banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Sports (4485)

Sport

Suite à la décision favorable rendue mercredi dernier par le Tribunal arbitral du sport (Tas), l’Union sportive de Ouakam (Uso) est prête à réintégrer le championnat de Ligue 1 qui dispute sa 9e journée ce week-end. Les dirigeants du club qui ont fait face, hier, à la presse, disent n’attendre que le signal de la Ligue sénégalaise de football professionnel (Lsfp) et de la Fédération sénégalaise de football (Fsf) qui doivent définir les modalités de cette réintégration.

L’Uso participera bien au championnat de Ligue 1 et jouera sur tous les tableaux. C’est ce qu’ont fait savoir, hier, les dirigeants ouakamois qui donnaient la position officielle du club depuis que la sentence du Tas demandant leur réintégration en Ligue 1 est tombée. Cette décision, a dit le président Abdoul Aziz Guèye, est satisfaisante pour le club et a été accueillie en toute humilité et en toute responsabilité. A son avis, c’est le football sénégalais qui a gagné. D’ailleurs, a-t-il expliqué, l’Uso a reçu, hier matin, la notification de la Ligue professionnelle, avec objet la réintégration du club.

Le président exécutif du club, Alfred Bathily, se veut clair. Selon lui, l’Uso a fait appel en sachant bien qu’elle aurait bien gain de cause. Donc, la réintégration ne souffre d’aucun doute. « Nous sommes partis au Tas pour gagner et jouer en Ligue 1. Et nous avions même demandé à la Ligue de maintenir le championnat à treize équipes et de ne faire monter personne pour rendre les décisions que nous attendions possibles et faciles ; ce qui n’a pas été fait », a déploré M. Bathily ; quand bien même il a reconnu que cette réintégration dans l’immédiat sera très complexe. Cependant, a-t-il relevé, elle doit être empreinte de mesures d’accompagnement par les autorités fédérales et celles de la ligue.

Pour le conseiller juridique du club, Samba Kandji, l’Uso a des obligations tout comme la Fsf et la Lsfp ont les leurs. « L’obligation première que nous avions, c’était de signifier la décision à la Fsf et de payer l’amende de 500.000 FCfa ; ce qui a été fait. Il reste donc à la Lsfp et la Fsf de nous dire comment cette intégration se fera.

Une équipe à reconstruire
Pour relever le défi, l’Uso, selon M. Bathily, compte bâtir une équipe compétitive. Et pour cela, le club n’exclut pas de récupérer ses joueurs partis monnayer leurs talents ailleurs.
« Il y a des joueurs qui ont été prêtés avec un protocole bien précis. Nous avions pris toutes les dispositions pour pouvoir les récupérer en cas de décisions positives du Tas », a assuré M. Bathily. Selon lui, d’autres joueurs sont attendus pour renforcer l’équipe. « Il n’y a pas que ces joueurs-là.

Le président Abdoul Aziz Guèye qui s’est incliné sur la mémoire des disparus mbourois a invité toutes les forces vives à s’unir pour construire un football local digne de ce nom et qui pourra jouer les grands sur l’échiquier africain et international. Les dirigeants ouakamois n’excluent pas également d’aller à Mbour pour présenter leurs condoléances au Stade de Mbour. Mais ce déplacement, a précisé M. Guèye, se fera au moment opportun et de concert avec le président Saliou Samb.

Samba Oumar FALL

 

AFP :

La décision du Tribunal arbitral du Sport (TAS) qui réhabilite l’Union sportive de Ouakam en Ligue 1 passe mal à Mbour où le souvenir des huit victimes est toujours vivace.
Ce qui amène la direction du Stade de Mbour qui a payé un lourd tribut dans les événements à dégager toute responsabilité en cas de débordements si l’USO vient dans la ville. Elle annonce par ailleurs, une plainte contre les parties prenantes dans l’organisation du match du 15 juillet.

Une décision qui ne trouve pas l’assentiment à Mbour où ce sont huit supporters qui ont perdu la vie et plusieurs autres blessés lors des événements malheureux du 15 juillet 2017. Un souvenir encore vivace dans les mémoires. En conférence de presse ce vendredi, le président du club, Saliou Samb a regretté cette décision à laquelle « nous ne nous attendions pas du tout ». Du coup, le club qui est mis devant le fait accompli puisque « n’étant pas partie civile devant le TAS » entrevoit déjà les éventuels désagréments que pourrait causer un retour de l’USO en championnat.

