banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Mise en œuvre des accords signés avec les syndicats de la santé : Le gouvernement va payer les heures supplémentaires en mars

13 Fév 2018
1881 times

Lors de la rencontre avec les syndicats de la Santé tenue, hier, à la Primature, le Gouvernement a pris plusieurs mesures dont le paiement intégral des heures supplémentaires et la proposition d’une feuille de route pour la mise en œuvre des accords signés.

Quant aux syndicalistes, ils disent attendre de l’Etat des actes. Les deux parties se retrouveront le 28 février prochain pour faire d’autres propositions.

Le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, a rencontré hier, à la salle de conférences de la Primature, les syndicats du secteur de la santé. A l’issue de cette réunion qui a vu la participation du ministre de la Santé et de l’Action sociale, entre autres personnalités de l’Etat, le porte-parole du gouvernement Seydou Guèye a fait face à la presse. Dans son compte rendu, M. Guèye a réintéré la disponibilité du gouvernement  à maintenir le dialogue avec les forces sociales  autour d’un travail collectif pour la mise en place et la consolidation des performances du système de santé mais aussi le renforcement de la qualité de l’offre des soins à tous les niveaux. « A ce titre, des efforts ont été reconnus de part et d’autre, en particulier de la part du gouvernement en ce qui concerne l’élargissement de la carte sanitaire, du renforcement des capacités logistiques  avec des dotations en ambulances médicalisées, le relèvement de plateau technique pour ne citer que cela », a indiqué Seydou Guèye. Il a rappelé que l’enjeu de la réunion était de réunir les conditions pour améliorer le confort du personnel de santé mais également des populations.  

C’est pourquoi le gouvernement a pris la décision de payer, à la fin du mois de mars, la totalité des heures supplémentaires. Selon Seydou Guèye, le Premier ministre a mis en place, pour ce qui concerne  le régime indemnitaire, une commission qui sera présidée par le ministre de l’Economie et des  Finances et qui sera composée des syndicats du secteur de la Santé, les ministères du Travail, de la Fonction publique, de la Santé et le Haut conseil du dialogue social. Les membres de cette commission feront des propositions dans 15 jours portant sur la revalorisation salariale des médecins.

Par ailleurs, « le Premier ministre a proposé une feuille de route pour donner une nouvelle dynamique à la mise en œuvre des protocoles signés », a informé Seydou Guèye qui a souligné que les points consignés comme étant des points d’accords à la fin de la rencontre ont fait l’objet de discussions entre les différentes parties. Il a cité, en premier lieu, la question du régime de retraite.

Sur ce point, il a signalé « que le gouvernement et les syndicats sont d’accord de tout de remettre dans le cadre de la réforme de retraite. La décision a été prise dans le cadre de la loi qui a été adoptée. Cette loi intègre le régime indemnitaire qui sera étendue aux non cadres de l’Ipres et fonctionnaires ». Le porte-parole du gouvernement a ajouté que la question de statut à la Fonction publique du personnel de la santé et de nouveaux corps ou celle relative aux nouvelles filières de l’Endess, des  cardes de santé communautaires, des techniciens, entre autres, seront étudiées. « Le Premier ministre a demandé au ministre de la Santé  de présider des  concertations dans un délai de 15 jours. Nous avons retenu de nous retrouver le 28 février pour faire de nouvelles propositions sur ces questions en particulier celle du statut du personnel », a précisé Seydou Guèye.

Habitat social
M. Guèye a informé que le gouvernement va régler des questions liées à l’habitat social. « De la même manière que le président de la République avait pris la décision de doter le ministère de l’Urbanisme de 3,5 milliards de FCfa à la fin de mois de mars, les besoins en habitat social du personnel de santé seront pris en compte dans le cadre de ce dispositif qui a été arrêté en faveur des enseignants », a assuré le ministre porte-parole du gouvernement. Le président de la République a pris la décision de venir en appui aux coopératives d’habitat en donnant des réserves foncières au Lac Rose, Dagua Khol pour permettre aux responsables des coopératives de trouver des solutions à cette préoccupation.

Le gouvernement a aussi promis de verser les prêts Dmc (Direction de la monnaie et du crédit) à la fin du mois de mars. « Pour les prêts équipements, une rencontre a été retenue avec le ministère du Budget puisque la décision a été prise de  rendre effectif ces prêts-équipements sur 15 jours », a fait savoir M. Guèye.  Concernant, l’indemnité de spécialisation,  Seydou Guèye a révélé que le projet sera soumis à l’examen lors du prochain conseil des ministres puisqu’elle a fait l’objet d’un travail en commission technique. « Il reste que quelques réglages à faire sur cette question », a-t-il dit.

Par Eugène KALY (textes) et Ameth SECK - Primature (photo)

MBALLO DIA THIAM, SECRETAIRE GENERAL DU SUSTAS : « NOUS ATTENDONS DES ACTES DU GOUVERNEMENT »
Plusieurs syndicats de la Santé ont pris part à la réunion hier à la Primature. Le secrétaire général du Syndicat unique des travailleurs de la Santé et de l’Action sociale (Sustas), Mballo Dia Thiam, s’est félicité de cette réunion qui a permis de passer en revue des points d’accords signés mais qui n’ont pas connus de matérialisation. «Nous avons eu quelques éléments de réponse, même  si on n’est pas d’accord sur toutes les questions qui jusque là, n’ont pas été satisfaites », a expliqué M. Thiam.

Il a de l’espoir parce que le Premier ministre a donné des instructions aux ministres concernés en fixant un  délai de 15 jours pour trouver une solution. «Nous attendons les actes car nous tenons à ces points», a insisté Mballo Dia Thiam qui a rappelé que beaucoup de  promesses ont été faites pour ce qui concerne ces points, mais au finish, rien n’a été fait. «Nous attendrons la date du 28 février si le gouvernement respecte ses engagements, il n’aura plus de problèmes dans le secteur de la santé. Sinon, nous sommes dans de bonnes dispositions pour mener la lutte parce que nous avons épuisé le délai de 30 jours du préavis de grève », a précisé le Sg du Sutsas. Il indiqué que tous les membres de son syndicats sont mobilisés « pour en découdre avec l’Etat, s’il ne respecte pas ses promesses ».

E. KALY

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.