banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Can 2017 : Echos … Echos…

06 Fév 2017
1170 times

C’était le grand rush des journalistes hier au stade de l’Amitié de Libreville. La salle de presse a accueilli du monde comme jamais et pour avoir son ticket d’accès à la tribune de presse, mieux valait venir tôt pour éviter la très longue queue.

Ali ! Ali ! Ali ! Le public du stade de l’Amitié de Libreville, à défaut de pouvoir supporter ses « Panthères » éliminées dès le premier tour de « leur » CAN, s’est consolé hier en scandant le nom du président de la République gabonaise qui venait d’être décoré par le président de la CAF, Issa Hayatou.

Arbitres : C’est le même trio arbitral qui avait officié lors du quart de finale Sénégal – Cameroun (le zambien Sikazwe assisté de l’Angolais Dos Santos et du Kenyan Range) qui était encore aux affaires hier pour la finale.

Ces lointains cousins camerounais ! Dans l’équipe du Cameroun, deux joueurs ont des noms à résonance sénégalaise, même si l’orthographe est différente : Faï et Djoum. Un peu comme leur prédécesseur dans la Tanière camerounaise Joseph Désiré Job.

Ça aurait pu être une finale 100% ouest-africaine ! Telle est la réflexion partagée hier soir en tribune de presse par des journalistes sénégalais et maliens. En fait, les « Aigles » n’ont pas perdu en match de groupe face à l’Egypte (nul vierge) et les « Lions » non plus (sinon aux tirs au but) contre le Cameroun en quarts de finale.

Pleurs : Le traducteur espagnol – arabe du technicien argentin de l’équipe d’Egypte n’avait absolument pas le cœur à l’ouvrage, hier après la défaite des « Pharaons ». A voir ses yeux rouges et sa tête souvent baissée, on peut deviner aisément qu’il avait beaucoup pleuré.

Le Camerounais Christian Bassogog a été désigné meilleur joueur de la 31ème CAN qui s’est achevée hier à Libreville. Un titre individuel dans la foulée de celui collectif de champion d'Afrique avec les « Lions indomptables ». A 21 ans, le milieu excentré du club danois d’Aalborg ne devrait pas faire de vieux os dans le grand froid européen.
 
Les Egyptiens n’ont pas trainé au stade ! Dès qu’ils ont reçu leur médaille d’argent, les joueurs égyptiens et leur encadrement ont quitté le stade direction l’aéroport de Libreville où les attendait un vol spécial. Ceux qui espéraient les coincer en zone mixte en ont eu pour leurs frais. De toutes les façons, El Hadary et ses partenaires ne se sont jamais adressés à la presse internationale.

Rassemblés par B. K. N.

Last modified on lundi, 06 février 2017 12:37
Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.