Et dégage surtout, toute responsabilité de son club dans l’organisation d’une rencontre à Mbour face à cette formation. Pour M. Samb, « le Stade de Mbour en appelle aux sens des responsabilités et de la mesure des autorités impliquées dans la gestion cruciale de la situation. C’est une situation dont le Stade de Mbour ne peut garantir l’organisation et la sécurité ».

Aussi, a-t-il appelé les autorités compétentes que sont le Gouvernement, la Fédération, la Ligue professionnelle, les forces de sécurité et les acteurs du sport et de la direction de l’Uso afin que cette situation soit gérée à la dimension du problème. Dans sa décision, le TAS a souligné que l’Us Ouakam est en partie responsable des événements du 15 juillet, aux côtés d’autres acteurs. Ce qui pousse le Stade de Mbour à entrevoir « possibilité d’exploiter cette ouverture pour engager, entre autre la responsabilité des organes et structures indexés dans ladite décision ».

Le président a également rappelé qu’à la suite de la plainte que le club a déposée, le dossier suit actuellement son cours auprès du doyen des juges d’instruction de Dakar. Cette réhabilitation et la possibilité d’avoir une rencontre entre les deux protagonistes du match du 15 juillet inquiètent particulièrement le président du Comité des Supporters du Stade. Alassane Ndiaye a par ailleurs annoncé sa démission de la tête du Comité puisque dit-il, il ne peut pas assumer les éventuels agissements de ses camarades en cas de venue de l’USO à Mbour.

Ousseynou POUYE

 

La Zambie et la Namibie, qui participe à son premeir Championnat d'Afrique des nations, se sont qualifiées pour les quarts de finale de la CHAN-2018, alors que la Côte d'Ivoire, l'une des favorites pour la victoire finale avec le pays-hôte, le Maroc, a été éliminée. Ces deux pays rejoignent en quarts le Maroc, justement, et le Soudan, les deux premiers du groupe A.

GROUPE B (à Marrakech) : Zambie - Côte d'Ivoire 2-0,
Namibie - Ouganda 1-0

Reste à jouer (lundi 19h00 GMT). A Marrakech : Côte d'Ivoire – Ouganda. A Casablanca : Namibie - Zambie
Les résultats :
Libye - Nigeria 0-1, Rwanda - Guinée équatoriale 1-0. Déjà joués: Libye - Guinée équatoriale  3-0, Nigeria - Rwanda  0-0. Reste à jouer (mardi 23 19h00): Guinée équatoriale - Nigeria (Grand stade d'Agadir), Rwanda - Libye (Grand stade de Tanger)

AFP

 

Le Nigeria, l'un des poids lourds du Championnat d'Afrique des nations 2018 tenu en échec par le Rwanda 0-0, a remporté la "finale" du groupe C en battant la Libye 1 à 0, vendredi, le Rwanda devant coleader du groupe C après sa victoire 1-0 devant la Guinée.

Les Libyens, impériaux devant la Guinée équatoriale 3-0, n'ont jamais été en mesure d'inquiéter une équipe du Nigeria bien organisée et qui a fait la décision par Sunday Faleye (79e). Du coup, tout se jouera mardi pour les deux places en quarts de finale avec un léger avantage pour le Nigeria, opposé à la Guinée équatoriale, déjà éliminée. Dans l'autre rencontre, la Libye est condamnée à battre le Rwanda pour aller en quarts.

 

Le Tour de France 2019 commencera par deux étapes à Bruxelles, une étape en ligne qui arrivera près du château royal puis un contre-la-montre par équipes.

