banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Sports (4282)

Sport

A près de 40 ans, Gianluigi Buffon, le gardien de but de la Nazionale dont il vient de prendre congé, mais qui est toujours en activité à la Juventus, a été désigné joueur de Serie A de l’année, lundi soir à Milan. «Je suis heureux et fier. Je n’aurais jamais pensé remporter ce trophée, et je le serre fort», a déclaré celui qui fêtera ses 40 ans le 28 janvier 2018. Buffon avait annoncé sa retraite internationale après la non-qualification des Azzurri pour le Mondial-2018 à la suite de leur défaite en barrage contre la Suède.  C’est la sixième année de suite qu’un joueur de la Juve, sextuple tenante du titre, reçoit ce trophée après Andrea Pirlo (2012, 2013 et 2014), Carlos Tevez (2015) et Leonardo Bonucci (2016). Parmi les autres trophées décernés, celui de meilleur entraîneur de Serie A de l’année est allé à celui de Naples, actuel leader de la Serie A, Maurizio Sarri.

AFP

La Caf a révélé le nom des onze joueurs finalistes dans la course au titre de Joueur africain de l’année. On y retrouve notamment les Sénégalais Sadio Mané et Diao Baldé Keïta, l’Egyptien Mohamed Salah et le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang font figure de favoris à la succession de l’Algérien Riyad Mahrez. S’il y a bien une chose dont on est sûr concernant le titre de joueur africain de l’année 2017, c’est que Riyad Mahrez ne se succédera pas à lui-même.

Après une saison difficile avec Leicester et une non-qualification pour le Mondial avec les Fennecs, l’Algérien ne faisait même pas partie de la liste des 30 présélectionnés par la Confédération africaine de football (Caf). Ils sont désormais onze à prétendre au titre de meilleur joueur africain de l’année 2017. Dans cette liste réduite, trois noms sortent du lot et semblent les mieux placés pour recevoir le trophée le 4 janvier 2018 à Accra au Ghana : Sadio Mané, Mohamed Salah et Pierre-Emerick Aubameyang.

 

La saison de Ligue 2 a été lancée samedi dernier, avec la première journée du championnat. Et au sortir de cette journée d’ouverture, trois formations ont signé des victoires, sur le même tarif : 2-0 pour prendre d’entrée, les commandes du championnat. La palme est revenue au Port autonome de Dakar qui est allé s’imposer au stade Caroline Faye face à Africa Promo Foot.

Un succès hors de leurs bases, des Portuaires qui ont fait aussi bien que les Sicapois de Yeggo et les Saint-Louisiens de Ndar, victorieux respectivement des promus Ej Fatick au Stade Alassane Djigo de Pikine et Keur Madior à Mawade Wade pour les Nordistes. Un dur apprentissage du professionnalisme pour leurs victimes du jour qui ratent ainsi leur entrée en matière. La Renaissance de Dakar a également remporté son match du week-end ; la formation du Plateau a dominé l’Olympique de Ngor (1-0) toujours au stade de Pikine et se retrouve au pied du podium avec une différence de buts moins bonne. Derrière ce quatuor victorieux, des équipes plus ou moins attendues n’ont pas été à la hauteur. Au premier rang desquelles l’Union sportive goréenne qui, après sa relégation en Ligue 2, nourrit des ambitions de remontée.

Pour y parvenir, il lui faudra hausser son niveau et faire mieux que le nul vierge concédé samedi à Amadou Barry, face au Dakar Université Club qui est toujours cité parmi les candidats à la montée à chaque début de saison. Tout comme l’As Pikine qui a ramené un point de son déplacement au stade Massène Sène face au Jamono de Fatick (0-0). Deux autres équipes se sont neutralisées samedi ; il s’agit de Cayor Foot et de l’Etics qui n’ont pas pu se départager dans le derby délocalisé à Saly. Une performance qui les place juste derrière les quatre vainqueurs au classement et devant Insulaires et Etudiants. Pour cette première journée, les attaquants n’ont pas du tout été à la fête avec seulement 9 neuf buts marqués.

Ousseynou POUYE

RESULTATS 1ère journée – Yeggo – Ej Fatick 2-0 ; Olympique de Ngor – Renaissance 0-1 ;
Africa Promo Foot – Port 0-2 ;
Us Gorée – Duc 0-0 ;
Ndar Guedj – Keur Madior 2-0 ;
Cayor Foot – Etics 1-1 ;
Jamono Fatick – As Pikine 0-0.

 

Mvp et meilleure marqueuse de l’Afrobasket féminin 2017 avec 173 points, Astou Traoré a remporté lundi, le trophée de Meilleur sportif de l’année 2016-2017, décerné par l’Association nationale de la presse sportive (Anps).

Vice-championne d’Afrique, meilleure joueuse de l’Afrobasket (Mvp), meilleure marqueuse de l’histoire de l’Afrobasket (715 points), elle a eu 290 points et devance l’équipe nationale de Karaté, championne d’Afrique masculine à Yaoundé (96 points), classée 2ème et Fatou Diouck (volley-ball, Championne d’Asie des clubs champions, 85 points), 3ème. Pour sa première nomination, l’équipe nationale de triathlon, vice-championne d’Afrique 2017, occupe la 4ème place avec 15 points. Le karateka Abdourahmane Moundor Sène, médaillé d’argent au dernier championnat d’Afrique, termine à la 5ème place, totalisant 10 points. Evoluant sous les couleurs d’Argon Girona, Astou Traoré succède ainsi aux Lionnes du basket, victorieuses de l’édition 2015. En football local, le prix du Meilleur footballeur est allé à Ibrahima Niane de Génération Foot (320 voix), suivi de Pape Seydou Ndiaye (67 points) et Dame Guèye (61 points). Dans les autres catégories en jeu, les choix de la presse sportive sont allés à l’équipe nationale de lutte sans frappe (meilleur lutteur sans frappe) et Reug Reug (meilleur lutteur avec frappe).

Absa Ndong

Angleterre - 14e journée - Manchester City pour broyer
Au tour de Southampton de se dresser sur sa route: le rouleau-compresseur Manchester City veut continuer à écraser la concurrence, alors que les autres «gros» n’ont plus le droit de trébucher, lors de la 14e journée de Premier League, aujourd’hui et demain. Les «Citizens» ont déjà huit points d’avance sur leurs rivaux de Manchester United et onze sur le troisième Chelsea!

Le progamme (en heures GMT) - Aujourd’hui : (19h45) Brighton - Crystal Palace, Leicester – Tottenham, (20h00) Watford - Manchester United, West Bromwich – Newcastle. Demain : (19h45) Arsenal – Huddersfield, Bournemouth – Burnley, Chelsea – Swansea, (20h00) Everton - West Ham, Manchester City – Southampton, Stoke - Liverpool

France/15e journée - Choc de la peur entre Bordeaux et Saint-Etienne
Initialement programmés pour l’Europe, Bordeaux et Saint-Etienne vont s’affronter dans un match de la peur, mardi en match avancé de la 15e journée de L1, tandis que Caen, équipe surprise du championnat, voudra poursuivre son beau parcours sur la pelouse de Strasbourg. -
 
Le programme (en heures GMT+1) - Aujourd’hui : (19h00) Amiens – Dijon, Strasbourg – Caen, (21h00) Bordeaux - Saint-Etienne. Demain : (19h00) Angers – Rennes, Guingamp – Montpellier, Lyon – Lille, Metz – Marseille, Nantes – Monaco, Toulouse – Nice, (21h00) Paris SG - Troyes

Espagne/Coupe du Roi - 16es retour : Entre frissons et formalités
Si Real Madrid et FC Barcelone devraient se qualifier sans trembler, des surprises sont possibles lors des 16es de finale retour de la Coupe du Roi, de mardi à jeudi: Elche et la Ponferradina, équipes de Segunda B (3e division), rêvent d’éliminer l’Atletico Madrid et Villarreal. Vainqueur 2-0 à l’aller, le Real reçoit sans trop d’inquiétude son modeste voisin Fuenlabrada (D3) au stade Santiago-Bernabeu mardi (20h30 GMT). Idem pour le Barça, triple tenant du trophée, qui accueille Murcie (D3) mercredi (18h30 GMT) après une large victoire 3-0 lors de la première manche.

