banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Nouveau curriculum de l’éducation : Le processus d’orientation vers les Sciences, technologies et mathématiques enclenché

11 Aoû 2017
583 times

Plusieurs acteurs de l’éducation ont entamé, le 9 août 2017, le processus d’orientation du nouveau curriculum de l’éducation. Cette initiative fait suite à la directive présidentielle de réorienter le système éducatif sénégalais vers les Sciences, les technologies et les mathématiques.

Thiès accueille, depuis le 9 août, un atelier de réflexion sur le processus d’orientation du nouveau curriculum de l’éducation. Le Directeur de l’enseignement moyen et secondaire général (Demsg), Oumar Bâ, est revenu, lors de la cérémonie d’ouverture, sur la motivation de cette importante rencontre au moment où, a-t-il indiqué, « notre pays amorce un tournant dans la réorientation de son système éducatif. C’est une recommandation du président de la République lors des assisses de l’éducation. Il s’agit donc de réécrire ce curriculum en l’orientant vers les sciences, les mathématiques, le numérique, les technologies et l’entreprenariat ».

Dans cette entreprise, le ministère de l’Education nationale est accompagné par le Projet d’amélioration des performances de travail et d’entreprenariat (Apte-Sénégal) financé par la Fondation Mastercard. Lequel a entrepris, par le canal du projet Education développement center (Edc), une série d’activités pour préparer la mise en œuvre effective du processus.

Dans un premier temps, ce projet sera testé, selon le directeur de Apte-Sénégal, Séni Diop, « dans six régions (Kolda, Sédhiou, Ziguinchor, Kaolack, Diourbel et Thiès) avant son extension aux autres zones du Sénégal ». L’objectif fixé est, a-t-il souligné, « de développer auprès des jeunes, dès le bas âge, une ouverture d’esprit pour les amener à comprendre que pour devenir un ingénieur, il faut être un excellent mathématicien et se tourner vers les sciences, mais aussi les initier à la culture de l’entreprise et à l’employabilité et cela de la Maternelle à la Terminale ».

En tout cas, la prochaine rentrée scolaire pourrait constituer le début de ce nouveau projet qui va concerner 200 établissements dans les régions ciblées dont près de 100 dans la première phase. Le coordonnateur du Projet d’appui au renouveau du curriculum (Parc), Amadou Camara, a indiqué, « que notre ambition est de faire en sorte que les choses bougent et que ça puisse changer à travers l’unification des matières jusqu’en Terminale. Le partenariat entre notre projet et Apte-Sénégal s’est inscrit dans cette dynamique ».

Le projet Apte-Sénégal et ses partenaires dont Education développement center  (Edc) et la fondation Mastercard s’activent respectivement dans la mise œuvre et l’évaluation de programmes éducatifs et sanitaires. Ils offrent aussi des possibilités économiques à travers le monde et dans l’optique de faire progresser l’éducation et de promouvoir l’inclusion financière afin de créer un monde inclusif et équitable. L’atelier prend fin le 13 août 2017.

Mohamadou SAGNE

Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.