banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Enquête continue de santé 2016 : Les données fiables, un outil d’aide au suivi des politiques sanitaires

07 Sep 2017
369 times

L’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd)  a présenté hier les résultats de la quatrième phase de l’Enquête démographique et de santé continue de 2016. Menée sur l’ensemble du territoire national, cette enquête sera un important outil d’aide à la décision et à la planification.

L’enquête continue a pour objectifs de répondre aux besoins permanents en données pour planifier, de suivre et d’évaluer les programmes de santé et aussi de renforcer  les capacités des institutions du Sénégal dans le domaine de la collecte et de l’utilisation des données. Les résultats de la quatrième phase de l’Enquête démographique et de santé continue de 2016 menée par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) ont été présentés hier. Commencée depuis 2012, cette enquête continue fournit annuellement aux décideurs et partenaires des informations actualisées sur la fécondité, la mortalité, la planification familiale et la santé reproductive, le paludisme, le comportement sexuel et également sur les structures et services de santé. Ce qui fait à dire au représentant résident de l’Unfpa au Sénégal, Andréa Wojnar Diagne, que  lorsque les données sont collectées, analysées et diffusées en temps utile, et désagrégées et ventilées par sexes, aident à la prise de décision solide. C’est pourquoi la directrice du Bureau Santé de l’Usaid, Alissa Cameron, a appelé les ministères de l’Economie, des Finances et du Plan et celui de la Santé et de l’Action Sociale, et les autres institutions gouvernementales, de s’approprier davantage les résultats de cette enquête pour, dit-elle, faciliter la prise de décision programmatique.

Ayant conduit cette enquête qui est à sa quatrième phase, l’Ansd a interviewé avec succès 4.437 ménages, 8.865 femmes de 15-49 ans et 3527 hommes de 15-59 ans. De plus, 5.722 enfants de moins de cinq ans ont été pesés pour déterminer leur état nutritionnel, 5.239 enfants de 6-59 mois ont été testés pour l’anémie et 5.237 testés à partir de l’examen microscopique pour la parasitémie palustre. « Au sortir de l’édition de 2010-2011, notre pays s’est engagé dans la mise en œuvre d’un programme d’enquêtes continues dont la périodicité de collecte de données est ramenée à un an. C’est ainsi que la première phase a été réalisée en 2012-2013 et celle qui nous réunit aujourd’hui est la quatrième », a estimé Ababacar Sédikh Bèye, directeur général de l’Ansd, qui présidait la cérémonie de présentation au nom du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan. Il a expliqué que l’Enquête continue comporte un volet traitant de la production d’indicateurs sociodémographiques et sanitaires (Volet ménages) et un autre appréciant la disponibilité des ressources des structures de santé et la qualité des services qu’elles offrent aux populations (Volet Établissements de santé). « La pertinence des indicateurs renseignés ne fait plus l’objet de doute. L’Enquête continue contribue beaucoup au suivi de l’axe deux du Pse et au renseignement près de 30 indicateurs de 9 Objectifs de développement durable (Odd).

L’Enquête continue a des atouts et des potentialités », a-t-il ajouté. Le directeur général de l’Ansd s’est aussi réjoui de la qualité de la collaboration entre le Ministère de l’Économie, des Finances et du Plan et le Ministère de la Santé et de l’Action sociale pour la réalisation de ce projet qui est d’une importance capitale pour le développement du Sénégal. Le Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, à travers l’Ansd et avec la collaboration du Ministère de la Santé et de l’Action sociale à la suite de la présente phase pilote d’enquête Continue (2012-2017) initiée par l’Usaid, compte pérenniser cette enquête en assurant la poursuite de sa réalisation à partir de 2018.

Oumar NDIAYE

Last modified on samedi, 09 septembre 2017 11:39
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.