Le programme (en heures GMT) - Aujourd’hui : (18h30) Leganés - Valladolid (D2), aller : 2-1, Malaga - Numance (D2), aller : 1-2, (20h30) Celta Vigo - Eibar, aller : 2-1, Levante - Gérone, aller: 2-0, Real Madrid - Fuenlabrada (D3), aller: 2-0. Demain : (18h30) Real Sociedad - Lleida (D3), aller: 1-0, FC Barcelone - Real Murcie (D3), aller : 3-0, Séville FC - Carthagène (D3), aller : 3-0, (20h30) Las Palmas - Deportivo La Corogne, aller : 4-1, Athletic Bilbao - Formentera (D3), aller: 1-1, Atletico Madrid - Elche (D3), aller : 1-1. Jeudi : (18h00) Alavés - Getafe, aller : 1-0, (18h30) Espanyol Barcelone - Tenerife (D2), aller : 0-0, Villarreal - Ponferradina (D3), aller: 0-1, (20h30) Betis Séville - Cadix (D2), aller: 2-1, Valence - Saragosse (D2), aller : 2-0

Des buts, il y en eu en quantité pour un début avec une première journée particulièrement marquée par six victoires en autant de match mais aussi cinq doublés. La bonne adaptation de la Sonacos hors de ses bases, à Kaolack, est aussi un des faits marquants de cette première journée.

Cinq doublés d’entrée
En attendant le dernier match devant opposer Teungueth Fc au Guédiawaye Fc, la première journée a enregistré 15 buts. Soit une bonne moyenne de 2,5 buts par rencontre, en ce début de saison. Cinq joueurs se sont particulièrement distingués sur les terrains ce week-end. Auteurs d’un doublé chacun, Ousseynou César Guèye (Diaraf), Serigne Mansour Niang (Sonacos), Amadou Dia Ndiaye (Génération Foot), Rachid Touré (Ndiambour) et Jean Jacques Ndecky (Casa Sports) n’ont pas manqué leur rentrée.
 
Ils ont été particulièrement décisifs dans le succès de leurs clubs respectifs. L’autre fait marquant de la journée est le succès du Diaraf, qui confirme, en fait, une ascendance psychologique sur Diambars. Dominé l’année dernière lors de la première journée sur le même score (3-1) à Saly, les Vert et Blancs ont remis ça cette année. Un succès qu’ils avaient par ailleurs confirmé (2-1), au retour à Demba Diop.
 
Pas de matches nuls
Six victoires et autant de défaites. Des buts, il y en avait partout dans les stades ce week-end, lors de cette journée d’ouverture de la présente édition. Notamment au Stade Léopold Senghor où les filets ont tremblé à sept reprises. Mieux, dans le second match entre Niary Tally et Génération Foot (3-0), il y avait par moment du spectacle. Particulièrement dans le camp du champion en titre (Génération Foot) qui affiche déjà ses ambitions de conserver son bien. Dans tous les cas, il présente une équipe équilibrée sur toutes les lignes. Déjà vainqueurs de la Super Coupe et du Trophée des Champions, les « Grenats » de Deni Biram Ndao confirment leur forme de ce début de saison.
 
Bonne adaptation de la Sonacos à Kaolack
Son transfert forcé à Kaolack était considéré comme un handicap pour la Sonacos. Privé de leur terrain du stade Ely Manel Fall, « impraticable », les Huiliers ont été contraints de recevoir leurs visiteurs au stade Lamine Guèye de Kaolack. Mais, à la surprise générale, les Diourbellois n’ont pas connu des problèmes d’adaptation. En tout cas, ils n’ont pas raté leur rentrée. Les Dakarois de Dakar Sacré Cœur l’ont appris à leurs dépens. En dominant le choc des promus, les Huiliers ont réussi leur entrée et peut-être leur retour dans l’élite.
 
Ansoumana SAMBOU

 

Canal + mettra en place un dispositif exceptionnel pour les besoins de la couverture médiatique de la Coupe du monde Russie 2018. En attendant de rendre public ce programme de couverture, le groupe français a concocté un programme de rêve au mois de décembre avec des évènements sportifs très alléchants parmi lesquels le classico Real Madrid-FC Barcelone, PSG-Bayern de Munich, OL-OM, le « Boxing Day » en premier League etc.

Le Groupe Canal + Sénégal prépare la Coupe du monde. Face à la presse hier, son directeur général Sébastien Punturello a souligné que la chaine française mettra en place un dispositif exceptionnel pour assurer une bonne couverture de cette compétition prévue en juin et juillet 2018 en Russie. Il ajoute que celui-ci (le dispositif) sera rendu public dès que le tirage au sort sera effectué pour la formation des différentes poules.

En attendant, le groupe a concocté un programme sportif très alléchant d’ici la fin de cette année 2018. « L’incroyable Noël », tel est d’ailleurs le slogan actuel de Canal +, en référence aux documentaires, aux émissions et autres affiches sportives de rêve prévus au mois de décembre. S’agissant du football, les férus du ballon rond seront particulièrement gâtés en cette fin d’année. D’abord, les 5 et 6 décembre prochains, la dernière journée de qualification de l’Uefa Champions League sera retransmise sur les quatre chaines de Canal + Sport. Les inconditionnels du foot pourront notamment suivre le choc Bayern-PSG avec comme enjeu la première place du groupe B composé également d’Anderlecht et du Celtic Glasgow.

D’autres chocs tels que Barcelone-Sporting, Olympiakos-Juventus, Liverpool-Spartak de Moscou, Donetsk-Manchester City, Real Madrid-Dortmund, Tottenham-Nicosie seront retransmis en direct par les chaines Canal + Sport.  En outre, le 17 décembre, le championnat de Ligue 1 française sera en attraction avec « l’incroyable olympico » entre Lyon et l’OM. Cette opposition sera suivie le 23 décembre par le classico Real-Madrid-Barcelone, « l’évènement sportif qui attire le plus de téléspectateurs, au nombre d’un milliard, après les Jeux olympiques et la Coupe du monde », a fait remarquer Sébastien Punturello. Ce match pourrait, selon lui, être décisif, alors que pour l’heure, c’est un peu le suspense avec un léger avantage pour lesCatalans qui mènent la danse au classement.  D’autres évènements sportifs comme les « Nba christmas games », le fabuleux « Boxing day » en Premier league, le mythique derby du championnat écossais entre Celtic Glasgow et les Rangers seront également transmis en direct ce mois de décembre par les chaines Canal +.
Outre ce programme de rêve pour bien marquer la fin de l’année, Canal+ a aussi décidé de céder le décodeur, vendu habituellement à 25 000 FCfa, à 10.000 FCfa ; sans compter le fait que l’installation est gratuite.

Le directeur général de Canal + au Sénégal a, par ailleurs, annoncé le retour de la chaine Lci qui diffusera, cette fois, de l’information en continu.

Diégane SARR

 

Le Milan AC a annoncé lundi le limogeage de son entraîneur Vincenzo Montella, au lendemain d’un nouveau match nul décevant contre le Torino (0-0). Il sera remplacé par l’ancien milieu de terrain Gennaro Gattuso, jusqu’alors entraîneur de l’équipe des jeunes du club, précise le Milan AC dans un communiqué.

AFP

 

L’ouvreur de la Nouvelle-Zélande Beauden Barrett a été élu dimanche meilleur joueur du monde pour la deuxième année consécutive, sa compatriote Portia Woodman l’emportant chez les femmes lors d’une cérémonie organisée par World Rugby à Monaco.

Le N.10 des All Blacks, âgé de 26 ans, est le deuxième joueur à conserver cette récompense après son illustre compatriote Richie McCaw, choisi en 2009 et 2010. Le maître à jouer des Hurricanes se rapproche ainsi de son prédécesseur au poste Dan Carter et de McCaw, titrés tous deux trois fois au total. Barrett perpétue ainsi la domination néo-zélandaise sur la distinction: depuis le Français Thierry Dusautoir en 2011, elle ne leur a plus échappé. Le cadet de la fratrie Barrett, qui compte aussi Scott et Jordie comme internationaux, a été préféré à l’ouvreur de l’Angleterre Owen Farrell, l’arrière australien Israel Folau, le deuxième ligne anglais Maro Itoje et son coéquipier en sélection, l’ailier Rieko Ioane.

AFP

 

Last modified on mardi, 28 novembre 2017 13:39

La troisième édition du marathon international du Sénégal à été remporté hier à Saly Portudal par Christian Manga. Le sociétaire de l’Asfa a bouclé l’épreuve en 2h 29mn.