La 106e édition de la plus grande course cycliste, dont le Grand départ a été présenté mardi, rendra à cette occasion un hommage appuyé au champion légendaire de son sport, le Belge Eddy Merckx, dont la première des cinq victoires dans le Tour a eu lieu cinquante ans plus tôt en 1969. «Il était important de partir de la ville du champion qui a porté le plus souvent le maillot jaune», a déclaré le directeur du Tour, Christian Prudhomme, en soulignant que l’année 2019 marquera le centenaire de la création de la tenue de leader du Tour, le célébrissime maillot jaune. Le 6 juillet, la première étape dessinera une boucle en Flandre et en Wallonie, en passant par Charleroi puis Waterloo, pour une distance de 192 kilomètres avec départ et arrivée dans la capitale belge. La première côte du parcours sera le mur de Grammont, haut lieu historique du Tour des Flandres. Mais le final sera favorable aux routiers-sprinteurs avec un faux-plat de 2 kilomètres, à 3/4 %, selon les explications du directeur de course Thierry Gouvenou. La ligne sera installée face à l’entrée du Palais Royal. Eddy Merckx (72 ans), qui a reçu une «standing ovation» lors de la présentation du Grand départ donnée aux musées royaux, a apprécié l’hommage que représente le Grand départ donné dans la ville où il a endossé le premier de ses 111 maillots jaunes, avant qu’il gagne le premier de ses cinq Tours de France, à sa première participation. Le Tour, qui s’élancera en juillet prochain de Vendée, partira en 2019 pour la 23e fois de l’étranger. Pour la deuxième fois de Bruxelles, qui avait déjà accueilli les opérations de départ en 1958.

AFP

 

Last modified on samedi, 20 janvier 2018 13:52

Dans certains clubs, la situation est déjà très critique. Et c’est le cas de Dakar Sacré Cœur, l’un des promus qui tarde encore à suivre le rythme de la compétition dans l’élite. Ce week-end, une sixième défaite serait de trop. Le succès est la seule alternative chez le leader, Génération Foot, qui est sous la pression des clubs de Mbour. Pari difficile pour les Sicapois. Diambars est aussi dans l’obligation de sonner la révolte.

Il est certes encore tôt pour tirer la sonnette d’alarme, mais la situation est critique à Dakar Sacré Cœur. Même le coach, Bruno Rohart, reconnait sportivement que son équipe est dans une phase « très difficile ». Et dans ces conditions, il promet de redoubler d’effort afin de redresser la situation. Dans tous les cas, le technicien français du club de la Sicap pense que son équipe est capable de rebondir. Et le début de la révolte est attendu ce week-end.

Mais, d’ores et déjà, il convient de reconnaitre que ce sera difficile, car les Sicapois sont attendus de pied ferme à Dény Biram Ndao, par Génération Foot, le leader qui tient à son fauteuil.
A la portée de Mbour PC, un échec de Génération Foot peut profiter aux Mbourois. A l’instar de Dakar Sacré Cœur, Diambars est aussi dans l’obligation de sonner la révolte avant qu’il ne soit trop tard. Relégable à mi-parcours de la phase aller, les Académiciens de Saly n’ont plus droit à l’erreur. Et la révolte doit aussi commencer, dès ce week-end, à domicile face à l’As Douanes. Mais il leur faudra d’autres arguments plus convaincants pour dompter des douaniers en pleine confiance. Figurant dans le Top 5, à 3 points de retard du leader, l’As Douanes ne débarquera pas à Fodé Wade sans ambition. C’est le cas de Mbour PC qui va aussi débarquer à Amadou Barry en commando pour tenter d’arracher le dernier mot à Teungueth Fc. Dauphins à l’issue de la précédente journée, les Pélicans de Mbour sont la menace la plus sérieuse pour Génération Foot, le champion en titre qui tient encore à son bien.

Le Diaraf qui est aussi parmi les sérieux prétendants, hérite du Guédiawaye Fc, la lanterne rouge. Un duel a priori déséquilibré, contrairement au choc du milieu du tableau qui oppose Niarry Tally au Ndiambour. Les deux adversaires sont voisins dans la moitié inférieure du classement, avec le même nombre de points (9). Dans ce duel, si Niarry Tally se donne le défi de rebondir après sa chute à Ziguinchor, le week-end dernier, le Ndiambour est animé par l’ambition de se relancer après une série d’échecs. Neutralisés lors des deux dernières journées, les Lougatois vont tenter de renouer avec la victoire. Leur dernier succès remonte à la 3e journée (1-0) contre le Casa Sports, le 10 décembre 2017, à domicile.

