banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Championnats d’Afrique et congrès à Hammamet : Le Sénégal pressenti pour organiser trois événements majeurs entre 2018 et 2019

17 Mai 2017
295 times

Pour une première, les athlètes sénégalais du triathlon ont montré de réels signes de performance au niveau continental. Et pour montrer qu’ils avaient de qui ils étaient, Hammamet la ville balnéaire de la Tunisie, a étalé au grand jour les prédispositions de cette jeune formation sénégalaise qui effectuait sa première sortie au niveau continental.

Trois athlètes sélectionnés pour défendre les couleurs nationales, Anta Ndiaye, Séga Mbengue Diop et Mamadou Diop, ont été triés sur le volet pour disputer l’épreuve « Groupe d’âge » sur la distance olympique en natation, vélo et course à pied. Sur ces différents registres, Anta Ndiaye a décroché la médaille d’or dans sa catégorie et s’est classée 2e au général avec un temps de 2h 45mn 42s. Séga Mbengue Diop a quant à lui obtenu la médaille d’argent de sa catégorie et s’est classé 8e au général en 2h 32mn 04s. Enfin, Mamadou Diop qui a concouru dans la catégorie Elite/U23 qui regroupe les triathlètes professionnels africains et mondiaux, s’est classé 9e de sa catégorie en 2h 12mn 36s. Une performance qui permet à Mamadou Diop de faire partie des 10 meilleurs triathlètes africains des moins de 23 ans.

Pour le président du comité national de promotion du triathlon, Boubacar Gaye, le Sénégal n’espérait pas de médailles, mais les garçons ont satisfait aux attentes. « Ils ont été dopés, ils se sont surpassés pour obtenir ces résultats qui encouragent à aller de l’avant », a-t-il dit. Des résultats qui incitent à l’optimisme et qui poussent Boubacar Gaye à révéler qu’à partir de maintenant le comité va sélectionner les trois meilleurs athlètes et les regrouper chaque mois pendant trois jours pour leur permettre de peaufiner leur préparation en vue des échéances futures. L’enjeu de ce camp, c’est selon lui, de préparer les jeunes déjà qualifiés aux prochains Jeux africains de la jeunesse d’Alger 2018. Il s’agit de Banel Diaw et Mamadou Sy qui avaient pris part au camp d’entraînement d’Hammamet du 8 au 12 mai. « Un second camp d’entraînement est même prévu en Egypte, tout ceci pour préparer nos jeunes en vue de la coupe du monde prévue en mai prochain à Madrid. Nous avons des ambitions, mais nous ne sommes pas pressés », a indiqué Boubacar Gaye qui souligne au passage que le comité travaille dans ce sens en étroite collaboration avec les fédérations nationales de cyclisme, athlétisme et natation.

Le Sénégal candidat pour 2018 et 2019
La Coupe d’Afrique des nations à Hammamet, ce n’était pas seulement les compétitions, puisque le congrès qui a réuni les délégués africains a lui aussi pris d’importantes décisions. Parmi lesquelles le choix porté sur le Sénégal pour organiser, en 2019, l’Assemblée générale couplée aux Championnats d’Afrique de triathlon et en même temps abriter une Coupe d’Afrique de triathlon en 2018. « Cette dernière compétition labellisée Itu (International triathlon union) sera un test grandeur nature pour l’organisation des Championnats d’Afrique de 2019. Tout ce qu’on nous demande, c’est la sécurité, les infrastructures sportives et hôtelières ».

A ce sujet, le président Boubacar Gaye a révélé que le coordonnateur technique de la confédération africaine de triathlon, le Zimbabwéen Rick Fulton, sera d’ailleurs au Sénégal pour faire le repérage des sites pouvant abriter ces joutes. Ce serait un bon test pour le Sénégal qui n’a jamais organisé des événements d’une telle dimension. Et cette démarche est justifiée par le dynamisme démontré jusqu’ici par les dirigeants de cette discipline au Sénégal. Par ailleurs et en marge de cette assemblée générale confédérale, l’Association des pays francophones de triathlon (Fratri) dont Boubacar Gaye est le trésorier général, a prévu d’organiser des formations au profit des fédérations africaines francophones avant la fin de l’année.

Enfin, pour clore ce chapitre, il faut souligner la participation de deux jeunes Sénégalais, Séga Mbengue Diop et Karim Karrit, à des courses de triathlon très prestigieuses. Le premier prendra part à l’une des étapes de la Coupe du monde de triathlon à Madrid le 28 mai et le second devrait être le premier Sénégalais à participer à une course Ironman à Nice le 23 juillet. Ironman (homme de fer) est dans le triathlon un des plus longs formats de la discipline et consiste à enchaîner 3,8km de natation, 180km de vélo et 42,195km de course à pied.

C. F. KEITA

Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.