banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Sports (4905)

Sport

Ils avaient presque tout raflé au général l’année dernière avec à la clé la victoire finale du Tour 2017; classements par étapes, par équipes, des jeunes et même en individuel où à part la première et la cinquième étape, tout leur était revenu. Le Vélo Club Sovac d’Algérie avec sa quintette de coureurs chevronnés, Mohamed Bouzidi, Islam Mansouri, Oussama Mansouri, Mohamed Amine Belabessi, Mokhtari Hichem avait fait de l’édition 2017 sa propre affaire en remportant six des huit étapes ; sauf la première et la troisième leur avaient échappées. Pour l’édition 2018 (17e), ils seront encore là, mais amoindris puisque de la fameuse équipe de 2017, seuls deux rescapés seront présents : Islam Mansouri et Mohamed Bouzidi.

Les deux fers de lance qui, à eux seuls, avaient gagné presque toutes les étapes vont donc mener la troupe vers une nouvelle conquête. Cette année, le sponsor Natura4ever est venu soutenir cette excellente formation, composée pour une moitié de coureurs algériens et, pour l’autre moitié, de coureurs européens. Avec la nouvelle équipe qui sera conduite par Mansouri et Bouzidi donc, les hommes de Sovac-Natura4ever espèrent bien réitérer la performance en 2018.
Actuellement en tête de l’Africa Tour, avec un total de 11 victoires en 2018, cette forte équipe sera au départ à Dakar dimanche prochain avec Islam Mansouri, le vainqueur de l’année dernière ; Youcef Reguigi, le champion d’Algérie qui a déjà remporté 7 courses Uci en 2018 ; Mohamed Bouzidi, vice-champion d’Afrique de sprint par équipes sur piste 2018 ; Florian Deriaux, 3ème du classement final du Tour des Zibans 2018 ; Abderrahmane Mehdi Hamza, vainqueur d’une étape au dernier Tour d’Algérie et Robin Stenuit, l’ancien coureur professionnel.

Coureurs engagés pour le Tour du Sénégal 2018 : Islam Mansouri, Youcef Reguigui, Mohamed Bouzidi, Florian Deriaux, Robin Stenuit, Abderrahmane Mehdi Hamza.

Cheikh Fantamady KEITA

Après Mbour PC, c’est au tour de Génération Foot d’échouer face à la Rs Berkane, hier, en barrages retour de la Coupe de Caf. Et pourtant, les Académiciens avaient affiché la ferme ambition de faire mieux que les Mbourois, malgré la « tentative de déstabilisation » dont ils se disent victimes sur place.

Génération Foot n’a pu réaliser son défi de confirmer sa bonne option au Maroc. A l’image des Mbourois de Mbour PC, les Académiciens ont encore laissé le dernier mot à la Renaissance sportive de Berkane, devenue le bourreau des clubs sénégalais cette année. Les Académiciens de Génération Foot ont perdu hier (0-2) devant les Marocains après avoir nourri l’espoir de confirmer leur bonne option de la manche aller (3-1) à domicile, le 7avril dernier. Mohamed Aziz a ouvert le score d’une tête plongeante sur coup-franc (34e) face à des Sénégalais ensuite réduits à dix après l’expulsion de Khadim Diaw (37e).

Les Marocains ont, par la suite, bénéficié d’un but contre son camp de son capitaine, Amadou Lamine Konté sur corner, en fin de match pour arracher la qualification (75e). Le club marocain a ainsi inversé la tendance grâce au but inscrit à l’extérieur par son attaquant Ayoub, il y a deux semaines au stade Léopold Sédar Senghor. Ils se qualifient donc pour la phase de groupes de la compétition. L’équipe de Génération Foot était reversée dans cette compétition après son échec aux portes de la phase de poules de la Ligue des champions.

Après avoir écarté les Egyptiens de Misr Al Makassa en préliminaires, les Académiciens sont tombés devant une équipe plus expérimentée, le Horoya Ac d’un certain Khadim Ndiaye, le gardien international des Lions. Les Grenats attendus cet après-midi à Dakar doivent désormais se concentrer sur le championnat local dans lequel ils sont relégués à la 3e place par le Diaraf et la Sonacos, après avoir longtemps dominé les débats. Toutefois, les champions en titre ont encore des matches retard.

