banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Sports (4993)

Sport

L’équipe de Génération Foot a remporté la finale de la Coupe du Sénégal seniors ce dimanche après sa victoire 2-0 aux dépens de la Renaissance de Dakar. Les buts ont été marqués en première période par Khadim Diaw à la 25ème minute et par Abdou Aziz Soumaré, le défenseur de la Renaissance contre son camp à la 35ème minute.

Avec ce succès, Génération Foot qui était en course pour le titre de champion 2018, est assurée de retourner en Afrique la saison prochaine. Cette victoire est la 2ème de l’équipe de Déni Biram Ndao en Coupe du Sénégal après celle de 2015 contre le Casa Sports.

Par ailleurs, la finale chez les juniors a été remportée par le Casa Sports qui a battu 1-0 celle du Jaraaf de Dakar.

Samedi, la finale en football féminin a été gagnée par Médiour de Rufisque qui a dominé les Sirènes 3-0 tandis qu’en cadets, l’AF Darou Salam était venue à bout du Casa Sports 1-0.

Source : APS

L’équipe du Sénégal des moins de 20 ans a obtenu sa qualification pour le 3ème et dernier tour qualificatif au Championnat d’Afrique des nations de la catégorie aux dépens de celle de l’Egypte aux tirs au but.

Les deux équipes qui avaient fait match nul (0-0) à Dakar, il y a une semaine, se sont quittées ce samedi sur le même score. Aux tirs au but, ce sont les coéquipiers du capitaine Ousseynou Cavin Diagne qui ont remporté la mise 7-6.

La phase finale de la CAN U20 est prévue du 24 février au 10 mars de l’année prochaine au Niger.

Source : APS

Pour un apaisement total et entier à la raison, les familles des victimes, reçus ce jeudi en audience par le président Macky Sall, considèrent que malgré l’atrocité des événements, il faut savoir pardonner ; un pardon qui ne signifie pas jouer contre l’Union sportive de Ouakam (Uso).

« Il est encore trop tôt de jouer contre Ouakam, ce match pouvant réveiller de mauvais souvenirs qui risqueraient de faire revenir la violence », a affirmé le porte-parole des familles des victimes, Mamadou Dione, qui a appelé au calme et à la sérénité. Toutefois, ces dernières continuent de réclamer justice et le président Macky Sall les a rassurés que tôt ou tard les décisions de justice seront dites.

« Sur une éventuelle programmation d’un match Stade de Mbour - Uso, notre position reste inchangée. Nous avons toujours dit que nous n’étions pas prêts, pour cette année, à jouer contre l’équipe de Ouakam et nous l’avons réitéré devant le président de la République. Parce que nous ne sommes pas encore sortis de ce deuil-là », a déclaré Saliou Samb, président du stade Mbour qui faisait face à la presse après l’audience avec le chef de l’Eta.

« Le président de la République n’a pas voulu s’immiscer dans la gestion du football, et a même demandé à la Fédération sénégalaise de football, qui est une structure indépendante, à trouver une autre formule pour que ces matches-là ne puissent pas se tenir, pour plusieurs raisons, notamment pour des questions de sécurité », a martelé le président du Stade de Mbour. « Nous demandons aux magistrats qui sont chargés de l’instruction, notamment au doyen des juges, avec tout le respect qu’on leur doit, de nous aider à accélérer la procédure, afin que nos morts puissent enfin reposer en paix. Ainsi, en tant que parents et dirigeants du Stade de Mbour, nous pourrons enfin être soulagés parce que le droit aura été dit et les responsabilités situées », a insisté Saliou Samb.

« Nous refusons catégoriquement que notre équipe joue contre l’Uso. La décision d’intégrer Ouakam dans le championnat était précipitée. Au lieu de nous aider à faire notre deuil et de panser les blessures, alors que nous continuons de souffrir atrocement, le cœur meurtri, on nous impose une telle décision », s’est-t-il indigné. Au cours de cette audience, le chef de l’Etat a offert 24 millions de FCfa aux huit familles, soit trois millions de FCfa pour chacune d’elle. Macky Sall a également offert au Stade de Mbour une enveloppe de 15 millions de FCfa, au comité des supporters 5 millions ainsi que 3 billets pour la prochaine Coupe du monde Russie 2018.

D’après le président du Stade de Mbour, Macky Sall a promis aussi d’accompagner les familles des victimes en leur permettant d’avoir accès à des financements de la Délégation à l’entreprenariat rapide (Der).

