Baïdy Agne, president du Cnp : Un homme d’influence

21 Sep 2016
659 times

« J'ai l'habitude de l'appeler l'Américain parce que c'est l'un des rares patrons que l'on voit au Sénégal qui n'est pas guindé, qui porte son short, son jean qui va en boîte, rit et danse avec tout le monde. Il est toujours gai ». La description que Coumba Gawlo fait de son ami Baïdy Agne en forme d’hommage n’allège pas le poids de ce dernier qui est un homme d’influence. Chef d’entreprise multipolaire, Baïdy Agne est un homme qui pèse sur la vie économique nationale. Le Conseil National du Patronat du Sénégal (CNP) qu’il dirige est une confédération de 30 groupements patronaux  et 6 membres associés évoluant dans divers secteurs d'activités : Industrie, Commerce, Agriculture et Agro-Industrie, Transport (terreste, maritime, aérien), Banques et Institutions financières, Assurance, Transit et Manutention, Bâtiment et Travaux-Publics, Services,  Tourisme et Hôtellerie, Technologie de l'Information et de la Communication, Notariat, Production et Editions Phonographique, Franchise, Santé  etc… D'après la dernière enquête de représentativité effectuée par la tutelle administrative, il occupe le premier rang du mouvement patronal sénégalais. Avec un tel outil, son patron participe de manière active à la définition du cadre économique national. C’est pourquoi Baïdy Agne est à la pointe du débat économique : organisation du secteur privé, réformes dans l’environnement des affaires, construction d’infrastructures, implication des acteurs privés dans les privatisations et les concessions, souveraineté économique, etc.

M. Agne ne perd jamais une occasion de plaider pour l’entreprise qui, à ses yeux, est « une composante de l’équilibre socio-économique ». Car, pense-t-il, « la cohésion nationale et la souveraineté sont mieux défendues si les règles de transparence en matière de passation des marchés publics sont respectées ». Le président du Conseil national du patronat sénégalais ne prend pas de gants pour plaider « la préférence nationale » que devrait mener tout Etat « stratège » qui favoriserait une « discrimination positive » à l’égard des entreprises nationales.

En 2008, lors des Assises de l’Entreprise qu’organise le CNP depuis plusieurs années, Baïdy Agne avait frappé les esprits en déclarant lors de son discours d’ouverture, devant un parterre de personnalités d’horizons divers, que chez nous, « la Politique prime sur l’économie, sur la productivité de la Nation, sur la paix et la stabilité sociales». Un courage et une lucidité dans l’analyse jamais démentis.

Oumar BA

Last modified on mercredi, 21 septembre 2016 21:11
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.