Ansoumana SAMBOU 
(avec Afrik foot)

Les Résultats
CS la Mancha (Congo) 1-5 AS Vita (RDC) (0-1), USM Alger (ALG) 4-0 Plateau United (NIG) (1-2), El Masry (EGY) 2-1 Mounana (GAB) (1-1), CR Belouizdad (ALG) 0-0 ASEC Mimosas (CIV) (0-1), Raja Club Athletic (MAR) vs Zanaco (ZAM) (2-0) 3-0, CARA (Congo) vs Saint George (ETH) (0-1) 1-0 (5-3 tab), Akwa United (NIG) vs El Hilal (SOU) (0-2) 3-1, Supersport (AFS) vs Gor Mahia (KEN) (0—1) 2-1, Hilal Obied (SOU) vs UD Songo (MOZ) (1-3) 2-1, Enyimba (NIG) vs Bidvest (AFS) (1-1), Fosa Juniors (MAD) vs Aduana (GHA) (1-6), Wolaitta Dicha (ETH) vs Young Africans (TAN) (0-2) 1-0, RS Berkane (MAR) vs Generation Foot (SEN) (1-3) 2-0, Niefang (GEQ) vs Williamsville (CIV) (0-2) 0-0, Djoliba (MAL) vs MFM (NIG) (1-0) 0-0, Costa do Sol (MOZ) vs Rayon Sports (RWA) (0-3) 2-0

Le premier stage de préparation, organisé par le staff technique de l’équipe nationale et qui concerne un groupe de 16 joueuses locales, s’est terminé avant-hier au stadium Marius Ndiaye. Les joueuses se sont entrainées pendant trois jours et ont été appréciées sur le plan technique, tactique et de l’attitude. Le staff a testé aussi leur vivacité ! L’entraineur de l’équipe nationale féminine s’est réjoui de l’intensité et du niveau de jeu des jeunes joueuses. « Je vous remercie de votre présence, de l’engagement que vous avez montré durant ce stage. Vous avez été très déterminantes et engagées. Il y avait une grande intensité. Ce ne sera pas facile car il y aura quatre ou six joueuses qui vont sortir de ce groupe pour la deuxième étape », a-t-il souligné après les séances d’entrainement.

Le coach a également insisté sur l’importance de cette première étape de préparation qui, d’après lui, est fondamentale pour la suite du programme. « On ne sait pas qui va sortir de ce groupe.

Certainement il y en a certaines qui vont rejoindre le deuxième groupe. Lors de la deuxième phase, on va appeler 15 joueuses, il y aura des meneuses, des arrières et ailières. Durant la troisième phase aussi, tous les postes seront représentés. Nous allons faire quatre étapes, c’est long mais c’est comme ça », a indiqué Cheikh Sarr.

Ce premier stage de préparation de la Coupe du monde 2018 est une occasion pour le sélectionneur national de donner une chance aux joueuses locales qui se sont distinguées en championnat. « Vous êtes des Sénégalaises et vous jouez dans le championnat sénégalais. Vous méritez d’être regardées, appréciées et évaluées ». Seulement, trois meneuses et trois arrières seront sélectionnées pour participer au second stage prévu au mois de juillet.

Absa NDONG

Faux-pas désormais interdit ! L’avertissement est valable dans plusieurs camps de l’élite, ce weekend. Notamment chez certains candidats au titre, mais aussi les équipes qui se battent pour éviter le purgatoire.

En ouverture de la 21e journée, le Stade de Mbour accueille l’As Douanes cet après-midi. En perte de vitesse dans cette dernière ligne droite, les Mbourois sont dans l’obligation de réagir s’ils ont encore l’ambition de remporter ce titre qui manque à leur palmarès. Après l’humiliation à domicile (1-4) par Dakar Sacré Cœur, les Stadistes ont limité les dégâts lors du derby local (0-0) contre Mbour PC le week-end dernier. Cet après-midi, face une équipe de l’As Douanes qui alterne les bons et mauvais résultats en ce moment, tout est possible.Le podium est encore à la portée de ces deux clubs. Donc ce choc au sommet ne manque point d’enjeu.

Diambars est aussi condamné à la révolte sur son terrain du stade Fodé Wade cet après-midi. Relégable suite à la victoire de Niary Tally (3-1) contre Us Ouakam, avant-hier lors du match retard, les Académiciens de Saly Portudal sont dos au mur. Réagir sera le mot d’ordre dans l’équipe du président de la Ligue sénégalaise de football professionnel, Saër Seck. Teungueth Fc peut s’attendre donc à un séjour mouvementé à Saly. Cet avertissement est aussi valable pour Mbour PC qui sera l’hôte de Niary Tally, dimanche au stade Léopold Senghor. Les Galactiques qui avaient connu des problèmes à l’allumage sont désormais sur une dynamique ascendante à l’instant. Le capitaine Abdou Chafi Sow et ses partenaires viennent, en effet, de réussir le plein de points en trois sorties. Hors de la zone rouge, les hommes du coach Landry Lopy ont retrouvé le moral, au moment où les Mbourois traversent une période difficile.

