banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Lutte contre le Vih/Sida : Un guide de messages destinés aux jeunes en gestation

10 Jan 2018
555 times

Les coordonnateurs, techniciens en information, éducation communautaire, les éducateurs pairs des 15 Centres conseils pour adolescents (Cca) ont revisité, à Thiès, les messages et supports utilisés jusqu’ici dans la sensibilisation de masse.

Depuis une trentaine d’années, le Sénégal s’est engagé dans la lutte contre la pandémie du Sida. Très tôt, grâce à l’engagement et à la volonté politique des plus hautes autorités du pays, arrimés à une approche multisectorielle coordonnée par le Conseil national de lutte contre le Sida (Cnls), le taux de prévalence chez les jeunes reste à 0,2 % à côté de celle de la population générale (0,5 %). Le secteur de la jeunesse a beaucoup contribué à ces résultats à travers la lutte contre les Infections sexuellement transmissibles (Ist), porte d’entrée du Vih/Sida en milieu jeune. Ceci, à travers des activités de sensibilisation de masse, la promotion du dépistage gratuit, volontaire et anonyme conduites sur le terrain par les 15 Centres conseil pour adolescents (Cca) du Sénégal.

Selon le représentant des coordonnateurs des Cca, certains outils et messages utilisés dans la communication de masse mérite d’être dépoussiérés ou souvent même repensés afin de mieux agir sur la cible que l’on veut amener à changer de comportement par rapport au Vih/Sida. « Ayant tous constaté la nécessité de réajuster les outils de communication de masse à l’épreuve du terrain, nous avons décidé d’inviter la cellule de communication du Conseil national de lutte contre le Sida (Cnls) à nous accompagner », a soutenu Alassane Diallo, directeur du Projet promotion des jeunes (Ppj). Sur la même lancée, Mme Seynabou Mbodj, responsable de la cellule de communication du Cnls, a rappelé que « de 2014 à 2017, les jeunes sont au cœur de la riposte contre la pandémie du Sida au Sénégal et les Cca en sont un levier sûr et efficace ». Sachant que les messages sont la clef de voûte pour un changement de comportement, il est heureux de constater, selon elle, que les autorités du ministère de la Jeunesse, par le biais du Ppj, s’inscrivent déjà dans cette dynamique de confection d’un guide de messages réactualisés.

Au nom du ministre de la Jeunesse, Pape Gorgui Ndong, son directeur de cabinet, Amadou Ndiaye, a délivré un message aux participants. « Au moment où nous sommes dans la lutte contre le Vih/Sida, il nous faut relever le défi du financement et du contenu réactualisé des programmes. Ceci, pour être en phase avec la stratégie nationale de communication pour le changement de comportement couvrant la période 2016-2020 », a-t-il lancé.

Une étape importante à réussir afin de pouvoir garder, d’après-lui, le cap sur 2030 au même titre que la communauté internationale qui vise un monde sans Sida. « Nous aspirons à un Sénégal sans Sida. Et au vu des taux de prévalence qui reculent dans les 10 secteurs visés, cet objectif est bien dans nos cordes », a assuré M. Ndiaye.

Mbaye BA

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.