Se relancer, sera aussi le mot d’ordre dans le camp de la Linguère qui attend une équipe du Casa Sports en phase de redressement. Sur une dynamique de rattrapage après un démarrage poussif, le club de Ziguinchor se présentera à St-Louis avec un mental de conquérant. Après un démarrage réussi, la Linguère est actuellement en perte de vitesse, au point de se retrouver au milieu du tableau. C’est le contraire du Stade de Mbour qui a une place sur le podium à confirmer, alors que la Sonacos, leur adversaire de la journée, aura l’ambition de retrouver sa place au sommet. Leader il y a deux journées, les Huiliers sont non seulement rentrés dans les rangs, mais sont en perte de vitesse.

Ansoumana SAMBOU

Programme : Samedi 20 Janvier 2018
A Amadou Barry, 16h30 : Teungueth Fc (8e, 11 pts) – Mbour PC (2e, 15 pts). A Fodé Wade, 16h30 : Diambars (13e, 5 pts) – As Douanes (5e, 14 pts). A Deny Biram Ndao, 16h : Génération Foot (1er, 17 pts) – Dakar Sacré Cœur (12e, 5 pts)
Dimanche 21 janvier 2018 : A Léopold S Senghor, 16 h : Diaraf (4e, 14 pts) – Gfc Pro (14e, 1 pt), 18h : Ngb Niarry Tally (10e, 9 pts) – Ndiambour (9e, 9 pts), A Mawade Wade, 17 h : Linguère (7e, 11 pts) – Casa Sports (9e, 10 pts), A Caroline Faye, 18 h : Stade de Mbour (3e, 14 pts) – Sonacos (6e, 12 pts)

 

L’affiche Keur Madior-As Pikine sera l’attraction de la 9e journée de Ligue 2 qui démarre ce samedi. Les banlieusards, invaincus depuis le début de saison, tenteront de garder le tempo face à des Mbourois qui ont raté, mercredi, l’occasion de revenir à quatre longueurs de leurs adversaires du jour. De son côté, le Port, autre équipe invaincue, ira défier Ej Fatick pour sécuriser sa seconde place.

L’As Pikine, leader invaincu de Ligue 2, effectuera un déplacement périlleux, ce samedi, à Mbour, pour affronter Keur Madior. Cette affiche constitue l’attraction de cette 9e journée. Le club mbourois qui a essuyé un revers (1-2) inattendu contre l’Etics en match retard comptant pour la 7e journée, n’a pas droit à l’erreur et doit se racheter pour ne pas se laisser distancer. Les Pikinois qui restent sur une bonne dynamique voudront garder leur invincibilité et maintenir à distance leurs poursuivants.

Le Port (2e, 14pts) effectue un déplacement périlleux à Fatick. Face à l’Ej Fatick (8e, 9pts), les Portuaires devront faire un bon résultat pour espérer sécuriser leur place.
Gorée (4e, 12pts) a également un bon coup à jouer dimanche, à Saint-Louis, face à une équipe de Ndar Guedji (9e, 9pts) qui enchaine les défaites depuis cinq journées. Renaissance (6e, 12pts) fera face à Africa Promo (5e, 12pts), tandis que Yeggo (12e, 7pts) affrontera Cayor Foot (14e, 5pts). Etics (10e, 9pts) qui a réussi l’exploit d’infliger à Keur Madior sa première défaite de la saison, tentera d’enchainer face au Duc (13e, 7pts).

Samba Oumar FALL

 

Allemagne/19e journée : Rififi à Dortmund, Munich en mode bombardier
Tandis que Dortmund s’englue dans le psychodrame autour de son buteur Aubameyang, Munich espère samedi consolider son avance en tête de la Bundesliga en recevant l’une de ses victimes préférées, le Werder Brême, pour la19e journée.
 
Le programme (horaires Gmt)
Hier : Hertha Berlin - Borussia Dortmund. Aujourd’hui :(14h30) Hoffenheim - Bayer Leverkusen, Fribourg – Leipzig, Borussia Mönchengladbach – Augsbourg, Mayence - VfB Stuttgart, Wolfsburg - Eintracht Francfort, (17h30) Hambourg SV – Cologne.
Demain: (14h30)  Bayern Munich - Werder Brême, (17h00)  Schalke 04 - Hanovre

Angleterre/24e journée : City veut repartir de l’avant, Arsenal et ManU la tête au mercato
Manchester City, battu pour la première fois en Premier League à Liverpool, va tenter de repartir de l’avant afin de conserver ses 12 points d’avance sur ManU samedi, lors d’une 24e journée accaparée également par les transferts d’Aubameyang à Arsenal et de Sanchez chez les Red Devils.

