banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Reboisement : 8 500 jeunes pousses plantées au Centre d’entraînement tactique 7 de Thiès

11 Aoû 2017
346 times
Reboisement : 8 500 jeunes pousses plantées au Centre d’entraînement tactique 7 de Thiès Photo d'archives

Pour égayer le Centre d’entraînement tactique 7 de Thiès, lieu de mise en condition des troupes, 8.500 jeunes pousses ont été plantées.

La protection de l’environnement et la préservation du cadre de vie au sein des casernes sont devenues une réalité au Sénégal. Pour la deuxième année consécutive, le Centre d’entraînement tactique N°7 de la base aérienne de Thiès a accueilli une grande opération de reboisement portée par l’Armée en étroite collaboration avec la Direction nationale des Eaux, Forêt et Chasse en tant bras technique.

Les opérations étaient présidées par le général de brigade François Ndiaye, chef d’état-major de l’Armée de terre (Cemat), avec à ses côtés le Directeur national des Eaux, Forêt et Chasse, colonel Baïdy Bâ, le colonel Amadou Anta Guèye, commandant de la zone militaire N°7. Les éléments de toutes les formations de la place ont participé au reboisement du Centre d’entraînement tactique N°7.

Après le champ de tirs et de manœuvres situé dans la commune de Mont Rolland et reboisé l’année précédente avec 5.000 plants composés d’espèces adaptés aux conditions climatiques avec des résultats intéressant grâce à un suivi rigoureux exercé par les militaires, cette année 8.500 autres plants sont repiqués dans l’espace où se trouve le poste de commandement du Cet N°7 que dirige le commandant Sarr.

Dans son adresse, le Cemat a tenu à rappeler que les cantonnements militaires ont toujours figuré parmi les endroits les plus boisés du pays. « Ceci n’est pas le fruit du hasard, car nous avons toujours essayé d’inculquer à nos éléments l’amour de la verdure et par conséquent la culture du vivre en harmonie avec la nature », a-t-il confié.

Selon lui, outre l’embellissement recherché dans l’environnement immédiat du poste de commandement du Cet n°7 avec des espèces comme le cocotier, le dattier, entre autres, la régénération des sols par d’autres espèces est tout aussi un volet important. Il a, ensuite, magnifié la participation des sapeurs-pompiers, de la gendarmerie et des éléments des Eaux, Forêt et Chasse, du contingent en partance pour le Mali à cette opération de reboisement de grande verdure qui les a réunis.

Sur la même lancée, le directeur national des Eaux, Forêt et Chasse, colonel Baïdy Bâ, a magnifié l’appui constant de l’Armée sénégalaise dans la préservation des forêts partout au Sénégal, mais aussi dans le reboisement. « Qu’il s’agisse de reboisement en forêt, de lutte contre les feux de brousse et même dans certaines zones, l’armée a donné un coup de main dans le travail des pépinières et les militaires ont toujours répondu présent. Donc, ils sont en train de jouer grandement leur partition dans la belle symphonie qu’est  la gestion de l’environnement dans un pays sahélien comme le Sénégal », a-t-il  témoigné.

Sachant que 12% des terres du pays doivent être classées conformément aux conventions internationales signées par le Sénégal, colonel Baïdy Bâ a indiqué que l’Armée sénégalaise contribue grandement à l’atteinte de cet objectif  en participant à chaque fois que de besoin à des patrouilles mixtes avec les éléments des Eaux, Forêt et Chasse. « Concernant la Cet N°7, nous avons constaté des résultats encourageants suite au reboisement effectué l’année dernière dans la forêt classée de Thiès où se trouve le champ de tirs et manœuvres. Alors, en lançant cette opération de grande envergure dans la zone du poste de commandement du Cet, nous sommes persuadés que l’objectif sera largement atteint », a-t-il ajouté.

Mbaye BA

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.