Amath Sigui NDIAYE

 

Diambars n’a plus droit à l’erreur dans cette dernière ligne droite du championnat de L1. Troisième relégable, l’équipe du président de la Ligue sénégalaise de football professionnel, Saër Seck, est dos au mur.
A un point de Ngb Niary Tally, le premier non relégable, les Académiciens n’ont plus leur destin en main. Ils seront redoutables dans la dernière ligne droite. Notamment à domicile où ils attendent samedi, après-midi, de pieds fermes, le Casa Sports. Des Sudistes en perte de vitesse et qui ne sont pas totalement à l’abri et bien conscients qu’ils ne seront pas en tourisme à Saly, ce week-end. Un succès assurerait définitivement le maintien des Ziguinchorois, mais leur hôte est actuellement sur une bonne dynamique.
Avec deux succès consécutifs lors des précédentes journées, Diambars a retrouvé l’espoir après une longue période de doute.

La Linguère et le Ndiambour ont pratiquement assuré leur place dans l’élite, mais leur retrouvaille dans le choc du Nord n’en perd pas pour autant d’enjeu. Voisins au milieu du classement, Saint-Louisiens et Lougatois peuvent encore rêver du podium. Le Stade de Mbour et l’As Douanes sont aussi en course pour terminer dans le trio de tête. Notamment les Douaniers qui sont à l’affût au pied du podium.

Cependant, leur déplacement à Mbour peut être redouté car les Pélicans de Mbour PC, leurs hôtes de la journée, n’ont pas encore assuré leur maintien.
Leurs voisins du Stade de Mbour ne sont pas sous cette pression. Ils sont non seulement hors de portée des relégables, mais ils auront en face, le Guédiawaye Fc, déjà relégué.
Ce n’est pas le cas pour Niary Tally, le premier non relégable contraint de sortir la grosse artillerie, lundi, face à la Sonacos. Des Huiliers, actuels dauphins qui aspirent garder, au moins, la troisième place à l’arrivée. Les Rufisquois du Teungueth Fc peuvent aussi espérer monter sur le podium.
Mathématiquement, c’est encore possible, mais il faut assurer d’abord, lundi face à la lanterne rouge, l’Us Ouakam, la chair à canon, quasiment condamnée.

Ansoumana SAMBOU

PROGRAMME
Samedi 19 Mai 2018 : A Fodé Wade, 17h : Diambars (13e, 26 pts) – Casa Sports (10e, 32 pts). A Mawade Wade, 16h30 : Linguère (7e, 35 pts) – Ndiambour (8e, 34 pts). A Caroline Faye, 16h30 : Mbour PC (9e, 33 pts) – As Douanes (4e, 39 pts). 18h30, Stade de Mbour (5e, 35 pts) – Gfc (14e, 10 pts).
Lundi 21 Mai : A Al. Djigo, 17h : Ngb Niary Tally (12e, 27 pts) – Sonacos (2e, 41 pts).
A Amadou Barry, 17h : Teungueth Fc (6e, 35 pts) – Us Ouakam (15e, 7 pts)   
 
Génération Foot – Jaraaf reporté ; Dakar Sacré Cœur exempté

 

Quid de Darou Salam ou du Casa Sport succédera à l’Académie Oslo vainqueur l’année dernière de l’épreuve ? Le verdict sera connu cet après midi, à partir de 15h au stade Alassane Djigo de Pikine à l’issue de la finale qui promet du spectacle. Les deux clubs qui ont fait le vide autour d’eux et qui s’affrontent pour la couronne ne vont pas se faire de cadeaux. Le Casa Sport, habitué de cette compétition, tentera de conclure la saison en apothéose et également de baliser le chemin pour son équipe junior qui disputera demain dimanche une finale contre le Jaraaf au stade Léopold Sédar Senghor. Toujours au stade Alassane Djigo, la finale de foot féminin opposera les Sirènes de Grand-Yoff à Médiour de Rufisque à 17h.
Samba Oumar Fall

 