Pour la troisième année consécutive, Christian Manga a remporté le marathon international du Sénégal. Champion du Sénégal sur 42 km, le sociétaire de l’Asfa a dominé la course de bout en bout. Mieux, Christian Manga a réussi une très bonne performance en courant la distance en 2h 29mn contre 2h 39mn lors de la précédente édition. L’athlète qui dit s’être bien préparé à cette édition, a jugé le niveau de cette année beaucoup plus élevé avec des concurrents très déterminés à le battre. Son objectif, faire encore mieux pour améliorer ses performances et tout faire pour courir les marathons internationaux et participer aux Jeux olympiques. La deuxième place de ce marathon est revenue au Marocain Aziz Zinelle. Lamine Sonko de l’Asfa complète le podium.

Samba Oumar FALL

 

Angleterre - 13e journée : Ca passe pour City et Arsenal mais c’est laborieux
AFP : Le leader Manchester City est venu à bout d’Huddersfield (1-2) dans les dernières minutes tandis qu’Arsenal a lui attendu les derniers instants pour se libérer de l’étreinte de Burnley (0-1), dimanche lors de la 13e journée du championnat d‘Angleterre.

Les résultats: West Ham - Leicester 1 – 1, Crystal Palace - Stoke 2 – 1, Manchester United - Brighton 1 – 0, Newcastle - Watford 0 – 3, Swansea - Bournemouth 0 – 0, Tottenham - West Bromwich 1 – 1, Liverpool - Chelsea 1 – 1, Southampton - Everton 4 – 1, Burnley - Arsenal 0 – 1, Huddersfield - Manchester City 1 - 2

Allemagne - 13e journée : Sale temps pour le Bayern et Dortmund
AFP : Munich a subi samedi à Mönchengladbach sa première défaite de l’ère Jupp Heynckes (1-2), tandis que Dortmund s’est enfoncé dans son trou noir, en concédant un nul 4-4 contre Schalke après avoir mené 4-0 après 25 minutes de jeu. Au soir de la 13e journée, le Bayern reste en tête avec 29 points devant Leipzig (26 pts), vainqueur contre Brême (2-0). Schalke et Mönchengladbach suivent à 24 pts.

Les résultats : Hanovre - Stuttgart 1 – 1, Dortmund - Schalke 04 4 – 4, Leipzig - Werder Brême 2 – 0, Fribourg - Mayence 2 – 1, Eintracht Francfort - Leverkusen 0 – 1, Augsbourg - Wolfsburg 2 – 1, Mönchengladbach - Bayern Munich 2 – 1, Hambourg - Hoffenheim 3 – 0, Cologne - Hertha Berlin 0 - 2

Italie/14e journée : Le trio Naples-Inter-Juventus se détache
AFP : Après l’Inter Milan samedi, Naples et la Juventus Turin se sont imposés dimanche lors de la 14e journée du Championnat d’Italie pour former un trio détaché en tête de classement, du fait des matches nuls concédés par la Lazio et l’AS Rome.

Les résultats : Bologne - Sampdoria Gênes 3 – 0, Chievo Vérone - SPAL 2 – 1, Sassuolo - Hellas Vérone 0 – 2, Cagliari - Inter Milan 1 – 3, Udinese - Naples 0 – 1, Genoa - AS Rome 1 – 1, AC Milan - Torino 0 – 0, Lazio Rome - Fiorentina 1 – 1, Juventus - Crotone 3 – 0. Aujourd’hui :(19h45 GMT) Atalanta Bergame – Benevento

Espagne/13e journée : Le Barça évite le pire à Valence, inévitable polémique
AFP : Le sommet du Championnat d’Espagne accouche d’un nul et d’une controverse! Le leader Barcelone, sauvé par Jordi Alba, a évité la défaite dimanche chez son dauphin Valence (1-1) mais l’arbitrage a été entaché d’une grossière erreur: un but valable non accordé à Lionel Messi. A la 30e minute de ce choc de la 13e journée de Liga, la frappe de l’Argentin, cafouillée par le gardien, a nettement franchi la ligne de but. Mais faute d’assistance technologique en Liga, l’arbitre n’a pas validé le but. De quoi reléguer au second plan le joli geste des Barcelonais, qui ont porté avant la rencontre un T-shirt d’hommage à l’entraîneur du Séville FC Eduardo Berizzo, atteint d’un cancer de la prostate. De quoi éclipser aussi la victoire renversante de ce même Séville FC, avec Berizzo sur le banc, 3-2 sur le terrain de Villarreal après avoir été mené 2-0...

Les résultats : Celta Vigo - Leganés 1 – 0, Alavés - Eibar 1 – 2, Real Madrid - Malaga 3 – 2, Betis Séville - Gérone 2 – 2, Levante - Atlético Madrid 0 – 5, Deportivo La Corogne - Athletic Bilbao 2 – 2, Real Sociedad - Las Palmas 2 – 2, Villarreal - FC Séville 2 – 3, Valence CF - FC Barcelone 1 – 1. Aujourd’hui : (20h00 GMT) Espanyol Barcelone - Getafe

France (14e journée) : Le PSG s’impose à Monaco (2-1) et prend 9 points d’avance
AFP : Le Paris SG, impérial sur le pelouse de Monaco (2-1), n’a pas manqué l’occasion de prendre neuf points d’avance sur le champion en titre en tête du classement, dimanche lors du choc de la 14e journée du Championnat de France.

Si Kylian Mbappé a manqué son retour à Louis II en déviant contre son camp un coup-franc de Joao Moutinho (81e), les autres membres du trio «MCN» Edinson Cavani, à l’affût d’un centre de Julian Draxler (19e), et Neymar, sur penalty (52e), ont permis à Paris de l’emporter en inscrivant les deux buts parisiens. Avec ce revers conjugué au carton de Lyon à Nice (5-0), Monaco rétrograde à la 3e place.

Les résultats : Saint-Etienne - Strasbourg 2 – 2, Rennes - Nantes 2 – 1, Dijon - Toulouse 3 – 1, Metz - Amiens 0 – 2, Montpellier - Lille 3 – 0, Troyes - Angers 3 – 0, Caen - Bordeaux 1 – 0, Nice - Lyon 0 – 5, Marseille - Guingamp 1 – 0, Monaco - Paris SG 1 - 2

 

Les rideaux sont tombés sur les finales dames et hommes du tournoi de montée en première division avec le sacre du Saltigué (Dames) et Hlm Bc (Garçons). Saltigué a battu l’Iseg (43-38) et Hlm Bc s’est imposé devant Tamba Sports (58-48). Ces quatre finalistes accèdent tous en première division.

Dames : Saltigué bat
Iseg 43-38

Le Saltigué de Rufisque a remporté, samedi au stade Amadou Barry, le tournoi de la deuxième division en battant l’Iseg (43-38). Les Rufisquoises ont tenu tête à une bonne équipe de l’Iseg lors de cette grande finale même si elles ont souffert à un moment du jeu. Elles ont dominé le premier quart temps (8-5), mais n’ont pas su gérer cet avantage. En fait, très présentes dans l’attaque, les joueuses de l’Iseg sont parvenues à égaliser (13 partout) en début du deuxième quart temps avant de mener par 5 points d’écarts à la mi-temps. De retour des vestiaires, l’Iseg ne lâche pas prise ; il domine légèrement le Saltigué (26-25), puis (30-28) à la fin du troisième quart temps. Les deux équipes livrent cependant un match de feu lors de la dernière période. Très décidées à revenir au score, les Rufisquoises sortent le grand jeu et enchainent les tirs primés avec succès. Elles parviennent à revenir à hauteur de leurs adversaires à deux minutes de la fin de la rencontre (38-38), avant d’enchainer deux paniers importants (43-38) en fin de match. Le Saltigué remporte ainsi la finale devant une équipe de l’Iseg qui n’a pas démérité.

Hommes : Hlm Bc bat Tamba Sports (58-48)


Chez les garçons, la finale du tournoi s’est jouée au stadium Marius Ndiaye entre Hlm Bc et Tamba Sports. Un match très disputé, qui s’est terminé par une belle victoire de Hlm Bc (58-48). Les deux équipes étaient à égalité lors de la première période (18 partout) avant que Tamba Sports ne prenne l’avantage lors du second quart temps grâce à ses intérieurs (36-31). De retour des vestiaires, l’équipe d’Hlm Bc change son système de jeu et opte pour les tirs à distance avec un Ibrahima Mandy et Alioune Diop très adroits.
Elle parvient alors à revenir au score et terminer le troisième quart temps à sa faveur (46-41). Tamba Sports va tenter le tout lors du quatrième quart mais sans succès car Hlm Bc finira le match sur une victoire (58-48). Par ailleurs, Alioune Badara Diop de Hlm Bc et Daouda Nguer de Tamba ont respectivement été élus meilleur marqueur et Mvp à l’issue de cette finale du tournoi masculin de montée en première division.

