Bac 2016 - Académie de Pikine/Guédiawaye : Des résultats largement au-dessus du niveau national

08 Aoû 2016
10206 times

La grève des enseignants a occasionné, cette année, des difficultés liées à la maîtrise du quantum horaire. Malgré tout, élèves, professeurs et chefs d'établissement de l'Inspection d’académie (Ia) de Pikine Guédiawaye ont consenti beaucoup d'efforts pour l’examen du baccalauréat. Ainsi, ils ont pu obtenir des résultats nettement au-dessus de la moyenne nationale, avec un taux de réussite de 44,75%, contre 36% au niveau national.

Malgré les résultats peu encourageants du baccalauréat de cette année au niveau national (36,7%), l'académie de Pikine Guédiawaye a enregistré un score de 44,75%. Un taux largement au-dessus de la moyenne nationale et des performances que l'Inspecteur d'académie (Ia) Seyni Wade a expliqué par l’humanisme dont les élèves ont fait preuve, de même que l'engagement des professeurs et le bon management des chefs d'établissement. Il a révélé que l'Ia de Pikine Guédiawaye a réalisé, cette année, un bond de près de dix points par rapport aux résultats de l'année dernière.

A ce titre, il a souligné la détermination des professeurs qui, malgré les perturbations notées le long de l'année scolaire, ont su faire preuve d'engagement, en acceptant non seulement de travailler les jours de grève, mais aussi pendant des jours fériés.  Mais aussi en donnant des cours de renforcement à l’intention des potaches. Au finish, les résultats ont suivi, car les candidats se sont bien comportés aux examens.

Cependant, l'Ia de Pikine Guédiawaye est conscient que, même si ces résultats sont globalement satisfaisants, il y a encore un énorme travail à faire, car c'est plus de la moitié des candidats qui ont échoué. Une situation qui n'a pas laissé indifférente l'Inspection d'académie où l’on pense déjà à des initiatives efficaces pour faire en sorte que cette tendance puisse être renversée les années à venir. A ce propos, l'Ia a envisagé de poser des actes en rapport avec les chefs d'établissement. De la même manière, elle va contractualiser avec des collectivités locales, à l'image de son partenariat avec la ville de Guédiawaye et qui a abouti à l'élaboration de fascicules à remettre aux élèves pour leur permettre de disposer d'une bonne documentation. Cela, ajouté à la volonté des enseignants de donner des cours de renforcement, permettra d’arriver, selon l’Ia, à maximiser les chances des élèves de réussir aux examens.

Par ailleurs, même s'il est d'accord que la banlieue doit faire l'objet d'une attention particulière auprès des autorités, Seyni Wade n'en demeure pas moins convaincu qu'avec la mise en œuvre du Projet d'appui au développement de l'enseignement moyen évoqué par le chef de l'Etat, à l'occasion du Conseil des ministres délocalisé à Dakar, le gouvernement aidera à booster l'enseignement dans la banlieue. « La banlieue va se tailler la part du lion, et des infrastructures de dernière génération lui reviendront ».

Aussi, M. Wade n'a pas caché son admiration pour les résultats encourageants enregistrés par des établissements comme la zone de recasement de Keur Massar et le lycée de Thiaroye où, malgré les difficiles conditions de travail, les professeurs ont donné le maximum d'eux-mêmes et sont finalement arrivés à réaliser des performances tangibles.

Abdou DIOP

Lire l'intégralité de notre dossier :

Last modified on lundi, 08 août 2016 10:23
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.