D’habitude c’est la finale de la coupe du Sénégal senior qui clôturait la saison de football au Sénégal, mais cette année les choses ont été inversées. Pour la présente édition, cette finale se jouera bien avant la fin du championnat. Ce sera demain au stade Léopold Sédar Senghor à partir de 17h entre Génération Foot (L1) et Renaissance de Dakar (L2). L’équipe de Déni Biram Ndao qui s’était débarrassée facilement de Kawral (D3) de Vélingara (4-0) en demi-finale sera opposée donc à celle du Plateau qui avait du ferrailler contre Jamono de Fatick pour s’imposer finalement à la suite des prolongations (4-2). Mais cette finale Génération Foot-Renaissance de Dakar sera aussi l’opposition de deux équipes qui avaient déjà disputé une finale de coupe du Sénégal. Si Génération Foot s’était imposée à la surprise générale devant le Casa Sports en 2015 (4-3 Ap), la Renaissance de Dakar par contre avait perdu la sienne en 2012 contre Hlm (0-0, 3-4 Tab). Deux finalistes qui occupent présentement les 3e et 2e places dans leur championnat respectif. Génération Foot à 13 points du leader le Jaraaf et la Renaissance à 2 points de Pikine. Mais là où les choses risquent de se corser c’est la machine à buts de Génération Foot qui a inscrit la bagatelle de 16 buts pour en encaisser qu’un seul.

Toutefois l’équipe de Déni Biram Ndao devrait être amputée de ses fers de lance notamment Amadou Dia Ndiaye et Cheikh Tidiane Sabaly, appelés sur le front africain des éliminatoires retours de la Can U20 contre l’Egypte.
Toutefois, à la Renaissance de Dakar, on ne se fait pas de complexe avec le coach Lamine Sarr qui est revenu sur le banc pour tenter de faire oublier la finale perdue de 2012.

Cheikh Fantamady KEITA

 

Roberto Mancini, ancien entraîneur notamment de l'Inter Milan, de Manchester City ou du Zenit Saint-Pétersbourg, est le nouveau sélectionneur de l'équipe d'Italie, a annoncé lundi soir la fédération italienne de football. L'Italie était sans sélectionneur depuis le mois de novembre et son élimination face à la Suède en barrages d'accession à la Coupe du Monde, à laquelle elle ne participera pas cet été, pour la première fois depuis 1958. Mancini prend donc la suite de Gian Piero Ventura, démis de ses fonctions après le fiasco du mois de novembre. Dimanche, le Zenit Saint-Pétersbourg avait annoncé la résiliation anticipée de son contrat d'entraîneur. La mission du technicien italien, âgé de 53 ans, sera de reconstruire une équipe d'Italie abîmée par son échec du mois de novembre et de la qualifier pour l'Euro-2020. Mancini tiendra une première conférence de presse dès mardi à midi, au centre d'entraînement fédéral de Coverciano, près de Florence.

AFP :

 

Contraint au partage des points (0-0) lors de la manche aller du 2e tour préliminaire de la Can U20, à Dakar, le Sénégal ira chercher sa qualification ce samedi après-midi, à 17h30, en Egypte. Pour ce faire, les Lionceaux doivent impérativement ramener un résultat positif.

Une victoire ou un match nul avec des buts en terre égyptienne. C’est le résultat que doivent réussir les Lionceaux pour espérer voir le prochain tour de la qualification pour la 21e édition de la Can U20. Les protégés de Youssoupha Dabo se sont compliqués la vie en concédant un nul blanc à domicile samedi dernier, face à l’Egypte. Les attaquants sénégalais ont fait preuve d’un cruel manque d’efficacité. Avec un jeu approximatif, ils n’avaient pas réussi à maîtriser leur sujet. Pis, les Egyptiens ont imposé une grande adversité aux Lionceaux qui ont vraiment éprouvé de grosses difficultés pour trouver le chemin des filets. Ousseynou Niang, Amadou Dia Ndiaye et Cheikh Tidiane Sabaly n’avaient pas réussi à concrétiser les rares occasions que l’équipe s’était procurée.
En ballotage défavorable, le Sénégal, finaliste malheureuse lors des deux dernières éditions (2015 et 2017), a l’obligation d’aller chercher la qualification à Port Saïd, chez le champion de 2013. Mais pour y arriver, Ousseynou Cavin Diagne et ses coéquipiers devront montrer un tout autre visage dans ce match qui sera dirigé par un trio arbitral burundais composé de Thierry Nkurunziza, Pascal Ndimunzigo, Willy Habimana.

