banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Lutte contre les grossesses précoces à Kolda : Les jeunes leaders en guerre contre les violences faites aux filles

09 Sep 2017
749 times

Une caravane pour dénoncer les violences faites aux filles. C’est ce qu’ont organisé, à Kolda, les jeunes leaders des Centres conseils pour adolescents.

Les jeunes leaders en santé de la reproduction, la promotion de la planification familiale et la lutte contre les mutilations génitales féminines des Centres conseils pour adolescents de Bakel, Tambacounda, Vélingara et Kolda vont en guerre contre les violences faites aux jeunes filles. Ils ont organisé, pendant deux jours, à Kolda, une caravane de sensibilisation sur les mariages et grossesses précoces avec l’appui d’Unfpa. Les initiateurs ont mis à profit cette activité pour organiser des consultations médicales gratuites, des dépistages volontaires et des dons de sang pour les populations de Kolda et de la commune de Saré Bidji.

Une initiative saluée par l’adjoint au préfet de Kolda, Moustapha Sangaré, qui les encourage à poursuivre dans cette lancée. « Je suis ravi de prendre la parole devant cette population de Kolda pour magnifier cette action vraiment salutaire qui vise à véhiculer, à travers les réseaux sociaux, des messages qui vont à l’encontre des maux dont souffrent les jeunes filles. Il s’agit notamment des grossesses précoces et non désirées, des mariages forcés, des viols et de l’inceste que nos filles subissent d’une manière involontaire et qui est l’œuvre des personnes inconscientes des conséquences de leurs actes sur l’avenir de ces filles », déclare-t-il. Il demande à la société de tout mettre en œuvre pour préserver la dignité des jeunes filles et insiste sur la nécessité d’utiliser les réseaux sociaux à bon escient, afin d’éviter qu’ils servent à pervertir la jeunesse.

Il faut dire que la région de Kolda enregistre des bons résultats en matière de lutte contre les grossesses en milieu scolaire. Le phénomène a baissé de 82% au cours des dernières années, si l’on en croit El Hadj Fally Sané, point focal du Programme national pour l’élimination des grossesses en milieu scolaire au Sénégal. « Nous avons organisé cette première session de dialogue qui est un échange qu’on va faire avec les communautés pour que de ces dernières émanent toutes les solutions possibles de lutte efficace contre les grossesses en milieu scolaire. C’est pourquoi, nous les avons réunis, aujourd’hui, dans le quartier de Bantaguel et nous ferons d’autres sorties dans d’autres quartiers pour que nous puissions faire en sorte que les communautés interviennent pour poser les problèmes sur les questions scolaires et les infections sexuellement transmissibles », déclare-t-il.

Mamadou Aliou DIALLO

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.