banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Lutte contre la pollution : Le port de Dakar se dote d’une charte environnementale

07 Jan 2017
759 times

Pour mieux lutter contre la pollution et la prolifération des déchets au Port autonome de Dakar, autorités et acteurs portuaires ont adopté un code de conduite applicable à tous. Cette charte environnementale renforce les dispositions et mesures déjà prises pour un port propre.

A l’issue du séminaire sur la gestion des déchets et la pollution au Port autonome de Dakar (Pad), co-présidé par le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime et celui de l’Environnement et du Développement durable, une charte environnementale de gestion de la pollution et des déchets a été adopté en plénière. Cette charte est, d’une part, un acte d’engagement entre l’autorité portuaire et les usagers du port et, d’autre part, les compagnies maritimes et autres acteurs. C’est aussi, selon Meïssa Mbaye, le rapporteur, une reconnaissance des responsabilités partagées pour une gestion soutenue et durable des composantes environnementales. La charte repose sur quatre principes : la responsabilité, la gestion durable, la concertation et la mutualisation ainsi que le principe du pollueur-payeur.

Pour ce qui est du principe de la responsabilité environnementale, il engage tous les acteurs impliqués dans la gestion de l’espace portuaire à assurer la protection et la sauvegarde des différentes composantes environnementales. Concernant la gestion durable, la charte stipule que chaque « permissionnaire » devra s’engager dans une politique soutenue et partagée de protection des composantes de l’environnement maritime et portuaire. Et pour chaque action de protection de l’environnement, le Pad et les permissionnaires doivent s’inscrire dans une démarche qui tienne compte des trois dimensions indissociables du développement durable : l’environnement, le social et l’économie. S’agissant du principe de concertation et de mutualisation, chaque acteur portuaire s’engage à fournir les informations relatives aux impacts environnementaux liés à son activité afin d’en mesurer les incidences ; de mutualiser les moyens par secteur d’activité pour une gestion efficiente des aspects et impacts environnementaux, etc.

Valorisation des déchets
Enfin, le principe pollueur-payeur mentionne que nul ne peut porter atteinte au bon état des ports et havres tant dans leur profondeur et propriété que dans leurs installations. Chaque pollueur sera aussi mis devant ses responsabilités réglementaires dans le but de limiter les atteintes à l’environnement. Ainsi, il sera imputé au pollueur les dépenses relatives à la prévention ou à la réduction des pollutions qu’il a causées. De même, la responsabilité des dommages aux ouvrages portuaires incombe à leurs auteurs.  Le Pad a également adopté la mise en place d’une structure chargée de la collecte du stockage et de la valorisation des déchets. « J’ai espoir suite à ce que j’ai vu depuis hier, c'est-à-dire un élan de solidarité autour du Port autonome de Dakar pour combattre ce phénomène qui est parfois lié à l’indiscipline. Nous avons fait la typologie de la pollution et nous avons remarqué que c’était par zone géographique et par nature d’activités », a déploré Cheikh Kanté.  Poursuivant, le directeur du Pad a assuré : « Il n’y jamais eu de combat comme celui que nous venons d’entamer ». Il a donné rendez-vous aux parties prenantes dans trois mois pour voir la solution que la structure chargée de la collecte du stockage et de la revalorisation proposera.

Ndiol Maka SECK

Last modified on samedi, 07 janvier 2017 16:10
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.