Samba Oumar FALL

 

Le sélectionneur du Japon Jamie Joseph a choisi de tirer un trait sur l'arrière vedette Ayumu Goromaru, dont l'étoile a pâli depuis 2015, lors de la Coupe du monde 2019 à domicile, a-t-il annoncé vendredi dans un entretien à l'Afp. "Il a disparu du cadre depuis la Coupe du monde (2015)", a indiqué le technicien néo-zélandais.
Goromaru a été le visage des "Brave Blossoms" héroïques de 2015, lorsqu'ils avaient battu à la surprise générale l'Afrique du Sud (34-32). Le buteur de 32 ans a enchaîné deux expériences non-concluantes aux Queensland Reds puis à Toulon, et s'est éloigné des radars du sélectionneur, malgré un retour sur l'archipel en 2017, au Yamaha Jubilo. A plus d'un an de la Coupe du monde à la maison, l'esprit de Joseph est tourné vers les deux Tests à venir contre l'Italie, les 9 et 16 juin à Oita puis Kobe, et la Géorgie le 23 juin à Toyota. "Nous voulons atteindre les quarts de finale" du Mondial, a indiqué le sélectionneur, par ailleurs à la tête des Sunwolves, la seule équipe japonaise du Super Rugby.
"Nous avons battu des équipes de premier plan ces dernières années. Nous aurions dû battre la France chez elle en novembre dernier, mais avons fait match nul (23-23)", a-t-il poursuivi. "On peut être bon sur un match. C'est différent du Super Rugby: on joue quatre matches, c'est un tournoi très différent. C'est notre objectif", a assuré le Néo-Zélandais.
Le Japon, pour son sixième Mondial d'affilée, a hérité de la Colombie, de la Pologne et du Sénégal dans le groupe H.

Le groupe de 27 joueurs :
Gardiens (3) : Eiji Kawashima (Metz/FRA), Masaaki Higashiguchi (Gamba Osaka/JPN), Kosuke Nakamura (Kashiwa/JPN)
Défenseurs (8) : Yuto Nagatomo (Galatasaray/TUR), Gotoku Sakai (Hambourg/GER), Tomoaki Makino (Urawa/JPN), Gen Shoji (Urawa/JPN), Wataru Endo (Urawa/JPN), Maya Yoshida (Southampton/ENG), Hiroki Sakai (Marseille/FRA), Naomichi Ueda (Kashima/JPN)
Milieux (12) : Makoto Hasebe (Francfort/GER), Shinji Kagawa (Dortmund/GER), Gaku Shibasaki (Getafe/ESP), Toshihiro Aoyama (Hiroshima/JPN), Hotaru Yamaguchi (Cerezo Osaka/JPN), Ryota Oshima (Kawasaki/JPN), Keisuke Honda (Pacheco/MEX),
Genki Haraguchi (Düsseldorf /GER/D2), Yuto Misao (Kashima/JPN), Takashi Inui (Eibar/Espagne), Takashi Usami  (Düsseldorf/GER/D2), Yosuke Ideguchi (Cultural Leonesa/ESP/D2)
Attaquants (4) : Shinji Okazaki (Leicester/ENG), Yuya Osako (Brême/GER), Yoshinori Muto (Mayence/GER), Takuma Asano (Stuttgart/GER)


Championnats Européens

19 Mai 2018
109 times

Espagne/38e journée
Le programme (en heures locales = Gmt+2) :
Aujourd’hui : (13h00) Celta Vigo – Levante, (16h15) Leganés - Betis Séville, (18h30) Séville FC – Alavés, Malaga – Getafe, Las Palmas – Gérone, (20h45) Villarreal - Real Madrid.
Demain : 12h00) Valence - Deportivo La Corogne, (16h15) Athletic Bilbao - Espanyol Barcelone, (18h30) Atlético Madrid – Eibar, (20h45) FC Barcelone - Real Sociedad

Italie/38e journée
Le programme (en heures locales = Gmt+2) :
Aujourd’hui : (15h00) Juventus Turin - Hellas Vérone.
Demain : (15h00) Genoa – Torino, (18h00) Cagliari - Atalanta Bergame, Chievo Vérone – Benevento, AC Milan – Fiorentina, Naples – Crotone, SPAL - Sampdoria Gênes, Udinese – Bologne, (20h45) Lazio Rome - Inter Milan, Sassuolo - AS Rome

France/38e journée
Programme de la 38e et dernière (19h00 Gmt) :
Caen - Paris SG, Dijon – Angers, Lyon – Nice, Marseille – Amiens, Metz- Bordeaux, Nantes – Strasbourg, Rennes – Montpellier, Saint-Etienne – Lille, Toulouse – Guingamp, Troyes – Monaco


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.