banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Force antijihadiste du G5 Sahel : Le président Keïta inaugure le poste de commandement à Sévaré

11 Sep 2017
422 times

Le président Ibrahim Boubacar Keïta a inauguré samedi à Sévaré (centre) le Poste de commandement de la force antijihadiste du G5 Sahel, formée de soldats du Mali, du Niger, du Tchad, du Burkina Faso et de Mauritanie, a-t-on appris de sources administrative et de sécurité.

«Le président Ibrahim Boubacar Keïta est arrivé samedi à Sévaré où il a inauguré le Poste de commandement de la Force G5, pour la lutte contre le terrorisme dans le Sahel», a déclaré à l’Afp Oumar Kanté, un responsable administratif régional présent lors de la cérémonie d’inauguration. Sévaré est à une dizaine de km à l’est de Mopti, chef-lieu de la région du même nom, dans le centre du Mali où la situation sécuritaire s’est nettement dégradée ces derniers mois.
Le commandant de la force du G5, le général malien Didier Dakoua, et d’autres responsables militaires de cette unité, étaient également présents à cette cérémonie, selon le même responsable administratif.

Le poste de commandement de Sévaré «va être au cœur de la lutte contre le terrorisme dans les cinq pays membres du G5», a expliqué à l’Afp une source de sécurité malienne, également présente à la cérémonie d’inauguration. «Le premier bataillon de la force (du G5) sera opérationnel» dès le mois de septembre et en octobre «des opérations militaires transfrontalières se dérouleront dans la zone des trois frontières, communes au Mali, au Niger et au Burkina Faso», indique un document officiel consulté samedi par l’Afp.

Les dirigeants des pays du G5 Sahel, soutenus par le président Emmanuel Macron, avaient acté le 2 juillet à Bamako la constitution de cette force antijihadiste conjointe et débloqué des fonds pour commencer son déploiement en septembre-octobre.  Cette force soutenue par les Occidentaux est encore en formation. Son financement est loin d’être bouclé : seulement 50 millions d’euros ont été promis sur les 450 jugés nécessaires.

La France, présente dans la zone sahélo-saharienne avec 4.000 hommes engagés dans l’opération antijihadiste Barkhane, a poussé à la création de cette force militaire qui devrait compter 5.000 hommes.

AFP

Last modified on lundi, 11 septembre 2017 13:00
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.