Plaidoyer pour des mesures strictes contre le non-respect du Code de la route

03 Jan 2013
22860 times

Magal 2013 2Le comité d'organisation du Magal a exhorté mercredi à Touba (Centre) les autorités à prendre des mesures strictes et à « punir » les contrevenants au Code de la route, afin de réduire les accidents de la circulation survenant lors des éditions de cet événement.

« Le bilan que nous tirons du Magal est plus que satisfaisant. Les seuls regrets se limitent aux nombreux accidents de la route, avec des pertes en vies humaines. Pourtant, nous avons fait beaucoup de sensibilisation. Il est temps que les autorités sévissent contre l’imprudence des chauffeurs », a déclaré Cheikh Abdoul Ahad Mbacké, président de la commission de la communication et de la culture du Magal.

M. Mbacké s’exprimait lors d’un point de presse du comité d’organisation. « Il y a trop d’accidents causés en partie par les chauffeurs. Il faut que les autorités sévissent à ce niveau et appliquent la loi [...]. La sensibilisation, c’est bien. Mais, il faut aussi sévir et punir les fautifs », a-t-il martelé.

« Les nombreuses rotations entre Touba et les autres localités ne permettent pas aux chauffeurs de se reposer […]. L'accident qui a fait 18 morts sur un seul coup, mardi, est arrivé tout simplement parce qu'un chauffeur dormait, parait-il », a dénoncé Cheikh Abdoul Ahad Mbacké.

Mardi matin, à hauteur du village de Poufone situé à cinq kilomètres de Khombole (région de Thiès), un accident de la circulation a causé 19 morts et neuf blessés, dont cinq grièvement, ce qui portait à 24 le nombre de personnes tuées sur la route, à l’occasion du Magal célébré le même jour. En 2012, 26 personnes avaient perdu la vie dans des accidents survenus sur des axes menant vers Touba.

« Le comité d’organisation s’était beaucoup investi à travers des activités de sensibilisation sur les accidents de la route. Mais le résultat n’a pas reflété nos attentes. Il appartient maintenant aux autorités de prendre leurs responsabilités et d'appliquer la loi. Ça ne peut plus continuer », a insisté le responsable de la commission de la communication et de la culture du Magal.

« L’unique facteur qui a contribué à l’accident est lié au non-respect des dispositions du Code de la route par l'un des chauffeurs, qui a laissé sa voie pour aller s’encastrer dans un véhicule, parce qu’il dormait », a expliqué Thierno Alassane Sall, ministre des Infrastructures et des Transports, citant les premiers résultats d'une enquête menée après le drame.

Mardi, M. Sall s’est rendu à l’hôpital régional de Thiès pour s’enquérir de l’état des blessés.

Source: APS

Last modified on dimanche, 24 avril 2016 15:14
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.