Célébration de la naissance du prophète (PSL) - Le khalife de Thiénaba : « La consolidation des confréries par l’Etat est un gage de sécurité publique »

26 Jan 2013
19445 times

À Thiénaba Seck, un village situé à 14 kilomètres de Thiès, la commémoration de l’anniversaire de la naissance du Prophète Mohamed (Psl) s’est toujours déroulée en deux jours. La première nuit est réservée à la veillée religieuse et la 2ème au khalife général qui participe à la prière de 17 heures, bouclant ainsi l’invocation en présence des disciples.
Jeudi dernier, le format a été respecté à Thiénaba Seck où, en présence du ministre des Infrastructures et des transports Thierno Alassane Sall, à la tête d’une forte délégation gouvernementale, l’actuel Khalife général Serigne Cheikh Ahmad Tidiane Seck a salué la décision prise par le chef de l’Etat d’envoyer nos soldats au Mali. Par la voix de son porte-parole Serigne Ibrahima Seck, il soutient que le renforcement des confréries par les autorités du Sénégal est un gage de sécurité publique pour le pays. En ce sens qu’un citoyen bien éduqué à partir des attributs du Coran et de l’enseignement du Prophète (Psl) saura toujours faire la différence entre la bonne graine de l’ivraie en termes de pratiques religieuses. « Et sur ce plan, Serigne Mame Amary Ndack Seck est un modèle à tous points de vue, car il a fait la guerre Saint aux côtés de son guide Cheikhou Amadou Ba, fondé un daara où il a enseigné le Coran et formé des hommes dans la pratique religieuse au quotidien », a dit me guide.
Selon le porte-parole du Khalife général de Thiénaba Seck, « il est important pour le gouvernement d’ accompagner les chefs religieux dans leurs missions d’éducation et de formation des jeunes sénégalais pour éviter à notre pays les errements de certains illuminés qui s’arrogent le droit d’utiliser une violence aveugle sur de paisibles populations, au nom de courants de pensée rétrogrades, voire barbares et loin des enseignements édictés par l’Islam qui est une religion de paix, d’équilibre, de tolérance pour l’humanité toute entière ». Serigne Ibrahima Seck a rappelé aux autorités qu’à plus de 80 ans, le Khalife général des Tidianes de Thiénaba Seck, Serigne Cheikh Ahmad Tidiane Seck n’a qu’une seule préoccupation : « l’amélioration des conditions de vie des populations de Thiénaba, œuvre dans laquelle il convie les pouvoirs publics en réfléchissant sur un programme spécial allant dans le sens de la modernisation de la localité, un des foyers religieux les plus ardents du Sénégal ».
Dans son adresse, le ministre Thierno Alassane Sall a lu un discours rassurant. « L’acte récemment posé au port par le chef de l’Etat à l’endroit de Serigne Amadou Ndack Seck démontre qu’il n’y a pas de risque d’oubli du côté du président de la République sur l’envergure religieuse de Thiénaba ». Selon le ministre des infrastructures, « 132 ans de commémoration, ce n’est pas deux jours. Le civisme, le respect des valeurs républicaines, sociales et culturelles, cultivés à Thiénaba résument la rupture à laquelle le président de la République appelle les sénégalais », conclut-il. Le khalife général a formulé des prières en faveur du président Macky Sall, mais aussi pour un retour à la paix au Mali et au Sénégal.

Mbaye BA

Last modified on dimanche, 24 avril 2016 15:50
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.