banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

80 manifestants interpelles à Lomé : L’opposition togolaise dénonce des «intimidations»

09 Sep 2017
320 times

Au moins 80 personnes ont été interpellées dans Lomé  qui connaissait hier après-midi un calme relatif, à l’exception du quartier populaire de Bè où la situation restait tendue entre jeunes et forces de l’ordre.

Selon l’opposition, qui dénonce des «intimidations», au moins 100 personnes sont toujours en état d’arrestation.  Mercredi et jeudi, les Togolais ont manifesté massivement à Lomé et dans une moindre mesure en province à l’appel d’une coalition de 14 partis, pour réclamer des réformes et le départ du président Faure Gnassingbé, au pouvoir depuis 12 ans, après avoir succédé à son père. Ces rassemblements, d’une ampleur inédite depuis les sanglantes émeutes qui avaient suivi les élections de 2005, selon plusieurs observateurs, ont été notamment rendus possibles par l’alliance de l’opposition, qui a longtemps échoué à parler d’une seule voix. Les leaders d’une douzaine de partis de l’opposition se sont réunis devant la maison du président du Parti National Panafricain (Pnp), Tikpi Atchadam, pour exprimer leur solidarité avec leur camarade, victime selon eux «d’intimidations» du pouvoir, et qui se cache actuellement dans un lieu tenu secret.

Jouant l’apaisement, le gouvernement avait annoncé mardi un projet de réforme constitutionnelle réclamée depuis plus de dix ans par l’opposition, prévoyant une limitation à deux mandats présidentiels et un scrutin à deux tours.  Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Ibn Chambas, a rencontré le président Gnassingbé ainsi que le chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fabre, avant de partir hier pour Dakar.

M. Chambas a encouragé l’opposant «à s’investir dans des discussions avec le gouvernement» pour faire aboutir les réformes, dans une déclaration à la télévision publique togolaise.        

AFP

Last modified on samedi, 09 septembre 2017 14:19
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.