Après l’arbitre, c’est la Caf qui se distingue

22 Nov 2016
4304 times

On attendait mieux ou plus de la Caf, après le comportement de Joseph Lamptey. Car pour un arbitre qui traine beaucoup de casseroles dans un passé récent (Es Tunis-Al Ahly, Es Sétif-Raja, Rdc-Gabon, Cameroun-Gambie) dans le cadre des coupes africaines (ligue des champions, éliminatoires Can entre autres), la Confédération africaine de football aurait du avoir la main un peu plus lourde. Mais après un énième comportement désastreux de son arbitre, l’instance continentale s’est à son tour distinguée à sa manière.

Osons le dire, la Caf a été légère dans sa décision à l’encontre d’un arbitre récidiviste. Décrié partout sur le continent, Joseph Lamptey revenait récemment d’une suspension de six mois ; même dans son pays cet arbitre est taxé de « risée du monde ». En tout cas c’est l’arbitrage africain qui en prend un sérieux coup après le comportement d’un de ses pairs qui lui donne une mauvaise image. On s’attendait donc à une sanction plus lourde de la Caf eu égard au récidivisme de l’homme en noir. C’est vrai qu’avec la suspension de trois (3) mois qui lui a été infligée, Joseph Lamptey ne pourra pas officier lors de la prochaine Can qui aura lieu dans deux mois au Gabon. Peut-être que la Fifa réagira elle aussi de son côté, vu que la sanction découle d’un match des éliminatoires de la coupe du monde.

Sinon laisser Joseph Lamptey avec seulement ses trois mois de suspension, équivaudrait à une « clémence » qui ne dit pas son nom. Un joueur qui aurait tapé sur un arbitre serait beaucoup plus sanctionné sur son acte, parce que tout le monde connait la sévérité des arbitres en de pareille situation. Mais le geste de Joseph Lamptey a lourdement pénalisé le Sénégal qui perd du coup sa place de leader du Groupe B de ces éliminatoires de la coupe du monde, pour se retrouver 3e. A mon humble avis, un récidiviste doit être lourdement sanctionné pour servir d’exemple, car sur certaines actions on ne peut pas se contenter de dire qu’il s’est trompé de bonne foi.

Combien de fois cet arbitre ghanéen a été au centre des polémiques d’un match qu’il a dirigé ? Mais c’est toujours « une main molle dans un gant de velours » qui sanctionne. Pendant ce temps, le Sénégal doit se refaire pour retrouver sa place de leader dans un groupe où seul le premier sera qualifié pour « Russie 2018». Mais le mal était déjà fait. Joseph Lamptey lui se « reposera pendant trois mois », se fera oublier un peu pour reprendre le sifflet et sanctionner d’autres victimes. Ainsi va la Caf !

Par C. F. KEITA

Last modified on mardi, 22 novembre 2016 03:05
Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.