banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Cette histoire tant de fois rabâchée du Sénégal qui n’a jamais battu la Tunisie en phase finale de Can, c’est du passé depuis que les Lions ont déplumé les Aigles de Carthage (2 – 0) pour leur entrée en matière dans le groupe B de la 31ème Can « Gabon 2017 » dimanche 15 janvier dernier. Et voici qu’aujourd’hui s’ouvre une autre page avec une autre histoire à écrire, une autre hégémonie à vaincre : celle de l’Algérie.

Comme leurs voisins nord-africains, les Fennecs ont toujours causé des soucis au Sénégal, le battant deux fois en autant de confrontations en phase finale de Can. En 1990, chez eux, en demi-finale (2 – 1) d’une compétition qu’ils avaient finalement remportée et en 2015 en Guinée équatoriale (2 – 0) lorsqu’ils avaient définitivement renvoyé à la maison, au bout de trois matches seulement, l’équipe alors coachée par Alain Giresse. Il est vrai que le contexte n’est pas le même. Contre la Tunisie, il s’agissait aussi de bien entrer dans cette Can, surtout que le Sénégal avait été classé parmi les favoris de la compétition. Là, face à l’Algérie, ce soir à 19 heures au stade de la Rénovation de Franceville, les Lions sont déjà qualifiés pour le second tour et n’ont pas forcément besoin de s’imposer, sinon juste pour tuer un chat noir. Ce qui n’est toutefois pas rien pour une équipe qui a débarqué au Gabon avec le rang de n°1 africain au classement de la Fifa. Mais, le coach sénégalais Aliou Cissé a annoncé hier qu’il alignera une « équipe compétitive » puisque disposant de « 23 joueurs potentiellement titulaires ». Il a néanmoins reconnu que le plus dur étant à venir avec les matches à élimination directe à partir des quarts de finale, il devrait donner du temps de jeu à certains de ses éléments.

Dans le camp adverse, ce n’est pas la grande sérénité. Un petit point au bout de deux matches et le spectre d’une élimination au bout des rencontres de groupe qui se précise… Décidément, on attendait plus des Fennecs. Mais eux veulent y croire. « Même s’il y a une chance sur 5, il faut la jouer à fond », a soutenu leur coach belge, Georges Leekens, hier en conférence de presse. Même discours chez le défenseur Djamel Mesbah. « C’est compliqué mais c’est possible. On va essayer d’aller de l’avant et après on fera les comptes », a-t-il promis.

Ce match de la 3ème journée du groupe B de la Can 2017, chacune des équipes le prévoit « difficile » et « très disputé ». Entre des Sénégalais déjà qualifiés et des Algériens presque éliminés, le dernier mot devrait aller à l’équipe qui aura le mieux géré l’après 2ème match. Les Lions couraient le risque d’être grisés par la perspective de jouer les quarts de finale et de tomber dans l’euphorie. Les Fennecs qui ont reconnu leur « déception » suite à leur défaite (0 – 2) contre la Tunisie se doivent de se remettre de ce coup derrière la tête. Les premiers visent le carton plein, les seconds une sortie honorable. Leekens, le coach de l’Algérie a affirmé hier qu’il « n’était pas un magicien ». Mesbah sait que leur sort ne dépend pas que d’eux. Les Lions version Aliou Cissé eux, veulent écrire « leur histoire » comme l’a clamé hier Idrissa Gana Guèye. Cela passera peut-être par une victoire ce soir face à l’Algérie. En attendant la suite…

D’un de nos envoyés spéciaux
B. Khalifa NDIAYE

Après une première mi-temps poussive où elle a même été menée au score par les “Mourabitounes” de Mauritanie, l’Algérie, dernier adversaire des “Lions” dans le Groupe B de la Can 2017, a réussi à renverser la tendance. Les “Fennecs” se sont finalement imposés 3 – 1, après la pause, dans leur stade mythique de Blida. Les buteurs Hanni, Bounedjah et Bentaleb ont permis à l’Algérie de se faire respecter et d’enlever le premier de ses deux matches de préparation face à la Mauritanie, non qualifiée à la Can. Si cette équipe d’Algérie a trainé quelques lacunes dans le jeu, elle a su faire preuve d’un gros mental pour s’imposer. Notamment sur les balles arrêtées bottées par Taïder qui ont emmené les deux premiers buts.

