banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Accès à l’eau potable : 20 nouveaux forages en cours de construction à Dakar et à Thiès

09 Sep 2017
1119 times

L’Etat a déjà démarré la construction de 20 nouveaux forages à Dakar et Thiès pour couvrir davantage des besoins en eau. La capitale du rail étrennera deux forages qui combleront le gap. Ces nouveaux investissements se chiffrent à 2 milliards de FCfa pour la période (2015-2017).

La Société nationale des eaux du Sénégal (Sones) apporte des éclaircissements sur la perturbation de l’approvisionnement en eau à Thiès. Ces dysfonctionnements s’expliquent, selon le communiqué, par l’obstruction des conduites suite à la présence du calcaire dans ces zones et la déconnection du forage N°9 à cause d’un état défectueux, ce qui crée un gap en termes de couverture des besoins. Les autorités travaillent à apporter des réponses durables.

« La Société nationale des eaux du Sénégal (Sones) est en train de mettre en œuvre des solutions techniques durables. Inscrit dans son budget de croissance et de renouvellement de l’année 2017, le Projet de renforcement et de sécurisation de l’Aep des villes de Dakar, Thiès et Diourbel comprend la réalisation de 20 forages répartis en 4 lots », lit-on dans le communiqué parvenu à la rédaction. C’est ainsi que 3 forages seront construits à Pout et autant à Dakar alors que 5 sont prévus sur l’axe Bayakh-Diender et 6 sur l’axe Diender-Thieudem. La ville de Diourbel disposera d’un forage, tandis que Thiès en étrennera 2. « En plus des deux nouveaux forages à réaliser à Thiès, la Sones remettra à neuf le forage actuellement hors d’usage. Le débit cumulé attendu des 2 nouveaux forages est de 5 280 m3/jour. Il y a également le nouveau forage de Ballabey pour un débit de 3.000 m3/jour. La réalisation du projet sera lancée à Thiès dans les prochains jours. Enfin, pour le réseau, son renouvellement est prévu dans le cadre du Pcr, cette année », assurent les rédacteurs du communiqué qui mentionnent également que ces nouveaux investissements de l’ordre de 2 milliards de FCfa (2015-2017) s’ajoutent à ceux réalisés dans le cadre du Programme eau potable et assainissement du millénaire (Pepam) pour un montant de 4 milliards de FCfa (2013-2015).

Du reste, la construction d’une station de pompage d’une capacité de 5.500m3/jour et de deux forages d’un débit respectif de 2.860 m3/jour et 3300 m3/jour a augmenté la production de 11.660m3/jour depuis 2013. Cette capacité de production, précisent les rédacteurs du communiqué, ne tient pas compte de la Cité Ballabey. « A terme, avec les nouvelles réalisations, la production passera de 16.000 à 30.300 m3/j, soit une augmentation de 89% par rapport à l’année de référence 2014. La capacité de stockage a été renforcée avec la construction d’un château d’eau d’une capacité de 2.000 m3, soit une augmentation de plus de 50%. Ces travaux ont favorisé la présence d’eau avec une bonne pression dans les zones hautes antérieurement déficitaires (Lat Dior, Grand Standing, Mbour I, II et III) », renseigne le communiqué. La capitale du rail a déjà bénéficié de plus 12.150 branchements sociaux.

Idrissa SANE

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.