En effet, non seulement Mbour PC court derrière sa première victoire de la phase retour, mais le club a reçu deux corrections, respectivement contre le Ndiambour (5-1) et le Diaraf (3-1). Ce n’est pas le cas à Guédiawaye où tout espoir de se sauver est perdu. Mais, les banlieusards, pratiquement condamnés à la relégation, pourraient profiter de la réception de la lanterne rouge pour se relancer dans une course au maintien. Les Ouakamois, derniers de la classe, sont les seuls à n’avoir pas encore enregistré de victoire, alors que le Gfc Pro compte un succès. Et c’était contre … l’Uso. A 19 points du premier non relégable (Ngb Niary Tally), les Requins de Ouakam n’ont aucun espoir de sauver leur place dans l’élite. Mais certains de leurs matches de rattrapage s’annoncent périlleux puisque ce sera contre des équipes qui jouent le titre.

Périlleux, sera aussi le déplacement du Casa Sports à Kaolack où l’attendent les « locaux » de la Sonacos de Diourbel. A l’aise au stade Lamine Guèye, les Huiliers ont souvent réussi leur sortie sur ce terrain. Actuels dauphins du Diaraf, ils sont en course pour la succession de Génération Foot. Mais depuis deux journées, le Casa Sports est en phase de redressement après une longue période de doute. La Linguère a aussi mis un terme à sa chute libre, en dominant en déplacement (1-0) Teungueth Fc. Un succès à confirmer demain à domicile, face à Dakar Sacré Cœur, un adversaire dos au mur. Premier non relégable, l’équipe de la Sicap sera en mission commando au Nord. A suivre !

Ansoumana SAMBOU

Battus respectivement par Ngor et Renaissance, Pikine et Gorée tenteront de se relancer lors de cette 20e journée de Ligue 2 qui se dispute du samedi au lundi. Dans le même temps, Duc et Renaissance s’affrontent pour confirmer leur montée en puissance.

La rencontre Duc-Renaissance qui se joue le lundi, sera l’attraction de cette 20e journée. Les Etudiants (4e), invaincus en douze rencontres, tenteront de conserver leur invincibilité face à une équipe de Renaissance (2e) qui voudra rester sur sa bonne dynamique après son retentissant succès sur le leader, Pikine. Dimanche, les Pikinois qui ne comptent que cinq longueurs d’avance sur leur poursuivant immédiat ont une obligation de résultat face à Ej Fatick pour ne pas se faire rattraper.

Gorée se trouve dans la même situation. Les insulaires, qui ont perdu leur deuxième place suite à leur défaite surprise (1-2) face à la très faible équipe de Cayor Foot, devront se racheter face à Yeggo. Le Port, victorieux contre Ngor, est aussi attendu pour confirmer face à Ndar Guedj. Jamono Fatick jouera Cayor Foot, tandis qu’Africa Promo et Etics affronteront respectivement Ngor et Keur Madior.

Samba Oumar FALL

PROGRAMME
Samedi 14 avril 2018
Stade Caroline Faye :15h30 Africa Promo-Ngor

Dimanche 15 avril 2018 Stade Massène Sène :17h00 Jamono Fatick-Cayor Foot. Stade Alassane Djigo 17h00 : As Pikine-EJ Fatick. Léopold Sédar Senghor: 16h00 Port-Ndar Guedj. Stade municipal de Mboro : 17h00 Etics-Keur Madior

Lundi 16 avril 2018. Stade Amadou Barry : 15h00 Duc-Renaissance, 17h00 Gorée-Yeggo

La 6ème édition des championnats d’Afrique de natation se déroule du 4 au 6 mai 2018, à Dakar. La Fédération sénégalaise de natation et de sauvetage (Fsns) qui a fait face à la presse, hier, à la piscine olympique, annonce la présence d’au moins 15 pays de la zone.

