''Al Amine'' prêche l'unité et le retour aux valeurs

24 Jan 2013
20371 times

AFFLUENCE DEVANT LA MOSQUEE TivaouaneLe porte-parole de la famille Sy de Tivaouane (Ouest), Serigne Abdoul Aziz Sy ''Al Amine'', a appelé mercredi les musulmans à l’unité pour parer aux crises dans le monde et invité la jeunesse sénégalaise à un « retour aux valeurs ».

« Le monde traverse des crises. Et ici au Sénégal, il est grand temps que l’on s’unisse », a dit le marabout dans un discours prononcé en wolof lors de la cérémonie officielle du Gamou, devant le ministre de l’Intérieur, le général Pathé Seck, et des diplomates en poste à Dakar.

Pour le porte-parole de la famille Sy, il ne suffit pas seulement de diagnostiquer les problèmes, mais il faut aussi leur trouver des solutions.

« Les Sénégalais peuvent diagnostiquer des problèmes, [mais ne peuvent] pas trouver des solutions. Nous devons cheminer ensemble. Nous devons être comme un seul homme. Tout le monde doit être concerné, hommes politiques, militants de la société civile, entre autres », a affirmé ''Al Amine''.

Abdoul Aziz Sy s’est aussi adressé à la jeunesse qu’il a invitée à un « retour aux valeurs » enseignées par les ancêtres. « Il n’y a pas lieu d’aller chercher ailleurs » ces valeurs, a-t-il dit.

Le marabout a dénoncé la banalisation du mensonge. « Nous devons craindre Dieu. Nous devons dire la vérité. Le mensonge est devenu banal. Il peut détruire un pays. Dire des contre-vérités n’est pas bon », a déclaré le porte-parole du khalife général des tidjanes.

Abdoul Aziz Sy ''Al Amine'' a magnifié les bienfaits du travail. Aussi a-t-il conseillé aux Sénégalais le sérieux et la ponctualité au travail.

Il a par ailleurs invité les autorités sénégalaises à soutenir le monde rural. A ce sujet, il a rappelé qu'il a commencé à cultiver la terre à l’âgé de 16 ans.

Abdoul Aziz Sy a demandé au gouvernement d’améliorer les conditions de travail dans les écoles publiques et privées et promouvoir l’apprentissage du Coran chez les jeunes.

La ville de Tivaouane a fêté, dans la nuit de mercredi à jeudi, l’anniversaire de la naissance du Prophète Mouhammad (Psl).

La présente édition de cette fête communément appelée Maouloud ou Gamou se tient un mois et demi après le décès du khalife général des tidjanes, Serigne Mouhamadou Mansour Sy, que remplace Cheikh Ahmad Tidiane Sy ''Al Maktoum''.

La célébration grand public du Maouloud à Tivaouane a été lancée par le savant Cheikh El Hadji Malick Sy (1855-1922).

Le ''Gamou'' ou Maouloud a été célébré pour la première fois à Saint-Louis (Nord) par Seydi Hadj Malick Sy et son compagnon El Hadji Rawane Ngom, avant d’être perpétué à Tivaouane vers le début des années 1900.

Source: APS

Last modified on dimanche, 24 avril 2016 16:04
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.