Absa NDONG

 

Le Tout Puissant Mazembe (République démocratique du Congo) a remporté pour la deuxième fois consécutive la Coupe de la Confédération africaine de football (Caf) grâce à son match nul 0-0 en finale retour chez les Sud-Africains de SuperSportUnited, samedi à Pretoria. Le club congolais s’était imposé 2-1 lors de la finale aller dimanche dernier à Lubumbashi. Le TP Mazembe, club phare du continent africain, devient la deuxième équipe après l’Etoile Sportive du Sahel (Tunisie) à remporter la compétition sans perdre un match. Avec 11 trophées continentaux (dont 5 Ligue des champions d’Afrique), le TP Mazembe est désormais le 2e club africain le plus titré après les Egyptiens d’Al Ahly (19).

Moise Katumbi, atout puissant de Mazembé
Moise Katumbi est un homme assez spécial. A cheval sur le sport et la politique, l’ex-gouverneur du Katanga a pu extraire des potentialités énormes de la Rd Congo, un club si puissant qu’il est au rang des meilleurs du continent. Le Tout Puissant Mazembe a su, à partir des entrailles de Lubumbashi, se hisser au sommet du foot africain des clubs, en remportant samedi, pour la deuxième fois d’affilée, la Coupe de la Confédération, après celle de 2016. Une victoire qui fait entrer le club congolais dans l’histoire du football africain. Le TP Mazembe compte à ce jour cinq titres de Ligue des champions africaine. Il a gagné cette compétition en 1967, 1968, 2009, 2010 et 2015.

A cela s’ajoutent deux titres en Coupe de la Confédération gagnés en 2016 et 2017, un titre en Coupe des Vainqueurs de Coupe gagné en 1980 et trois Super Coupe d’Afrique gagnée en 2010, 2011 et 2016. Le TP Mazembe a donc gagné en tout 11 trophées sur le continent et devient le deuxième club le plus titré d’Afrique derrière Al Ahly du Caire qui compte 19 trophées. Longtemps sous la coupe des clubs nord africains, les compétitions africaines de clubs, descendent tout doucement vers l’Afrique subsaharienne. Et ce ne sont pas les clubs sud-africains, pourtant supposés les plus riches de l’Afrique au sud du Sahara, qui sont en pointe dans cette remontée. Mais un club venant du Congo. Ce pays au chaos permanent que les colonisateurs belges raillaient à juste titre comme « un scandale géologique ». Mais le football est venu en réconfort avec un club populaire porté par un homme populaire. Seigneur Moise comme on le surnomme dans le Katanga a donné au peuple congolais un club qu’il a bâti de ses mains et qui représente dans le bon côté son pays. Ce qui n’arrive pas souvent. Homme politique et ancien gouverneur de la riche région du Katanga, c’est en exil que Moise Katumbi a suivi la finale et dédié ce nouveau titre de son club « aux Congolais, parce que « personne ne croyait que Mazembé allait remporter la Coupe, surtout que son président n’est pas au pays », selon ses mots.

La politique n’étant jamais hors-jeu dans le football, Moise Katumbi, avec cette victoire du TP Mazembe, aura des forces en sus pour enfiler son maillot d’opposant et candidat déclaré à la prochaine présidentielle, au Congo où tout est politique. Son club devrait représenter ce nouveau visage que le Congo a le devoir de présenter à l’Afrique et au monde. Avec des moyens conséquents mis par son président, le Tout Puissant Mazembe est en train de tenir la draguée haute aux grands clubs africains des pays magrébins, égyptiens et sud-africains. La preuve qu’il a battu une équipe sud-africaine, Super Sport United, lors de cette finale avec une victoire au match aller et un nul au retour. Composé pas seulement de Congolais, le TP Mazembe a en son sein d’autres joueurs africains venus écrire quelques lignes encore de l’histoire de ce club mythique. Surnommé « United nations of Africa », avec le nombre de nationalités qui y jouent, ce club sera certainement à la pointe d’une nouvelle renaissance sportive de la République du Congo et même aussi…. politique.

Omar NDIAYE

 

AFP : La Fédération internationale d’athlétisme (Iaaf) a maintenu la suspension de la Russie, mise au ban depuis novembre 2015 en raison d’un dopage institutionnalisé, a annoncé dimanche l’Iaaf. Cette décision intervient à quelques jours d’une réunion cruciale de la Commission exécutive du Comité international olympique (5-7 décembre à Lausanne) qui doit décider de la participation de la Russie aux JO-2018 d’hiver (9-25 février). «Certaines conditions ont été remplies pour réhabiliter la Russie mais d’autres critères ne le sont toujours pas, comme la réhabilitation de l’Agence antidopage russe en qualité d’Agence antidopage indépendante et la reconnaissance par les autorités russes des conclusions du rapport McLaren et d’un dopage institué par les plus hautes autorités de l’Etat.

Tant que ne sera pas reconnu ce qui s’est passé précédemment, on n’aura pas d’assurance que les choses ne se reproduiront pas», a déclaré Rune Andersen, le président de la Task Force indépendante mise en place par l’Iaaf pour vérifier les progrès de la Russie dans la lutte antidopage. La prochaine réunion du Conseil de l’Iaaf n’ayant pas lieu avant les Mondiaux-2018 en salle (1-4 mars à Birmingham), les Russes seront donc exclus de cette compétition, comme ils l’ont été pour les JO-2016 et les Mondiaux-2017.

 

Outre le champion en titre impérial d’entrée, les autres favoris de la présente saison ont réussi leur rentrée. En effet, le Diaraf a encore dominé Diambars comme lors de la saison passée lors de la première journée. Et c’est sur le même score (3-1) que les Médinois ont encore dominé les Académiciens de Saly. En fait, c’est la ville de Mbour qui a connu un week-end noir lors de cette journée d’ouverture. En plus de Diambars dominé par le Diaraf, les deux autres clubs de la ville ont aussi raté leur entrée. En effet, le Stade de Mbour a laissé le dernier mot à la Linguère à domicile, alors que son voisin, Mbour Pc, s’est incliné à Louga, face au Ndiambour de Louga. En dominant l’As Douanes, le Casa Sports a aussi réussi sa rentrée à domicile. La Sonacos a réussi son retour, en remportant le duel des promus contre Dakar Sacré Cœur. En résumé, pour un début, il y a eu six victoires et autant de défaites, et pas de matche nul. Au total, 15 buts ont été enregistrés, en attendant le dernier match retard, devant opposer Teungueth Fc au Guédiawaye Fc.


Résultats : Génération  Foot – NGB Niary Tally : 3-0 Diaraf – Diambars : 3-1 ; Casa Sports – As Douanes : 2-0 Sonacos - Dakar Sacré Cœur : 2-0 Stade de Mbour – Linguère : 0-1 ; Ndiambour – Mbour Pc : 2-1 ; Guédiawaye Fc – Teungueth Fc (remis)

STADE MBOUR-LINGUÈRE 0-1 : TRÈS BONNE OPÉRATION POUR LES NORDISTES
En match comptant pour la 1e journée de Ligue 1 disputé le samedi au stade Caroline Faye, le Stade de Mbour s’est incliné (0-1) face à la Linguère de Saint-Louis. Mi-temps (0-1). Arbitres : Abdou Aziz Seck (Cra Kaffrine), assisté d’El hadj Abdou Aziz Guèye et de Mouhamadou Mbacké (tous Cra Dakar). But : Ibrahima Sow (17e) pour Linguère. Avertissements : Cheikh Amar Guèye (37e), Philipe Diassy (40e) et Moussa Mor Djiba (72e) pour Linguère.

Les équipes : St. de Mbour : Sara Ba, Mamadou Sow, Séga Cissokho (cap), Badara Diallo, Pape Ndiaye, Marcel Diagne (Ousmane Ndiour, 65e), Yaya Goudiaby, Babacar Mbaye Dieng Thierno Thioub, Pape Ibnou Ba (Mouhamed Koné, 84e), Bassirou Bodian (Mamadou Gando Ba, 50e). Entraineur : Youssouph Dabo

Linguère : Lamine Faye, Omar Gningue (cap), Banda Fall, Bassirou Baldé, Mohamadou Diop, Cheikh Amar Guèye, Mor Moussa Djiba, Philipe Diassy (Lamtoro Ndiaye, 44e, puis Lamine Bara Ndiaye, 75e), Moustapha Diop, Ibrahima Sow, Pape Abdou Ndiaye (Makhtar Pène, 83e). Entraineur : El Hadji Abdou Aziz Wade

Son équipe malmenée (2-4) par Génération Foot lors du Trophée des champions, Youssouph Dabo, entraineur du Stade de Mbour, avait promis que ses joueurs seraient prêts le 25 novembre pour le match d’ouverture du championnat national. Mais le Stade de Mbour est passé à côté et ne réalisera pas la performance de l’année dernière où il avait dominé (1-0) la Linguère (5e journée), à Caroline Faye. Pape Ibnou Ba, alors transfuge de la Linguère, avait inscrit le but assassin (94e).

