banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Quarts de finale Afrobasket 2017 : Les favoris toujours en course

12 Sep 2017
286 times

La page du championnat tournée, celle de la coupe est désormais ouverte. Plus de calcul dans cette seconde phase qui sera ouverte après demain, jeudi en Tunisie. A l’affiche des quarts de finale, certaines affiches sentent le soufre. Et c’est particulièrement le cas du choc qui oppose le Sénégal à l’Angola. Deux pays qui ont dominé cette compétition depuis 1962, avec 16 titres remportés dont 11 pour les Angolais et 5 pour les Sénégalais. Un duel sous haute tension comme celui qui oppose le Maroc à l’Egypte. Ces deux ont aussi inscrit leur nom au palmarès de la compétition, même si leurs performances remontent longtemps dans l’histoire du basket. En effet, le deuxième et dernier sacre des Egyptiens remonte à …34 ans, alors que l’unique titre des Maroc date de 1965, soit 42 ans. Ce n’est pas le cas de la Tunisie dont l’unique sacre remonte à 2011 et qui croise, à domicile, une équipe de la Rd Congo, la révélation de cette 29e édition. Dès sa première participation, les Congolais ont accédé la phase de quarts de finale, au nez et à la barbe de certains pays réguliers à ce rendez-vous continental. Duel a priori déséquilibré, mais … le Nigeria, champion en titre, ne devrait pas être inquiété par une équipe du Cameroun, un des pays au palmarès vierge. Avec leurs voisins de la République démocratique du Congo, les Camerounais sont les deux nations encore en course, qui ne figurent pas dans le palmarès continental de l’Afrobasket messieurs. Des outsiders qui auront donc l’ambition de faire mieux après avoir déjoué les pronostics. A ce stade de la compétition, ils n’ont plus de pression.  

Maroc – Egypte (14h) : Le duel du Nord
Leader à la surprise générale, de la poule B au nez et à la barbe de l’Angola, le Maroc est manifestement l’une des sélections qui a laissé une forte impression lors de la phase d’écrémage. Les Lions de l’Atlas qui ont réussi le sans-faute avec trois succès en autant de matches, ont même marché sur le corps des Palanca negras angolais (60 -57) lors de la 2e journée. Champions d’Afrique pour la première et dernière fois en 1965 en Tunisie, les Marocains semblent bien préparés pour ajouter une deuxième couronne à leur palmarès 42 ans après. Mais en face, ils auront un adversaire qui a aussi la ferme ambition de renouer avec le titre 34 ans après son second et dernier sacre qui date de 1983 à domicile (Alexandrie). Et c’est aussi dans la même ville, qu’ils ont conquis leur premier titre en 1975. Deuxième de la poule D, derrière le Sénégal indomptable à domicile, les Pharaons ont cependant présenté une bonne copie dans l’ensemble. Autant donc s’attendre à un duel sous haute tension.
 
Nigeria – Cameroun (16h30) : Le derby de l’Afrique centrale
Champion sortant, le Nigeria était naturellement très attendu dans cette édition. Mais, malgré une première place à l’arrivée dans la poule A, les Nigérians ont déçu. A moins qu’ils se soient ménagés pour la seconde phase. Après deux succès aux forceps contre le Mali et la Côte d’Ivoire, ils ont cédé lors de la 3e journée face à la Rd Congo (77 – 83). Un avertissement pour le champion en titre qui devra donc convaincre face à une ambitieuse sélection camerounaise. A la quête de leur premier titre continental, les Lions indomptables ont leur carte à jouer face au champion d’Afrique qui tarde à convaincre. Certes le Rwanda et la Guinée, leurs autres adversaires dans le groupe A ne sont pas des foudres de guerre, mais les Lions indomptables ont les armes pour franchir le cap nigérian. Dans tous les cas, c’est un derby qui s’annonce indécis.
 
Tunisie – Rd Congo (19h) : Attention danger !  
Après avoir dompté le champion en titre, les Congolais ne doivent plus se faire de complexe dans cette compétition. Même s’ils ne sont pas régulier cet Afrobasket, les hommes de Kinshasa ne se sont pas laissés intimidés. Ils sont à leur troisième participation après celles de 1995 à Alger et 2007 en Angola, les ex Zaïrois semblent bien retenir les causes de leur échec passées. Les Tunisiens peuvent donc s’attendre à tout. Sacré en 2011 à Antananarivo (Madagascar) pour la première et dernière fois, les Tunisiens rêvent d’ajouter une seconde couronne à domicile cette année. Maîtres chez eux, à l’image du Sénégal, les Tunisiens ont réussi le plein de points lors de la phase d’écrémage. Avec le soutien d’un public qui entendrait joueur sa partition pour pousser l’équipe au sacre, la sélection tunisienne part, certes favorite, mais attention à l’excès de confiance. Les Congolais n’ont rien à perdre dans ce duel.
 
Sénégal – Angola (21 h) : La finale avant la lettre  
Quand les deux pays les plus titrés se croisent, c’est le sommet. Avec ses 11 sacres dont six consécutifs, les Angolais ont pendant longtemps dominé la compétition. Mais, au regard de sa prestation lors de la phase de poule, cette équipe n’est plus cet ogre qui dominait le basket continental. A moins qu’ils se soient ménagés pour le prochain, décisif.

Mais, en face ils auront une sélection du Sénégal sur un nuage. Enquête de leur 6e titre continental depuis 1997, soit vingt ans, les Lions sont décidés à mettre un terme à cette disette. Et au regard de la démonstration des Lions, lors de la phase de poules. Un choc qui a déjà sa publicité. Le vainqueur prendrait une sérieuse option pour le titre. Une finale avant la lettre qui promet. Spectacle garantie !

Ansoumana SAMBOU

Last modified on mardi, 12 septembre 2017 16:41
Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.