Le Sénégal accueille la 6ème édition des championnats d’Afrique de la zone 2 de natation qui regroupe l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Les compétitions vont se dérouler du 4 au 6 mai 2018. En prélude à cette grande rencontre sportive, la Fédération sénégalaise de natation et de sauvetage (Fsns) a organisé, hier, à la piscine olympique, une formation des journalistes suivie d’un point de presse. La Fsns a partagé avec les professionnels de l’information l’ensemble des principes de la discipline afin de leur permettre de mieux maîtriser les techniques de la natation et savoir comment exploiter les résultats d’une compétition. Après cette étape de formation, la Fédération est revenue sur la 6ème édition des championnats d’Afrique de la zone 2 de natation. Le premier vice-président de la Fsns, Maguèye Fatim Dièye a informé que 10 pays (Bénin, Burkina Faso, Centre Afrique, Congo Brazaville, Ghana, Guinée Conakry, Mali, Niger, Nigeria, Togo) ont déjà confirmé leur présence à cette compétition avec des engagements de 44 nageurs. Cependant, le président de la Fédération, Dr Mohamed Diop, assure qu’il y aura, au moins, 14 à 15 pays lors de ces championnats. Des pays comme la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Togo plus le Sénégal sont aussi attendus. Au total, le Sénégal va accueillir au moins 102 participants à la 6ème édition des championnats d’Afrique de la Zone 2 de natation.

Le Dr Mohamed Diop, par ailleurs président de la zone 2 de natation, se réjouit de l’augmentation du nombre de pays participants à cette compétition. Le Sénégal avait organisé en 2016, les derniers championnats d’Afrique de la Zone 2 de natation avec 11 pays participants. Cela montre, dit-il, que notre pays est en train de réussir sa mission qui consiste à former, aider et appuyer les autres pays de la zone à aimer cette discipline. « Les performances seront très belles et les niveaux élevés. Pour la première fois, nous aurons des demi-finalistes de niveau international », promet le Dr Diop. En outre, la direction technique nationale prépare les nageurs sénégalais qui vont prendre part aux compétitions. Selon le directeur technique national, Avelino Gomes Monteiro, depuis janvier 2018, le Sénégal a commencé à mobiliser les jeunes. Ainsi, 22 nageurs ont été sélectionnés parmi lesquels le jeune Amadou Ndiaye qui avait gagné la traversée Dakar-Gorée. « La sélection finale se fera vers le 20 avril prochain et au moins 14 nageurs seront sélectionnés », informe M. Monteiro. Le Sénégal qui avait remporté la dernière édition a un titre à défendre. Cependant, Avelino Gomes Monteiro promet que les compétitions seront âprement disputées car des pays comme le Nigeria ou le Ghana vont venir avec des expatriés. Ce qui promet de bons championnats.

Aliou Ngamby NDIAYE

Last modified on dimanche, 15 avril 2018 11:18

L’homme d’affaires Abou Wellé a prévu d’organiser des tournois de football et de lutte qui ciblent respectivement 188 équipes et 340 lutteurs. Le budget prévu pour la tenue de ces deux grandes compétitions dont le démarrage est prévu aujourd’hui est de plus de 2 milliards FCfa. L’objectif est de contribuer à la relance de ces deux disciplines.

Ecobank va, sous peu, faire une fulgurante entrée en matière dans le milieu sportif sénégalais. Grâce à l’homme d’affaires Abou Wellé, porteur d’un projet sportif inédit, la banque panafricaine a décidé de jouer sa partition pour le développement du sport au Sénégal en particulier le football et la lutte. Ainsi, de concert avec l’Amicale des anciennes gloires de football et l’ancien roi des arènes, Manga 2, les deux parties procèderont, dès ce samedi, au démarrage des deux compétitions qu’elles comptent organiser durant toute une année.

Il s’agit d’un tournoi de football qui a ciblé 188 équipes réparties sur l’ensemble des régions et d’un tournoi de lutte avec frappe qui table sur la participation de 340 lutteurs. Selon le patron du projet Abou Wellé, c’est un budget global de plus de 2 milliards qui est prévu pour l’organisation de ces deux compétitions. Les quatre premières équipes de football qui seront en tête du classement au terme de la compétition percevront respectivement 30 millions, 20 millions, 15 millions et 10 millions en guise de primes de résultats. Idem pour le tournoi de lutte où le 1er, le 2e, le 3e et le 4e recevront respectivement les mêmes montants. L’objectif visé à travers ce projet est de relancer le football local et de permettre aux jeunes lutteurs d’avoir la chance de disputer des combats et de gagner de l’argent.

Mieux, selon Abou Wellé, l’impact économique et social du projet sera important, en ce sens qu’il permettra la création de 5000 emplois. L’autre enjeu, a-t-il indiqué, concerne la bancarisation au Sénégal, gage selon lui d’émergence. Ainsi, les férus de lutte et de foot désireux d’assister aux compétitions seront tenus de télécharger une application mobile pour disposer d’un compte express. L’avantage du compte express est qu’il n’y a ni agios ni frais de tenue. Sans compter que les tarifs pour les transactions sont extrêmement faibles par rapport aux tarifs en vigueur dans les banques.