Avec un effectif complètement remanié, la Linguère qui n’est pas habitué à démarrer en fanfare ses saisons a réussi une très belle opération hors de ses bases. Face à une équipe du Stade de Mbour pas encore au top, les joueurs d’El Hadji Aziz Wade ont fait preuve de réalisme. Ibrahima Sow, sur un centre-tir ouvre son compteur dès la 17e minute et permet à la Linguère de mener 1-0.

Conscients qu’ils tiennent là une précieuse victoire, les Saint-Louisiens qui n’ont jamais réussi à s’imposer à Caroline Faye face au Stade de Mbour verrouillent bien leur défense qui tiendra bon jusqu’au coup de sifflet final. Cette précieuse victoire rassure la Linguère reléguée la saison dernière puis repêchée suite à la suspension de l’Uso.

Samba Oumar FALL

CASA SPORTS- AS DOUANES 2-0 : BONNE ENTRÉE DES SUDISTES
En match comptant pour la 1ère journée de la L1 de Football, le Casa Sports a battu l’As Douanes 2 buts à 0, hier, au stade Aline Sitoë Diatta de Ziguinchor. Buts : Jean-Jacques Ndecky (3ème et 44ème minutes). Arbitre : Amadou Sy, assisté par Ousseynou Camara et Omar Kébé, Cra de Kaolack.

Les équipes : Casa Sports : Cheikh A.B.Thioub, Khalifa A. Dieng, Mouhamadou M. Diawara, Landing Badji, Faustin Gomis, Pierre B. A. Manga, puis Faustin Senghor Malick Fall, Abdou Karim Sané, Jean-Jacques I. Ndecky, Mamadou Danfa, puis Moussa Marone, Youssouph M. Badji, Adama Danfa. Entraîneur : Athanas Tendeng.

As Douanes : Pape Diatta Ndiaye, Ass Ndoye, El Hadji Konaté, Moustapha Name, Adama Tamba, Cheikh A.B. Sarr, Ibrahima Baldé, Ibrahima Sagna, puis Ibrahima Diallo, Babacar Niang, puis Baye Malick Diop, Saliou Gueye, Serigne Saliou Gueye, puis Abdou Dièylaine Souaré. Coach : Joseph Mangane Senghor.
Dans cette rencontre, le Casa Sports a été plus réaliste. Il a, en effet, contrôlé le match et maîtrisé son adversaire, qui n’a pas su développer son jeu.

C’est ainsi que le club sudiste a réussi à ouvrir le score à la 3ème minute par Jean-Jacques Ndecky. Ce dernier et ses co-équipiers auraient pu marquer au moins deux autres buts avant la mi-temps, s’ils n’avaient pas fait montre de beaucoup de maladresses devant les buts de Pape Diatta Ndiaye. En 2ème période, les gosses d’Athanas Tendeng ont accéléré la cadence, attaquant leurs vis-à-vis sans répit.

Après moult tentatives, ils ont fini par trouver à nouveau le chemin des buts à la 44ème minute, avec cette balle de contre-attaque que le buteur du jour, Jean-Jacques Ndecky, a propulsé au fonds des filets.

Face aux journalistes, l’entraîneur de l’As Douanes, Joseph Mangane Senghor, a reconnu que « le Casa Sports a été plus réaliste ». Quant à son collègue, Athanas Tendeng, il s’est réjoui de cette victoire, révélant que l’objectif de son club était de bien démarrer le championnat, en commençant par un succès à domicile. « Gage de réconciliation avec le public, et surtout pour le moral du groupe », a fait savoir l’entraîneur de l’équipe fanion de la Casamance.

Moussa SADIO

NGB NIARY TALLY–GÉNÉRATION FOOT : 3-0 LE CHAMPION EN TITRE TIENT À SA COURONNE !
En match comptant pour la première journée, disputée samedi au stade Léopold Sédar Senghor, Génération Foot a battu NGB Niary Tally (3-0). Mi-temps: 0-0. Buts : Amadou Dia Ndiaye (50e, et 57e), Makhtar Ndiaye (85e). Avertissement : Mansour Cissé (48e) de NGB. Arbitres : Daouda Guèye (Cra Thiès), assisté par Mamadou Cissokho (Cra Diourbel) et Abdoulaye Hanne (Cra Thiès).

NGB Niary Tally : Pape Ousmane Sène, Mansour Cissé, El Abdoulaye Diop, Alfredf Bienvenu Bâ, Abdou Chafy Sow, Moussa Diouf (Abdoulaye Mankabo, 75e), Aboubacrine Diouf, Amadou Erasme Badiane, Abass Diagne, Moussa Djité, El Hadj Ndiaye. Coach : Landry Lopy 

Génération Foot : Mohamed Niaré, Mohamed Kane, Bun Sanneh (Bakary Mané, 81e), Mamadou L. Guèye, Sidy Bara Diop (cap), Cheikh T Sabaly (Makhtar Ndiaye, 75e), Jean Louis B Diouf, Issa Diouf, Ismaela Simpara, Khadim Diaw, Amadou Dia Ndiaye (Malick Cissé, 68e). Coach : Olivier Perrin

Le champion sortant tient à son titre. Et c’est Niary Tally qui l’a appris à ses dépens. L’équipe de Landry Lopy n’a pas pu tenir face à Génération Foot qui affiche une bonne longueur d’avance dans sa préparation sur ses adversaires en ce début de saison. Les « galactiques » n’ont tenu qu’une heure. En effet, après avoir résisté pendant 50 minutes, l’équipe de Niary Tally a succombé dans le dernier quart d’heure. Et c’est Amadou Dia Ndiaye, qui a ouvert la voie du succès (50e) pour le champion en titre. Sept minutes plus tard, l’attaquant des Académiciens enfonce le clou (57e), réussissant ainsi un doublé.

C’est Makhtar Ndiaye qui donna le coup de grâce dans les dernières minutes (85e), au moment où les protégés de Landry Lopy tentaient de sauver l’honneur. Avec ce large succès d’entrée, le champion en titre confirme, ainsi, son ambition de garder sa couronne.

Ansoumana SAMBOU

 

La France, poussée au cinquième match par la Belgique, s’est offert sa dixième Coupe Davis grâce à la victoire de Lucas Pouille devant Steve Darcis (6-3, 6-1, 6-0), dimanche à Villeneuve-d’Ascq. Avec ce succès 3 à 2, les Français mettent fin à une série de trois défaites consécutives en finale (2002, 2010, 2014) et remettent la main sur le Saladier d’argent pour la première fois depuis seize ans. Dimanche dans l’ébullition du Stade Pierre-Mauroy, tout s’est donc achevé sur une victoire logique de Pouille (23 ans, 18e mondial) face au vétéran Darcis (33 ans, 76e mondial).

Quelques heures plus tôt, le N.1 français Jo-Wilfried Tsonga avait cédé en trois sets contre le leader belge David Goffin après une première manche de haute volée (7-6 (7/5), 6-3, 6-2).

La Belgique devra elle patienter encore au moins un an pour s’offrir son premier Saladier d’argent. C’est son troisième échec en finale, le deuxième en trois ans après la défaite à Gand en 2015 face à la Grande-Bretagne d’Andy Murray.

AFP

Last modified on lundi, 27 novembre 2017 13:42
En ouverture de la saison, un choc est au programme cet après-midi au stade Léopold Sédar Senghor. En lever de rideaux, le Diaraf reçoit Diambars, deux prétendants au titre, tenus de bien entamer la compétition. Après ce premier choc de la saison, Niary Tally va défier Génération Foot, le champion en titre. Et pour la suite de cette journée d’ouverture, le Ndiambour accueille Mbour Pc, la Linguère se déplace à Mbour pour y défier le Stade de Mbour. 
 
A Ziguinchor, le Casa Sports attend l’As Douanes, enfin à Kaolack, la Sonacos et Dakar Sacré Cœur se retrouvent pour le duel des promus. Le match Gfc – Teungueth Fc est remis, le club de Guédiawaye étant déchiré par une crise interne.
 
