banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Libreville (Gabon) : L’amertume ! C’est ce qui suintait le plus des propos des joueurs burkinabè, avant-hier soir à Libreville, suite à leur défaite aux tirs au but (3 – 4) en demi-finale de la Can « Gabon 2017 ». Florilège de déclarations qui le confirment : « Nous méritions de passer. Nous avons tout donné », a soutenu le défenseur central Bakary Traoré. « Nous avons réussi à marquer face à la meilleure défense de cette compétition. C’est la preuve que nous sommes capables de beaucoup de choses », a ajouté le milieu de terrain Razack Traoré. « Nous avons été menés et avons dû fournir beaucoup d’efforts pour revenir à la marque. C’est dur de perdre aux tirs au but », a renchéri l’attaquant et auteur de l’égalisation Aristide Bancé.

Pour eux tous, leur adversaire, « l’Egypte a refusé de jouer ». Qu’importe, elle a réussi à s’imposer et à passer en finale. « C’est injuste », « ça fait mal » ! Ces propos sont revenus dans tous les propos des joueurs burkinabè recalés si près de la finale alors qu’ils venaient de livrer leur meilleure prestation dans cette 31ème Can. « Nous avons dominé l’essentiel du match et avons fait le jeu, mais avons eu la malchance d’aller aux tirs au but », a regretté Bancé, la nouvelle coqueluche des supporters des Etalons. En effet, comme le Sénégal en quart de finale face au Cameroun, Charles Kaboré et ses partenaires avaient largement les moyens de s’épargner les prolongations d’abord puis les tirs au but, tant ils s’étaient créé d’occasions d’abréger les choses. Et faute d’en avoir profité, les voici en situation de se préparer à disputer, demain à Port-Gentil, ce que leur coach portugais, Paulo Duarte, a appelé « le match le plus difficile ». Pour une équipe qui ne visait que le trophée, il sera effectivement compliqué de se remobiliser pour disputer la « petite finale ». « Mon équipe s’est améliorée match après match et avait tout pour aller en finale et remporter la coupe. Ce trophée, on voulait l’emmener à Ouaga », n’a cessé d’insister Duarte après l’élimination de ses troupes.

Il était d’autant plus désabusé que, selon lui, ce n’est pas l’Egypte qui a contrarié ses plans, mais bien l’arbitre … sénégalais Malang Diédhiou. « Si quelqu’un doit remporter ce match, c’est nous. Mais quelqu’un ne nous a pas laissés gagner ». Le ton est donné pour la double confrontation Sénégal – Burkina Faso d’août prochain en éliminatoires du Mondial « Russie 2018 ».

La liste des 23 joueurs du Burkina Faso a été rendu publique hier, en vue de la Can-2017 (14 janvier-5 février) au Gabon. Le sélectionneur Paulo Duarte, a retiré de la pré-liste de 25 publiée le 21 décembre les défenseurs Ernest Congo (Izk Khemisset/Mar) et Issoumaïla Lengani (Happoel Ashkelon/Isr). En revanche le milieu de Terrain Blati Touré (Omonia Nicosia/Chyp) appelé pour la première fois a été retenu avec les cadres habituels, les frères Alain et Bertrand Traoré, Aristide Bancé, Jonathan Pitroïpa ou encore Charles Kaboré, le capitaine de la sélection.

Deux joueurs locaux figurent également dans le groupe, Aboubacar Sawadogo (Rc Kadiogo) et Yacouba Coulibaly (Rc Bobo). Les Etalons ont débuté le 27 décembre un stage de préparation de douze jours à Marrakech (Maroc). Ils ont perdu (0-1) leur premier match amical mercredi  face à la sélection A’ du Maroc. Ils livreront aujourd’hui un deuxième match amical contre le Mali également qualifié pour la Can.  Ils rejoindront ensuite directement Libreville, leur camp de base, pour une “acclimatation” d’une semaine avant le début de la compétition. Le Burkina Faso évoluera dans le groupe A avec le Gabon, le Cameroun et la Guinée Bissau.

La liste des 23 joueurs:      
Gardiens de but: Moussa Germain Sanou (Beauvais/D2/Fra), Hervé Koffi (Asec Mimosas/Civ) Aboubacar Sawadogo (Rc Kadiogo/Bur)     
Défenseurs: Patrick Malo (Smouha/Egy), Issoufou Dayo (Rc Berkane/Mar), Bakary Koné (Malaga/Esp), Issouf Paro (Santos/Rsa), Steeve Yago (Toulouse Fc/Fra), Souleymane Kouanda (Asec Mimosas/Civ) Yacouba Coulibaly (Rc Bobo/Bur)  
Milieux: Charles Kaboré (Krasnodar/Rus), Préjuce Nacoulma (Kayserispor/Tur), Alain Traoré (Kayserispor/Tur), Bertrand Traoré (Ajax Amsterdam/PB), Cyrille Bayala Sheriff Tiraspol/Mda), Bakary Saré (Moreirense/Por), Blati Touré (Omonia Nicosia/Chyp), Adama Guira (Lens/Fra), Abdoul Razack Traoré (Karabuspor/Tur), Jonathan Zongo (Almeiria/Esp) 
Attaquants: Jonathan Pitroïpa (Al Nasr/Eau), Aristide Bancé (Asec Mimosas/Civ), Banou Diawara (Smouha/Egy)

AFP

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.