banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Mali : Dispersion d'une manifestation contre la présence française

11 Jan 2018
195 times

La police malienne a dispersé une manifestation d'une centaine de personnes contre la présence militaire française, hier, à Bamako, à la veille du cinquième anniversaire du lancement de l'intervention de Paris dans le pays, ont constaté des correspondants de l'Afp.

Par ailleurs, un membre de la garde nationale malienne a été tué et quatre autres blessés, mardi soir, dans une embuscade près de Djenné (centre), a annoncé l'armée malienne dans un communiqué, affirmant que "plusieurs terroristes ont été neutralisés", sans autre précision. La marche, organisée par des associations de jeunes, qui devait commencer place de la Liberté, dans le centre de Bamako, a été dispersée par la police, mais un autre groupe de manifestants avait déjà pu rallier les abords de la place des Martyrs, à côté de l'ambassade de France. Là aussi, la police est intervenue avec des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants, en a interpellant plusieurs, selon les mêmes sources.

"Nous dénonçons cette répression de notre manifestation. On dit qu'elle n'est pas autorisée, c'est faux", a déclaré à l'Afp Moussa Kanté, un étudiant participant au rassemblement, assurant que les autorités en avaient été dûment avisées. Il a ajouté qu’« en cinq ans de présence au Mali, l'armée française n'a pas réussi. Elle a même empêché le Mali de mettre sous son autorité la région de Kidal", (nord-est), toujours contrôlée par les ex-rebelles de la Coordination des mouvements de l'Azawad (Cma). 

Selon Mohamed Maïga, porte-parole du mouvement "On a tout compris", et un des organisateurs de la manifestation, "la crise  ne fait que s'envenimer" depuis cinq ans. "Tous les jours, ce sont des Maliens qui meurent", a-t-il déclaré à l'Afp. De nombreux policiers maliens protégeaient l'ambassade  devant laquelle des manifestants scandaient : "La France soutient les rebelles", "Paris, libérez le Mali", "Le Mali est indivisible".

AFP

 

Last modified on jeudi, 11 janvier 2018 14:50
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.