banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Fréquence des troubles digestifs à Fass Boye : La qualité de l’eau mise en cause

07 Jan 2017
510 times

L’eau consommée au village de pêche de Fass Boye (commune de Darou Khoudoss) serait à l’origine des maladies digestives, selon l’infirmier chef de poste, Saliou Youm.

L’eau puisée des puits ou qui coule des robinets de Fass Boye est saumâtre. Elle est ainsi au centre des controverses. L’infirmier chef de poste, Saliou Youm, est formel. « Nous avions enregistré un épisode de dysenterie au mois de mars qui était lié à la qualité de l’eau consommée », avance l’agent sanitaire. Il ajoute : « nous avons un sérieux problème. La qualité de l’eau n’est pas des meilleures. C’est ce qui nous pousse à sensibiliser les populations en leur demandant d’utiliser les comprimés Aquatab qu’elles diluent dans un sceau de 10 litres muni d’un filtre, et qu’au bout d’une trentaine de minutes, l’eau est propre à la consommation pour les prochaines 24 heures qui suivent ».  

Le pourcentage des personnes souffrant de troubles digestifs est plus important parmi les 600 malades consultés tous les mois dans la structure sanitaire.

Le praticien de santé suggère soit le captage d’une nappe plus profonde, soit  la connexion du village aux conduites du Lac de Guiers. A Fass Boye, les habitants usent plusieurs techniques pour réduire la charge d’insalubrité. Ils font recours à la décantation et au filtrage.  « Nous consommons quotidiennement cette eau ici, à Fass Boye », lance Mme Boye Ndèye Marie Faye que nous avons trouvée à son domicile. C’était en marge de la cérémonie de remise d’une ambulance offerte par la Grande côte opérations (Gco). « Nous sommes obligés d’attendre que l’eau se décante avant de procéder à son filtrage. C’est seulement après que nous pouvons l’utiliser pour la consommation ou pour la cuisine », explique la dame.   

Mohamadou SAGNE

Last modified on samedi, 07 janvier 2017 16:09
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.