banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Lutte contre la résilience au Sahel : Partenaires et universitaires partagent leurs expériences

30 Nov 2017
839 times

A l’initiative du Programme alimentaire mondial (Pam), un atelier regroupant des universitaires, venus des pays du Sahel, s’est ouvert à l’Ugb autour du thème : « Lier les réflexions et les connaissances à l’action pour la résilience des communautés vulnérables au Sahel ». L’objectif pour le Pam est de nouer des partenariats stratégiques avec les universités dans la lutte contre la résilience.

L’un des problèmes majeurs dans le Sahel demeure, sans conteste, la lutte contre la résilience alimentaire et la recherche de moyens de subsistance afin d’aider les populations éprouvées par les changements climatiques et autres aléas de la nature. Pour un début de solution, le Pam, de concert avec d’autres partenaires comme l’Usaid/Food for Peace, l’Usaid et le Nepad, a trouvé pertinent de se rapprocher des universitaires afin « d’échanger et de partager leurs expériences pour accroitre les pré-requis que nous avions sur ces questions », a déclaré Volli Carucci, chef unité résilience et moyens d’existence au Bureau régional du Programme alimentaire mondial.

Dans cette même logique, Mme Margot van Der Velden, directrice régionale adjointe du Pam, est revenue sur la contribution de sa structure dans la lutte contre la résilience. Elle a néanmoins salué le rôle déterminant des partenaires et des universitaires pour une lutte plus efficace. A son avis, « cette rencontre doit permettre de mettre sur pied un cadre d’échanges d’expériences pour une utilisation efficiente des bonnes pratiques ». Dans son entendement, Mme Margot van Der Velden a pensé qu’il faut travailler à « inverser la tendance en matière d’insécurité alimentaire, et l’apport des universitaires du Sahel sera déterminant ».

Cet atelier a enregistré la présence des universitaires points focaux résilience du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Tchad et du Sénégal.
Le recteur de l’Ugb, Baydallaye Kane, au nom du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, a salué les efforts faits par l’université dans le domaine du service à la communauté. Ce travail a été rendu possible, surtout en ce qui concerne la nutrition et la sécurité alimentaire, par les Ufr Agronomie et Sciences de la santé.

Pour le Pr Kane, au Sénégal, comme dans la plupart des pays du Sahel, la sécurité alimentaire et nutritionnelle est un défi majeur. C’est dans ce sens, a-t-il ajouté, que « l’établissement de solides relations avec les gouvernements et des partenaires efficaces à travers les universités permettront, sans nul doute, au Pam de mieux s’investir profondément dans le renforcement de la résilience des populations les plus vulnérables ».

A. M. NDAW

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.