banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Présidence de la fédération sénégalaise d’athlétisme : Le colonel Sara Oualy succède à Momar Mbaye

05 Jan 2018
798 times

Sara Oualy a été élu, par consensus, président de la Fédération sénégalaise d’athlétisme (Fsa), hier, dans les locaux du ministère des Sports. Il succède à Momar Mbaye qui était à la tête de cette instance depuis 15 ans. A noter que 3 candidats étaient en lice pour la présidence de la fédération d’athlétisme, à savoir El Hadji Amadou Dia Bâ, médaillé d’argent aux Jeux olympiques de Séoul (1988), Sara Oualy président de l’As Douanes et Cheikh Tidiane Boye champion du monde militaire du 800 m et 1 500 m. L’ancien coureur du 400m haies avait finalement retiré sa candidature pour laisser le champ libre aux deux autres candidats.

Le nom du nouveau président de la Fédération sénégalaise d’athlétisme a été rendu public hier dans les locaux du ministère des Sports en présence du ministre Matar Bâ, du président sortant Momar Mbaye, du secrétaire général du Cnoss Seydina Diagne et des 39 membres du comité directeur. Et c’est l’ancien vice-président du bureau sortant, Sara Oualy, qui a été désigné à l’issue d’un consensus. Son principal concurrent, Cheikh Tidiane Boye (champion du monde militaire du 800 m et du 1 500 m), a été élu 1er vice-président de la fédération. L’inspecteur principal des Douanes succède ainsi à Momar Mbaye (il a dirigé la Fsa de 2001 à 2017) pour un mandat de 4 ans. Dans son allocution, le nouveau président a remercié les membres du comité directeur et particulièrement l’autre candidat, Cheikh Tidiane Boye qui a permis au comité d’aller au consens. Sara Oualy a rendu également un hommage à Momar Mbaye pour le travail abattu durant 15 ans. « En effet, il a réussi durant 15 longues années le label du meeting de Dakar et a pu asseoir la pratique de l’athlétisme dans toutes les régions comme l’atteste la présence des 14 ligues régionales bien structurées », a-t-il indiqué. D’après lui, cette longévité de Momar Mbaye à la tête de la fédération d’athlétisme tient à sa capacité à surmonter les difficultés, contenir les divergences et réunir la famille de l’athlétisme au tour de l’essentiel.

En termes de bilan sportif, les résultats enregistrés sont acceptables, dit-il, malgré un contexte caractérisé par la disparition des fonds de relance, des bourses de la Confeses et de la léthargie de l’Uassu qui constitue un vivier très riche pour cette discipline. Dans l’optique d’ailleurs d’améliorer sensiblement ce bilan, le président de l’As Douanes compte sur un soutien appuyé de la part du ministère chargé des Sports qui demeure son premier partenaire, et l’assistance de certains opérateurs économiques.  

Les membres de la fédération attendent particulièrement du ministère des Sports, entre autres, la réfection des tartans d’Iba Mar Diop et Lépold Sédar Senghor, la dotation en équipements des stades régionaux, la redynamisation du sport à l’école et enfin un appui aux athlètes de l’élite. « Nous comptons également sur le soutien de tous les Sénégalais en particulier des clubs, des techniciens et anciens athlètes pour leur contribution à l’édification d’un athlétisme performant. J’ose espérer que les gens vont enterrer les querelles intestines pour répondre à notre appel », a souligné en dernier lieu Sara Oualy.

De son côté, le président sortant, Momar Mbaye, s’est dit convaincu que son successeur est imprégné et averti des problèmes et difficultés qui l’attendent. « Je pense qu’aux côtés du comité olympique et du ministère des Sports, il arrivera, avec vous, à relever un certain nombre de défis. Notre athlétisme n’est pas moribond. Effectivement, on peut constater, ces deux dernières années, un manque de présence au niveau international. Mais, on peut le corriger en motivant les entraîneurs et athlètes qui sont sur le terrain », a dit Momar Mbaye. Concernant les votes, Cheikh Tidiane Boye a été élu 1er vice-président, Amadou Diaw 2ème vice-président, Cheikh Tidiane Camara 3èmevice-président et Amy Mbacké Thiam 4ème vice-président.

Absa NDONG

 

Last modified on vendredi, 05 janvier 2018 13:31
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.