banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Tapha Tine en quête d’affiche : Balla Gaye 2, Gris Bordeaux ou l’année blanche !

10 Jan 2017
392 times

Avec deux victoires contre une défaite lors du tournoi du Tnt (la Télévision numérique terrestre) et une renaissance retrouvée, Tapha Tine peut recommencer à voir son avenir en grand. Reste que pour la présente saison, il n’a pas encore trouvé chaussures à ses pieds. Tout n’est cependant pas perdu. Balla Gaye 2 et Gris Bordeaux sont dans la même situation que lui.

Auteur d’une belle victoire aux dépens de Zoss la saison dernière, Tapha Tine semble s’être remis de sa débâcle face à Balla Gaye 2, il y a trois ans. D’autant que ce succès éclatant portait à deux, le nombre de victoires acquises ces deux dernières saisons contre une défaite devant Ama Baldé. Il reste que le « géant du Baol » pourrait, en dépit de cette renaissance retrouvée, passer une année blanche. Excepté son ancien bourreau Balla Gaye 2 et Gris Bordeaux, tous ses potentiels adversaires ont trouvé chaussures à leurs pieds. Une fois de plus, il devra prendre son mal en patience, son deuxième face à face contre Bombardier, sa cible favorite, n’étant pas pour demain. Auteur d’une année blanche, le colosse de Mbour est en pleine préparation de son combat contre Eumeu Sène. Tombeur du B 52 en 2012, Tapha Tine avait émis et répétait son souhait d’accorder une deuxième chance au chef de file de l’écurie Mbour. C’est que depuis leur sanglante confrontation cet été 2012, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et Bombardier, comme par miracle, s’est retrouvé au sommet de l’arène. Au nez et à la barbe de l’enfant de Réfane qui, pendant ce temps, peinait à se remettre de son cinglant revers devant le fils de Double Less. Ainsi, pour l’avoir battu à plate couture.

Tapha Tine n’a jamais cessé de contester le titre de roi des arènes attribué officieusement Bombardier. « Il n’est pas mon roi ! », avait-il martelé, au lendemain du couronnement de sa victime ; en écho aux propos d’Eumeu Sène sur Balla Gaye 2. Le chef de file de l’écurie « Tay Shinger » qui avait déjà pris le dessus sur le champion de lutte de Guédiawaye avant la confirmation en 2014, avait lui aussi toujours soutenu que Balla Gaye 2 n’était pas son roi. En décidant de lui accorder un combat revanche, Tapha Tine n’avait, en réalité, d’yeux que pour le trône, assuré d’infliger une deuxième défaite d’affilée au géant mbourois. Il avait, pour ce faire, un ascendant psychologique sur ce dernier. Sauf qu’il ne pourra pas en découdre avec le mentor de Santang Gning ; du moins pas cette saison. Avec sa confrontation qui s’annonce électrique avec Eumeu Sène, il va de soi que le B 52 a d’autres chats à fouetter !

Exit Bombardier, Tapha Tine a toutefois, en face deux autres potentiels adversaires avec lesquels il peut bien croiser le fer dès cette saison. Le premier est son ancien bourreau, Balla Gaye 2 qui a dit son souhait de sceller son grand retour après un passage à vide marqué par la perte de son titre, deux revers consécutifs et une année blanche qu’il veut néanmoins sabbatique. La grande inconnue est de savoir si BG2 est prêt à lui accorder une revanche ; d’autant plus que son premier choix cette saison porterait sur Gris Bordeaux. Sauf que le « troisième tigre », qui ne s’est pas remis de son humiliation par Modou Lô, ne semble guère enthousiasmé à l’idée de l’affronter cette année. Chat échaudé, craint l’eau froide ! Autant dire qu’à défaut d’avoir Gris Bordeaux comme adversaire, le grand-frère de Sa Thiès pourrait se rabattre sur le chef de file de l’écurie Baol Mbollo. Une solution de rechange qui pourrait bien lui éviter une deuxième année blanche consécutive. Quand on n’a pas ce que l’on veut, on se contente de ce que l’on a, dit un vieil adage ! A en juger par leur premier face à face qui a été électrique de bout en bout, une nouvelle confrontation entre Tapha Tine et Balla Gaye 2 tiendrait, sans doute toutes ses promesses. Le premier voudrait laver son honneur ; alors que le second aurait à cœur de renouer avec la gagne et poursuivre son opération reconquête du trône.

L’autre ténor contre lequel Tapha Tine pourrait envisager un combat est Gris Bordeaux. Terré dans son antre de Fass depuis sa déroute face à Modou Lô, l’année dernière, le « troisième tigre » de Fass n’a pas encore trouvé d’adversaire pour la présente saison. Alors que les négociations sur son affiche contre Balla Gaye 2 achoppent, il pourrait voir en Tapha Tine un plan B pour parer à toute éventualité voire éviter une année blanche qui, de toute façon, n’est jamais une bonne chose pour un athlète. D’autant que le géant du Baol n’a pas la même réputation de foudre-de-guerre que le lion de Guédiawaye. Il faut préciser que les deux ténors n’ont pas encore croisé le fer. Autant dire que leur confrontation est très attendue.

Diégane SARR

Last modified on mardi, 10 janvier 2017 15:09
Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.