Le chroniqueur sportif Bécaye Mbaye s’est réjoui de la portée de ce projet qui, à son avis, devrait développer davantage la lutte. L’ancien roi des arènes Manga 2, chargé de l’organisation du tournoi de la lutte, a lui aussi affiché sa satisfaction. Il a annoncé l’organisation, chaque weekend, d’un gala avec, au moins, la participation d’une dizaine de lutteurs. L’ancien libéro de l’équipe nationale du Sénégal, Roger Mendy, a exprimé sa reconnaissance au promoteur du projet qui a confié l’organisation du tournoi de foot à l’Amicale des anciennes gloires dont il est membre. Mais, au-delà de la fierté qu’il éprouve, il pense que lui et ses camarades ont un énorme défi à relever quant à la bonne organisation du tournoi. L’autre facette de ce projet est que ses initiateurs vont joindre l’utile à l’agréable avec la tenue de défilés de mode et de concerts durant toute la compétition dont le clap de fin est prévu le 14 avril 2019.

Diégane SARR

Le suspense n’aura pas duré bien longtemps. 24 heures après avoir annoncé son départ d’Hanovre 96 en fin de saison sans dévoiler l’identité de son futur club, Salif Sané a vu son futur employeur vendre la mèche jeudi. Actuel 2e de Bundesliga, Schalke 04 a officialisé l’arrivée de l’international sénégalais jusqu’en 2022. Une belle progression pour le polyvalent défenseur central ou milieu défensif.

Les trois équipes de Dakar qui étaient engagées pour les demi-finales de la Coupe Saint-Michel vont se rattraper en championnat, aujourd’hui au stadium Marius Ndiaye. Dans la poule B, l’Uso va rencontrer l’Ugb. A noter qu’à l’aller, les Ouakamois avaient tenu en échec les étudiants de l’Ugb chez eux, au stade Joseph Gaye (57-49). Ce match retour sera donc une occasion pour ces derniers de prendre leur revanche.

Cependant, le match phare de cette journée sera le duel Duc-Douane de la poule A. Une confrontation très attendue par les amateurs du ballon orange. Duc qui avait perdu la manche aller (65-68) et qui a également été éliminé en 1/2 finale de la Coupe Saint-Michel dimanche dernier, va à coup sûr se donner à fond, histoire de se racheter. Mais, en face, il y aura une équipe de la Douane en confiance car invaincue cette saison et qui vient de décrocher sa qualification en finale de cette édition 2018.

PROGRAMME
Samedi 14 avril Marius Ndiaye : 17h45 :Uso-Ugb ; 19h15 : Douane-Duc

A. NDONG

Le Duc, vainqueur (2-1) de Ndar Guedj, a enchainé son douzième match sans défaite. Une performance que les étudiants sont seuls à avoir réussi. Gorée a enregistré une défaite (0-1) face à Cayor Foot, qui cède sa seconde place à la Renaissance qui a infligé à Pikine sa troisième défaite de la saison.

Malgré sa défaite (0-1) face à la Renaissance, l’As Pikine reste toujours leader de la Ligue 2 à l’issue de la 19e journée. Les Pikinois qui ont perdu du terrain, ne comptent désormais que cinq points d’avance sur leurs bourreaux qui reprennent du coup la deuxième place occupée avant cette journée par Gorée. Les insulaires ont réussi leur pire contreperformance de la saison en s’inclinant (1-2) dimanche contre Cayor Foot qui était jusque-là la lanterne rouge. Avec cette victoire, le club de Tivaouane cède le bonnet d’âne à un autre club thiessois : l’Etics, dominé (1-0) par l’Ej Fatick. Le Duc poursuit son invincibilité dans ce championnat. En battant (2-1) Ndar Guedj, les étudiants portent à douze le nombre de match sans défaite et consolident leur quatrième place. Le Port s’est racheté en venant à bout (1-0) de Ngor, tandis que Yeggo a pris le meilleur (3-1) sur Africa Promo.

Les résultats

Ndar Guedj-Duc 1-2, Ej Fatick-Etics 1-0, Cayor Foot-Gorée 2-1, Yeggo-Africa Promo 3-1
Ngor-Port 0-1, Renaissance-Pikine 1-0, Keur Madior-Jamono Fatick 1-2

S. O. FALL

 


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.