Autres résultats
Ouganda - Slovaquie 3 – 1 ; Côte d’Ivoire - Suède 2 – 1 ; Burkina Faso – Mali : 2 – 1 ; Algérie – Mauritanie 3 – 1 ; Egypte – Tunisie 1 – 0 ;

La conférence de presse tenue hier était au départ destinée à communiquer la liste des 23 Fennecs pour la Can 2017. Celle-ci ayant été divulguée samedi, Georges Leekens le sélectionneur est plutôt revenu sur ses choix, principalement ceux d’écarter Sofiane Feghouli et Carl Medjani pour la phase finale au Gabon. « Il s’agit de deux joueurs de talent, ça fait mal au cœur de les écarter, mais il fallait faire des choix. Si Feghouli ne joue pas, je vais voir son entraîneur à West Ham (Slaven Bilic, ndlr), que je connais, pour trouver une solution », a indiqué Georges Leekens, avant d’aborder le cas de Carl Medjani, autre cadre à faire les frais de ses choix. « C’est un joueur polyvalent, je l’ai appelé en premier, il est disponible pour nous en cas de défection », a expliqué Leekens, également interrogé à propos de la non-convocation de l’attaquant du Standard Liège Ishak Belfodil. « Ce joueur a un problème mental, ce qui justifie ma décision de ne pas le retenir », a répondu le sélectionneur, qui a insisté sur l’importance de gagner le premier match (face au Zimbabwe le 15 janvier).

« Mental » : un maître mot pour Georges Leekens, qui s’est félicité de l’arrivée de Madjid Bougherra dans le staff technique des Fennecs, suite à sa toute récente retraite. « J’ai vu Bougherra il y a deux semaines, je lui ai demandé ce qu’il voulait faire, c’est là que l’idée m’est venue, a précisé le technicien belge. Bougherra peut apporter beaucoup sur le plan mental lors de cette Can. Il va apprendre son futur métier avec nous. Il met toujours l’équipe avant sa personne, ce sera son rôle avant, pendant et peut-être après le tournoi. » Les Verts ont entamé, hier, un stage préparatoire au Centre technique national de Sidi Moussa (Alger) qui s’étalera jusqu’au 12 janvier, jour de départ pour le Gabon, et sera ponctué de deux rencontres amicales face à la Mauritanie. Pour rappel, l’Algérie évoluera dans le groupe B de la Can 2017, domicilié à Franceville, en compagnie du Sénégal, de la Tunisie et du Zimbabwe.

Le sélectionneur de l’Algérie, Georges Leekens, a convoqué 31 joueurs pour la préparation de la Can 2017. Adam Ounas figure dans la liste, au contraire de Sofiane Hanni. Dans le secteur défensif, Mehdi Tahrat fait les frais du retour de Ramy Bensebaini, écarté cet automne. Les éternels remplaçants Liassine Cadamuro et Djamel Mesbah sont encore là, alors que les deux derniers joueurs à avoir occupé le poste de latéral droit, à savoir Mehdi Zeffane et Mohamed Ziti, se voient préférer le revenant Mohamed Rabie Meftah (Usm Alger). Outre Ryad Boudebouz, récemment opéré du genou et absent pour plusieurs semaines, on relève dans le secteur offensif l’absence de Sofiane Hanni, désigné la saison dernière Soulier d’ébène de Jupiler League et passé avec succès cet été de Malines à Anderlecht (6 buts et 5 passes décisives en 19 matchs de Championnat cette saison). Rappelé en dernière minute avant le match au Nigeria suite au forfait d’Adam Ounas, le joueur formé à Nantes fait cette fois les frais de la présence du Bordelais. Deux autres binationaux en réussite dans le Championnat belge ont en revanche eu les faveurs de Georges Leekens : Ishak Belfodil (Standard Liège) et Driss Saadi (Courtrai), auteurs respectivement de 5 et 10 buts depuis le début de la saison. Yassine Benzia, récemment revenu en grâce à Lille, est lui aussi retenu.

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.