Ansoumana Sambou

Le président du Gfc, Diamil Faye, estime que la décision prise en sa défaveur dans le conflit qui l’oppose à l’Association traduit une volonté de casser la dynamique du club et vise, en même temps, sa propre personne pour ses prises de position. Le club attend la décision de la chambre de résolution des conflits et n’exclut pas de saisir les tribunaux locaux.

La direction du Gfc a indiqué avoir été informé par voie de presse de la décision prise par la Fédération sénégalaise de football et la Ligue en faveur de l’Association Gfc, mais au détriment du club. En réaction, Diamil Faye a affirmé que la direction de Gfc n’a reçu aucune notification venant de ces deux structures sur ce dossier. Il s’est étonné que pendant six ans, personne ne se soit soucié du contenu du protocole qui lie Jappo Sa à l’Association Gfc. Deuxième manquement souligné par le président du Gfc, le fait que la Fédération et la Ligue puissent prendre une décision pendant que le dossier est pendant devant la chambre de résolution des conflits et la commission juridique de la Ligue professionnelle. Il considère que ces précipitations sont inquiétantes et incompréhensibles. « Nous sommes aussi étonnés de voir que les joueurs qui sont encore sous contrat avec le club, qui le restent pour des années encore, qui sont la base et le soubassement de ce football professionnel soient mis en danger », a-t-il avancé. En tout état de cause, le club Gfc a pris acte de cette décision que, selon Diamil Faye, le club n’accepte pas. « C’est peut-être aussi une décision prise contre ma propre personne pour mes prises de position ».
 
Protocole à publier
Diamil Faye de préciser que Jappo Sa a signé un protocole en bonne et due forme et la société va publier le protocole dans les prochaines heures pour que les Sénégalais sachent le contenu et aperçoivent l’article qui, poursuit-il, protège la société pendant les six ans qu’elle a faite dans le club. « Nous avons consenti à des investissements en termes de ressources humaines, financières et matérielles palpables et vérifiables. Nous avons transformé un club en faillite en un modèle de gestion et d’organisation reconnu par tous les Sénégalais honnêtes. Guédiawaye football club est une entreprise viable et le modèle que nous sommes en train de mettre en place dérange », a-t-il martelé. Il s’est demandé quelle est la juridiction qui a validé la société de l’Association Gfc pour qu’elle présente une équipe en Ligue professionnelle. Au cas où la décision que la chambre de résolution des conflits trancherait en faveur du Gfc, Diamil et ses camarades vont continuer le travail. Au cas contraire, ils vont faire appel auprès de la chambre d’appel de la Fédération sénégalaise de football. « Nous sommes optimistes mais prêts, dans l’hypothèse où la chambre d’appel nous débouterais, à saisir le Tribunal arbitral du sport voire les tribunaux locaux », a-t-il relevé. En attendant, l’équipe va continuer son travail et se préparer à jouer dans ce championnat.

Abdou DIOP

 

Le président du Gfc, Diamil Faye, estime que la décision prise en sa défaveur dans le conflit qui l’oppose à l’Association traduit une volonté de casser la dynamique du club et vise, en même temps, sa propre personne pour ses prises de position. Le club attend la décision de la chambre de résolution des conflits et n’exclut pas de saisir les tribunaux locaux.
La direction du Gfc a indiqué avoir été informé par voie de presse de la décision prise par la Fédération sénégalaise de football et la Ligue en faveur de l’Association Gfc, mais au détriment du club. En réaction, Diamil Faye a affirmé que la direction de Gfc n’a reçu aucune notification venant de ces deux structures sur ce dossier. Il s’est étonné que pendant six ans, personne ne se soit soucié du contenu du protocole qui lie Jappo Sa à l’Association Gfc. Deuxième manquement souligné par le président du Gfc, le fait que la Fédération et la Ligue puissent prendre une décision pendant que le dossier est pendant devant la chambre de résolution des conflits et la commission juridique de la Ligue professionnelle. Il considère que ces précipitations sont inquiétantes et incompréhensibles. « Nous sommes aussi étonnés de voir que les joueurs qui sont encore sous contrat avec le club, qui le restent pour des années encore, qui sont la base et le soubassement de ce football professionnel soient mis en danger », a-t-il avancé. En tout état de cause, le club Gfc a pris acte de cette décision que, selon Diamil Faye, le club n’accepte pas. « C’est peut-être aussi une décision prise contre ma propre personne pour mes prises de position ».
 
Protocole à publier
Diamil Faye de préciser que Jappo Sa a signé un protocole en bonne et due forme et la société va publier le protocole dans les prochaines heures pour que les Sénégalais sachent le contenu et aperçoivent l’article qui, poursuit-il, protège la société pendant les six ans qu’elle a faite dans le club. « Nous avons consenti à des investissements en termes de ressources humaines, financières et matérielles palpables et vérifiables. Nous avons transformé un club en faillite en un modèle de gestion et d’organisation reconnu par tous les Sénégalais honnêtes. Guédiawaye football club est une entreprise viable et le modèle que nous sommes en train de mettre en place dérange », a-t-il martelé. Il s’est demandé quelle est la juridiction qui a validé la société de l’Association Gfc pour qu’elle présente une équipe en Ligue professionnelle. Au cas où la décision que la chambre de résolution des conflits trancherait en faveur du Gfc, Diamil et ses camarades vont continuer le travail. Au cas contraire, ils vont faire appel auprès de la chambre d’appel de la Fédération sénégalaise de football. « Nous sommes optimistes mais prêts, dans l’hypothèse où la chambre d’appel nous débouterais, à saisir le Tribunal arbitral du sport voire les tribunaux locaux », a-t-il relevé. En attendant, l’équipe va continuer son travail et se préparer à jouer dans ce championnat.

Abdou DIOP

 

AFP : Estocade précoce en Championnat d’Espagne ? Après seulement un tiers des matches, le leader Barcelone peut déjà s’envoler en tête dimanche (19h45 Gmt) s’il s’impose à Valence, deuxième.
Un choc d’invaincus pour la 13e journée, susceptible de sceller la Liga ou de la relancer. Le Barça (1er, 34 pts) a réalisé un presque sans faute avec 11 victoires et un nul, distançant à dix longueurs le Real Madrid (3e, 24 pts), champion en titre, et l’Atletico (4e, 24 pts). La seule équipe qui a réussi à suivre le rythme d’enfer des Catalans est Valence (2e, 30 pts), en plein renouveau après deux années d’instabilité et des changements d’entraîneurs en pagaille.
Le programme (heures Gmt)
Hier : Celta Vigo – Leganés 1 - 0. Aujourd’hui : (12h00) Alavés – Eibar, (15h15) Real Madrid – Malaga, (17h30) Betis Séville – Gérone, (19h45) Levante - Atletico Madrid. Demain: (11h00) Deportivo La Corogne - Athletic Bilbao, (15h15) Real Sociedad - Las Palmas, (17h30) Villarreal - Séville FC, (19h45) Valence - FC Barcelone. Lundi : (20h00) Espanyol Barcelone - Getafe
France 14e Journée
Saint-Etienne lance une 14e journée sous surveillance, avant Monaco-PSG

AFP : Dans les autres rencontres, la plus attendue est évidemment le déplacement du PSG à Monaco. Les Parisiens ont fait une nouvelle démonstration de force contre le Celtic Glasgow en Ligue des champions (7-1). A l’inverse les Monégasques doivent absolument retrouver leurs esprits après l’humiliante défaite contre le RB Leipzig (4-1), synonyme d’élimination de toutes les compétitions européennes cette saison, Ligue des champions et Europa League. Derrière, l’Olympique Lyonnais, qui se déplace à Nice, a l’occasion de revenir à hauteur de l’ASM, si le club de la principauté s’incline contre Paris.  
Le programme (en heures Gmt)
Hier : Saint-Etienne – Strasbourg 2 - 2. Aujourd’hui : (16h00) Rennes – Nantes, (19h00) Caen – Bordeaux, Dijon – Toulouse, Metz – Amiens, Montpellier – Lille, Troyes – Angers. Demain : (14h00) Nice – Lyon, (16h00) Marseille – Guingamp, (20h00) Monaco - Paris SG
Allemagne/13e journée
Dortmund-Schalke: Attention, derby dangereux

