banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Système scolaire : Vers la révision des curricula de l’éducation et de la formation

20 Avr 2017
726 times

Les académies des régions de Dakar, Thiès, Diourbel, Fatick et Kaolack, regroupées en Bassins, se sont retrouvées dans la capitale sénégalaise pour finaliser le travail portant révision des curricula de l’éducation et de la formation.

Améliorer et adapter les curricula de l’enseignement scolaire aux réalités et besoins de notre société. C’est l’objectif visé par le Projet d’appui au renouveau des curricula (Parc). Les responsables de ce programme ont organisé, les 18 et 19 avril, un atelier sur le thème : « Partage du cadre technique de la réforme sur le Document d’orientation et la méthode (Dom) ». La rencontre a été présidée par le doyen de l’Inspection générale de l’éducation et de la formation, Ndiogou Faye. Cet atelier est la suite logique de celui tenu en mars 2016 et dont les travaux ont porté sur les modalités de la mise en œuvre du Parc.

En réalité, il s’agit d’un partage du cadre technique de la réforme sur le Dom. Ainsi, les académies des régions de Dakar, Thiès, Diourbel, Fatick et Kaolack, regroupées en Bassins, se sont retrouvées pour finaliser le travail portant révision des curricula de l’éducation et de la formation. Pour les responsables des commissions pédagogiques, des insuffisances sont notées dans les contenus des enseignements/apprentissages. La formation des enseignants a également nécessité une révision et une réactualisation. Partant de ce fait, certains acteurs de l’éducation ont mis sur pied le Parc.

Selon la responsable du Bassin ouest (académies de Pikine-Guédiawaye, Rufisque et Dakar), Awa Guèye Diagne, l’idée du projet est d’avoir des améliorations pour une meilleure intégration et une meilleure articulation entre ces différents niveaux d’enseignement. Mme Diagne a estimé qu’il est bon de s’arrêter un instant et de voir si les enseignements sont en adéquation avec notre environnement socio-économique. « Partant de là, on s’est rendu compte qu’il nous faut repenser nos contenus d’enseignement et la formation de nos enseignants, pour être en phase avec nos réalités et nos besoins », a-t-elle précisé. A l’en croire, les commissions pédagogiques, les nouveaux curricula à élaborer vont prendre en charge d’autres thématiques d’actualité comme le développement durable, la sécurité, la santé de la reproduction, la citoyenneté, entre autres. Selon l’Inspecteur général de l’éducation et de la formation (Igef), ce projet est né d’un constat qu’ « il y a un manque de points d’ancrage entre le curriculum de l’élémentaire, celui du moyen secondaire jusqu’à l’université ». Ainsi, pour Ndiogou Faye, il s’agit, à travers ce nouveau curriculum, d’apporter une cohérence aussi bien entre les niveaux d’enseignement, qu’entre les matières avec des profils de sortie bien définis, une formation, des enseignements adaptés et des manuels didactiques disponibles. De l’avis du doyen de l’Igef, le Parc vient appuyer le ministère de l’Éducation pour l’amélioration des curricula ou programmes d’enseignement. Le projet vise pour l’instant 7 disciplines et s’étend de l’élémentaire à la formation professionnelle.

Pape Coly NGOME

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.