joachim Kongoué Koffi, avait confirmé l'évasion dimanche mais sans préciser le nombre de prisonniers, indiquant seulement qu'ils avaient "enlevé une partie de la toiture de leur cellule".  Selon une source judiciaire à Katiola, ce sont "des lieutenants du célèbre Yacou le Chinois (un caïd tué en 2016) qui sont à la base de cette évasion massive".  "Les détenus sont passés par le toit de leurs cellules pour gagner d'autres cellules et ils ont profité de la sortie des corvéables pour casser le grand portail et prendre la fuite", selon cette source. Accréditant l'hypothèse d'une complicité interne, une autre source judiciaire estime que "le dispositif sécuritaire est en partie responsable de cette évasion massive".

"Les prisonniers sont sortis de la prison sans fournir d'effort véritable", a ajouté cette source.

D'après une autre source pénitentiaire, le grand portail "n'était pas fermé à clé".

AFP

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.