banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Libreville : « Football d’accord, Ecole d’abord » ! Ce slogan résume parfaitement la philosophie qui anime l’Ivoirien Abdoulaye Diabaté, agent Fifa à travers sa structure Lanfiara Management Sport. Le manager général de LMS a profité de la Can 2017 pour vulgariser son modèle auprès de confrères réunis dans un hôtel en bordure de mer à Libreville. Son crédo, c’est de prendre en charge les jeunes de – 14 et de – 17 autant dans leurs études qu’à travers le sport, notamment le football.

Et depuis 3 ans, sa structure a aidé à former plus de 100 techniciens avec une Licence D fédérale qui exercent dans le district d’Abidjan. Par ailleurs, la structure dirigée par M. Diabaté organise des journées de détection en collaboration avec d’anciens techniciens et joueurs qui ont permis de mettre 27 éléments à la disposition des clubs dont 2 se sont expatriés alors que 20 évoluent dans le championnat ivoirien de D1. Il s’agit, à travers cette procédure, d’aider les jeunes à se faire les armes chez eux pour « ne pas aller précocement à l’étranger ». Le principe de LMS, c’est de « donner des kits scolaires aux élèves à l’ouverture des classes et des équipements sportifs au début des vacances ». Ainsi, ils pourront allier leurs deux activités et se donner des chances de pouvoir réussir ici ou là. Selon Abdoulaye Diabaté, l’activité de sa structure tourne autour de 3 volets : éducatifs (50%), social (20%) et sportif (30%). A cet effet, LMS est en partenariat avec certains établissements scolaires d’Abidjan qui accueillent ses protégés avec des « frais de scolarité allégés ».

Si pour l’heure, LMS se déploie plutôt en Côte d’Ivoire, son initiateur entend exporter, à long terme, l’expérience dans la sous-région ouest-africaine. Mais, d’ores et déjà, Abdoulaye Diabaté compte, à la prochaine intersaison, organiser à Abidjan ce qu’il appelle un « Cadas » ou carré d’as. Selon lui, il s’agira de réunir à Abidjan les équipes championnes de Côte d’Ivoire, du Mali, du Burkina Faso et du Sénégal pour un tournoi.

B. K. N.


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.