AFP : Le derby de la Ruhr Dortmund-Schalke sera une nouvelle épreuve de survie, samedi, pour le Borussia et son entraîneur Peter Bosz, au cours de la 13e journée de Bundesliga, qui a débuté vendredi par le match entre les promus Hanovre et Stuttgart.
L’autre affiche du week-end aura un parfum vintage: le leader Munich se déplace sur le terrain du quatrième Mönchengladbach.
Le programme (heures locales = Gmt + 1)
Hier : Hanovre – Stuttgart 1 - 1. Aujourd’hui : (15h30) Dortmund - Schalke 04, Leipzig - Werder Brême, Fribourg – Mayence, Francfort – Leverkusen, Augsbourg – Wolfsburg, (18h30) Mönchengladbach - Bayern Munich. Demain : (15h30) Hambourg – Hoffenheim, (18h00) Cologne - Hertha Berlin
Angleterre - 13e journée
Liverpool en baisse, Chelsea en hausse, choc des tendances

AFP : Liverpool et Chelsea s’affrontent samedi dans le choc de la 13e journée du championnat d’Angleterre de football, alors que tous les «gros» tenteront de suivre le rythme infernal imprimé par le leader Manchester City, en déplacement à Huddersfield dimanche. Battu à Bâle (1-0) mercredi en C1 avec une équipe largement remaniée, Manchester United devra faire le travail contre le promu Brighton samedi (15h00 Gmt).
Le programme (en heures Gmt)
Hier : West Ham – Leicester 1 - 1. Aujourd’hui : (15h00 Gmt) Crystal Palace – Stoke, Manchester United – Brighton, Newcastle – Watford, Swansea – Bournemouth, Tottenham - West Bromwich, (17h30 Gmt) Liverpool – Chelsea. Demain : (13h30 Gmt) Southampton – Everton, (14h00 Gmt) Burnley – Arsenal, (16h00 GMT) Huddersfield - Manchester City
Italie/14e journée
Week-end tranquille pour les
patrons ?

AFP : De Naples à l’AS Rome en passant par la Juventus Turin et l’Inter Milan, tous les leaders du championnat d’Italie se préparent à un week-end tranquille lors de la 14e journée, avec des matches a priori sans danger. Mais dans une Série A où les favoris vont à toute vitesse, chaque point perdu risque de coûter cher.
Le programme (heures Gmt)
Aujourd’hui : (14h00) Bologne - Sampdoria Gênes, (17h00) Chievo Vérone – SPAL, Sassuolo - Hellas Vérone, (19h45) Cagliari - Inter Milan. Demain : (14h00) Genoa - AS Rome, AC Milan – Torino, Udinese – Naples, (17h00) Lazio Rome – Fiorentina, (19h45) Juventus Turin – Crotone.
Lundi : (19h45) Atalanta Bergame - Benevento

 

Saly accueille, ce dimanche, le marathon international du Sénégal. Près de 5 000 athlètes de onze nationalités sont attendus à cette troisième édition, selon les initiateurs.

Le top départ de la troisième édition du marathon international du Sénégal sera donné ce dimanche. Quelque 5 000 athlètes y prendront part. Ces coureurs viennent de onze pays différents, dont le Sénégal, la France, la Pologne, la Hongrie et aussi le Maroc, qui sera représenté par trois coureurs venus par la route. Initié en 2015, ce marathon, selon Robert Ndiaye, vise à doter la Petite Côte d’un évènement sportif d’envergure. « Nous voulions en faire un évènement sportif de masse, capable d’attirer énormément de monde, dont des touristes.

Mais hormis le maire de Malicounda qui soutient le projet depuis le début, on ne sent pas l’implication des autres maires des communes du département », a déploré M. Ndiaye, président du comité d’organisation dudit marathon qui souhaite voir cet évènement atteindre la dimension des marathons de New York, de Paris, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, entre autres. Selon M. Ndiaye, le marathon connaît, d’année en année, un succès grandissant avec la participation d’athlètes de haut niveau.

Ouvertes aux coureurs licenciés ou non licenciés de toutes les catégories, plusieurs épreuves sont prévues. Les athlètes se mesureront sur 42 km, 21 km, 10 km, 5 km et sur 2 km. En prélude à ce marathon, une grande randonnée pédestre est prévue le samedi.

Samba Oumar Fall

Le coup d’envoi du championnat pro de Ligue 2 sera donné aujourd’hui. Au stade Alassane Djigo de Pikine, Yeggo accueille le promu Ej Fatick alors qu’au stade Caroline Faye, Africa Promo Foot sera opposé au Port autonome de Dakar. Deux rencontres sont prévues aux stades Amadou Barry de Guédiawaye et Mawade Wade de Saint-Louis.

Sur le premier terrain, l’Us Gorée qui est retournée au purgatoire au terme de la dernière saison va démarrer son opération remontée face au Dakar Université Club. Dans le nord du pays, Ndar Guedj accueille Keur Madior ; face au promu mbourois, la formation saint-louisienne n’a pas droit à l’erreur si elle ambitionne de se mêler dans la lutte pour la montée. Pour clôturer la journée de samedi, le deuxième match prévu à Alassane Djigo mettra aux prises l’Olympique de Ngor à la Renaissance de Dakar à partir de 18 heures.  Les Ngorois joueront avec l’espoir de réussir une montée qu’ils espèrent depuis trois saisons maintenant.

Cayor Foot accueille l’Etics au stade Caroline Faye. Reléguée en Nationale lors du dernier exercice, Cayor Foot a été repêché à la faveur de la suspension de l’Us Ouakam. Une victoire contre l’Etics qui a lutté farouchement pour éviter la relégation l’an dernier devrait lui permettre de se mettre en confiance après avoir échappé à la descente. Au stade Massène Sène, le Jamono de Fatick accueille l’As Pikine. Sur son terrain, l’équipe locale espère faire mieux que le match nul concédé en ouverture, l’an passé pour ses débuts dans le professionnalisme.

Ousseynou POUYE

Programme 1ère journée
Aujourd’hui à Alassane Djigo à 16h : Yeggo – EJ Fatick ; à 18h : Ol. de Ngor – Renaissance ; à Caroline Faye à 16h : Africa Promo Foot – Port ; à Amadou Barry à 17h : Us Gorée – Duc ; à Mawade Wade à 17h : Ndar Guedj – Keur Madior ;

Demain à Fodé Wade à 16h30 : Cayor Foot – Etics ; à Massène Sène à 17h : Jamono Fatick – As Pikine.

 

C’est reparti pour un long marathon du championnat professionnel. Et pour cette 10e saison sous la formule du professionnalisme, quatorze clubs sont sur la ligne de départ pour convoiter le titre détenu par Génération Foot. Mais, les Académiciens de Deni Biram Ndao ont déjà annoncé la couleur. Entre autres concurrents, il y aura le Diaraf, Diambars et Casa Sports, voire Dakar Sacré Cœur, le promu qui n’entend pas se laisser intimider dans la cour des grands.

Génération Foot
En remportant les deux challenges d’ouverture de saison (la Super Coupe et le Trophée des Champions), face aux deux clubs de Mbour, Génération foot a affiché ses ambitions de faire mieux que ses prédécesseurs. En clair, réussir à conserver son « bien » contrairement à ses prédécesseurs au palmarès.

Certains avaient même repris l’ascenseur la saison suivante. Les cas de l’Us Gorée, l’année dernière, et de l’As Pikine, il y a trois ans (2014), illustrent les difficultés des champions sortants à conserver le titre. En fait, depuis l’avènement du professionnalisme, aucun champion n’a réussi à se succéder au trône. Les Académiciens de Deni Biram Ndao ont donc un défi à relever. Après avoir copieusement dominé la précédente saison avec une différence de …13 points par rapport au Gfc, son dauphin à l’arrivée, l’équipe d’Olivier Perrin a laissé une forte impression dès sa première expérience dans l’élite.

Une performance qui porte la signature de son attaque, auteur de 52 buts, dont 19 de son attaquant Ibrahima Niane, en 26 matches. Un record dans le championnat sous l’ère du professionnalisme.

Diaraf et Casa Sports veulent retrouver des couleurs
Mettre fin à une série noire, c’est l’ambition du Diaraf. Club le plus titré du Sénégal avec ses 10 sacres, le Diaraf traverse une longue disette. Son dernier titre remonte à 2010, soit la deuxième saison du professionnalisme. Ainsi, depuis sept ans, le club de la Médina court derrière un deuxième sacre en championnat professionnel. Une série noire que les responsables du club veulent abréger. Et pour réussir leur objectif, ils ont renouvelé leur confiance au coach, Malick Daff, qui peut compter sur Pape Seydou Ndiaye, le gardien de but international, débauché de Niary Tally. Retrouver l’Afrique en passant par le championnat, c’est l’objectif assigné à Malick Daff par les dirigeants du club de la Médina. Aussi ambitieux que le Diaraf, le Casa Sports est en perte de vitesse depuis cinq ans. En effet, son dernier et unique titre en championnat remonte à la saison 2011-2012. Faire mieux que la 5e place occupée la saison dernière serait le défi du coach du club de Ziguinchor.