Le programme (en heure française, Gmt+1)
Aujourd’hui : (13h30) Brighton – Chelsea, (16h00) Arsenal - Crystal Palace, Burnley - Manchester United, Everton - West Bromwich, Leicester – Watford, Stoke – Huddersfield, West Ham – Bournemouth, (18h30) Manchester City – Newcastle. Demain : (17h00) Southampton – Tottenham. Lundi : (21h00) Swansea - Liverpool

France/22e journée : Un choc Lyon-PSG, Bordeaux en plein chambardement
Le Paris SG va disputer son premier gros match de l’année 2018 à Lyon, dimanche (20h00 Gmt) lors de la 22e journée, alors que Bordeaux tentera de se ressaisir à Nantes après une fin de semaine houleuse et le limogeage de son entraîneur Jocelyn Gourvennec.

Le programme (en heures locales = Gmt+1)
Hier : Caen – Marseille. Aujourd’hui : (17h00) Nantes – Bordeaux, (20h00) Amiens – Guingamp, Montpellier – Toulouse, Rennes – Angers, Strasbourg – Dijon, Troyes – Lille.
Demain : (15h00) Nice - Saint-Etienne, (17h00) Monaco – Metz, (21h00) Lyon - Paris SG

Espagne/20e journée : Le Real doit joindre l’agréable à l’utile
Vaincre et convaincre, voilà l’objectif du Real Madrid pour la 20e journée du Championnat d’Espagne. Déprimé et relégué à 19 longueurs du leader Barcelone, le club merengue espère enfin se rassurer dimanche contre La Corogne... En récupérant enfin son trident offensif «BBC» ?

Le programme (en heures Gmt)
Hier : Getafe - Athletic Bilbao. Aujourd’hui : (12h00) Espanyol Barcelone - Séville FC, (15h15) Atletico Madrid – Gérone, (17h30) Villarreal – Levante, (19h45) Las Palmas – Valence.
Demain : (11h00) Alavés – Leganés, (15h15) Real Madrid - Deportivo La Corogne, (17h30) Real Sociedad - Celta Vigo, (19h45) Betis Séville - FC Barcelone. Lundi : (20h00) Eibar - Malaga

AFP

 

L'Australie, dans le cadre de sa préparation au Mondial-2018 où elle figure dans le groupe de la France, rencontrera la Colombie, également qualifiée pour le Mondial, le 27 mars au Craven Cootage de Fulham (sud-ouest de Londres), a annoncé vendredi la Fédération australienne de football. Quelques jours plus tôt, le 23 mars, les Australiens auront rencontré la Norvège à Oslo, à l'Ullevaal Stadion.
Les Socceroos, toujours sans sélectionneur depuis le départ fin novembre de Ange Postecoglou après leur qualification aux dépens du Honduras en barrage, figureront au Mondial en Russie dans le groupe C, avec la France qu'ils rencontreront pour leur premier match le 16 juin, le Danemark et le Pérou.

AFP

 

L'ex-légende de Manchester United Ryan Giggs a été nommé sélectionneur du Pays de Galles jusqu'à la Coupe du monde 2022, a annoncé la Fédération galloise de football (FAW).

La FAW a publié sur les réseaux sociaux des vidéos de l'ancien joueur (44 ans), ancien entraîneur adjoint à MU avec Luis Van Gaal entre 2014 et 2016, enfilant le maillot gallois avec le mot-clé #CroesoGiggsy ("Bienvenue Giggsy").
Giggs n'avait jamais caché son intérêt pour le poste. "J'ai joué pour le pays de Galles et j'ai dit que je voulais revenir comme entraîneur. Evidemment, c'est un des meilleurs postes", avait-il ainsi dit en décembre.

L'ancien milieu de terrain, qui compte 64 sélections pour le Pays de Galles entre 1991 et 2007, n'a plus entraîné depuis 18 mois et son départ de Manchester United au moment de l'arrivée de José Mourinho. Avant cela, il avait été l'adjoint de Van Gaal pendant deux saisons. En tant que joueur, Giggs a porté à 963 reprises le maillot de Manchester United. Le Pays de Galles n'est pas qualifié pour la Coupe du monde 2018 en Russie.

AFP

 


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.