Diambars pour redorer le blason
A Saly, l’inamovible Boubacar Gadiaga devrait aussi être sous forte pression. Au nom de ses moyens didactiques, Diambars engage, chaque saison, avec la pointure de favori. Mais, depuis quatre saisons, le club du président de la Ligue pro, Saër Seck, déçoit son public. Son unique et dernier titre, en championnat, date de la saison 2012-2013. Mais, même s’il ne ressent pas de pression extérieure, Gadiaga doit se faire violence. Sur le terrain, ses résultats sont loin des attentes de son club. Ses voisins de la ville de Mbour sont aussi sous la pression du résultat. Le Stade de Mbour et Mbour Pc sont encore en quête de leur premier sacre en championnat.

Mais, lauréats de la dernière saison avec la Coupe de la Ligue (Mbour Pc) et la Coupe du Sénégal (Stade de Mbour), les deux clubs mbourois ont lancé un signal fort en direction de leurs adversaires. En revanche, Niary Tally devrait jouer le maintien. En cédant son gardien du but international au Diaraf, le club des populeux quartiers de Grand-Dakar, Usine Niary Tally et Ben Tally a clairement affiché ses ambitions de jouer les seconds rôles, cette saison. L’As Douanes peut être classée parmi ces équipes qui vont jouer pour leur survie dans l’élite.

Dakar Sacré Cœur sur les traces de Génération foot ?
C’est devenu une tradition : un des promus qui s’impose d’entrée. Dès sa première expérience dans l’élite, Dakar Sacré Cœur vise loin. Le club de la Sicap se donne déjà une ambition continentale. Et pour y arriver, les protégés du président Mathieu Chaupin veulent s’inspirer de l’exemple de Génération Foot. Son coach, Bruno Rohart, dispose, en tout cas, des infrastructures sportives requises pour réussir sa mission. Génération Foot l’a réussi, pourquoi pas eux. La Sonacos, l’autre promu, n’a pas cet avantage sur le plan des infrastructures. Privé de terrain à domicile, (le stade Ely Manel Fall impraticable), les Huiliers déménagent à Kaolack. Et pour leur retour dans l’élite, le club de Diourbel se battra pour le maintien. C’est aussi dans cette dynamique que la Linguère engagera la compétition. Repêchée pour remplacer l’Us Ouakam, condamnée à 5 ans et reléguée en Division régionale par la Fédération, suite aux incidents regrettables (8 morts) lors de la finale de la Coupe de la Ligue contre le Stade Mbour, la Linguère a dû tirer les leçons.

Son voisin du Nord, le Ndiambour, doit aussi tirer les enseignements de la saison dernière. Les Lougatois avaient, en effet, sauvé leur place in-extrémis.
Teungueth Fc qui avait aussi assuré son maintien de justesse, doit se reprendre. Quant au Guédiawaye Fc miné par une crise interne, c’est son avenir qui risque de prendre un sacré coup.

Ansoumana Sambou

Programme
Aujourd’hui : A Léopold Sédar Senghor : (16h30) : Diaraf – Diambars; 
(18h30) : Ngb Niary Tally – Génération Foot. Demain : A Alboury Ndiaye : Ndiambour – Mbour Pc (17h). 
A Caroline Faye : Stade de Mbour – Linguère (18h). 
A Aline Sitoé Diatta : Casa Sports – As Douanes (17h). 
A Lamine Guèye : Sonacos – Dakar Sacré Cœur (17h). Guédiawaye Fc – Teungueth Fc (remis)

 

Le championnat national de football démarre ce week-end après le Trophée des Champions disputé samedi dernier. La Ligue sénégalaise de football professionnel poursuit ainsi son programme avec la ferme ambition de circonscrire la saison entre novembre et fin mai. Ce, avant la Coupe du monde où l’équipe nationale du Sénégal sera présente.

Ainsi, après le Trophée des Champions disputé samedi dernier au stade Caroline Faye et remporté par Génération Foot aux dépens du Stade de Mbour, le championnat prend le relais dès ce week-end. Pour le coup d’envoi d’une saison que les responsables de la Ligue sénégalaise de football professionnel veulent circonscrire dans la période allant du 25 novembre 2017 au 2 juin 2018, si l’on compte cette date qui a été retenue pour la finale de la Coupe de la Ligue. « Après une intersaison relativement longue, la Ligue reprend ses compétitions les 25 et 26 novembre », a annoncé Saër Seck au terme de la rencontre de ce jeudi. Une réunion au cours de laquelle il a beaucoup été question de la programmation des rencontres aussi bien du championnat que de la Coupe de la Ligue. Des compétitions pour lesquelles le président de la Lsfp souligne que le souhait de son instance est qu’elles se terminent avant la Coupe du monde. « Le programme est calé sur cet objectif avec un championnat sans trêve. Nous allons organiser en même temps les Coupes de la Ligue et du Sénégal », a-t-il ajouté. Il n’a pas manqué de souligner que le championnat est prioritaire et que ses rencontres se disputeront le week-end et les matchs de Coupes se joueront les mercredis.

Toujours dans l’optimisation du temps, M. Seck a appris que le stade Léopold Sédar Senghor a été mis à la disposition de son instance pour y tenir ses matchs et ne désespère pas de voir les stades Ndiarème de Guédiawaye et Galandou Diouf de Rufisque être fonctionnels pour accueillir des rencontres.

La présente saison intervient après celle qui s’est achevée en juillet dernier et qui a été marquée par les incidents malheureux qui ont coûté la vie à huit acteurs du football. « Un traumatisme que nous avons vécu et que nous ne voudrions vivre » ; d’où les actions entreprises pour parer à toute éventualité. Et Saër Seck de souligner à cet effet que la sécurité sera renforcée dans les stades où en plus des forces de l’ordre, des stadiers seront positionnés.

Aussi a-t-il renseigné qu’une sensibilisation est faite au niveau des présidents de clubs pour « avoir une saison de sérénité et de paix dans les stades ».

Ousseynou Pouye

Le conflit au Guédiawaye Fc qui oppose l’Association Gfc et Jappo Sa a été évoqué au cours de la rencontre d’hier. Un différend pour lequel la Ligue a saisi la Fédération sénégalaise de football pour être édifiée sur quel interlocuteur avoir pour gérer l’équipe. « La Lsfp organise des matchs entre des clubs professionnels qui sont adossés à des associations affiliées à la Fédération. Elle n’a pas vocation à affilier une association ou un club. Dès lors qu’entre Jappo et l’Association, il y a une convention qui a pris fin le 22 novembre, notre rôle n’est pas de dire qui a raison et qui a tort.

Il est de savoir qui est affilié et à qui il a confié la gestion de sa section professionnelle et nous n’intervenons pas au niveau des organes affiliés », a dit M. Seck.

Qui a souligné que « jusqu’au 22 novembre, la seule entité que nous connaissions était Jappo Sa qui avait une convention qui était à notre disposition et par laquelle l’Association lui donnait les pouvoirs pour gérer la section professionnelle ».
Passée cette date, la Ligue a envoyé un courrier à la Fsf pour lui demander le représentant de l’Association Guédiawaye affilié dans le football professionnel.

Faisant suite à deux fiches d’engagements qui lui sont envoyées au nom du club et signées respectivement par Abdoulaye Sall, président de l’Association, et Djamil Faye de Gfc, club de football professionnel, la Fsf a appliqué les textes. Et l’Article 20 des règlements généraux stipule que « l’association sportive affiliée à la Fsf qui crée une société continue d’exister en tant qu’association et cette dernière seule, bénéficie des effets de l’affiliation et le cas échéant, de l’autorisation d’utiliser des joueurs professionnels. Cette association est alors considérée comme association support de la société ». Ce qui a amené l’instance à considérer que « seule la fiche d’engagement de l’Association Gfc peut valablement être considérée ». La Ligue en déduit que la « seule société qui est affiliée à la Fédération, c’est l’Association Guédiawaye Fc présidée par Abdoulaye Sall qui devient notre interlocuteur en tant que Ligue pour nous dire quelle structure va gérer Guédiawaye Fc professionnel ».

Une indication que la Ligue voudrait intervenir le plus rapidement possible afin de dérouler convenablement le calendrier, étant entendue que la saison démarre avec un match remis, celui du Gfc qui devait faire face à Teungueth Fc ce week-end.

O. POUYE

 

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.