« Fidel n'est pas mort » : La Havane dit adieu à son « comandante »

02 Déc 2016
3543 times

Les dirigeants de la gauche latino-américaine ont uni leurs voix mardi soir pour appeler à perpétuer le legs de Fidel Castro, devant de centaines de milliers de Cubains mobilisés lors d'une grande cérémonie posthume en l'honneur du "Comandante" à La Havane.

Face au mémorial du héros de l'indépendance, José Marti, situé à la place de la Révolution, la foule a fait ses adieux au "Comandante" avant que ses cendres quittent la capitale pour traverser l'île jusqu'à Santiago de Cuba (est).

"Où est Fidel? Où est Fidel?", s'est exclamé à la tribune le président nicaraguayen Daniel Ortega. "Ici!", a répondu la foule d'une seule voix, résumant la tonalité de la soirée, vouée à souligner que la mort du "Comandante" n'est qu'une "mort physique", comme l'ont beaucoup répété les médias d'Etat cubains ces derniers jours. "Il ne part pas, il reste là, invaincu parmi nous, absous, totalement absous par l'histoire", s'est exclamé le président vénézuélien Nicolas Maduro, proche allié de Cuba, en référence au fameux "L'histoire m'absoudra" lancé par Fidel Castro à son procès après l'assaut en 1953 de la caserne de la Moncada, qui forgea le début de sa légende. "Aujourd'hui plus unis que jamais, peuple de l'Amérique latine (...) Nous continuerons à lutter pour ces idées, nous en faisons le serment!", s'est engagé de son côté le président équatorien Rafael Correa. "Ils ont tenté de le tuer de 1.000 manières, mais plus de 10 présidents américains n'y sont pas parvenus (...) Fidel et Cuba ont changé le monde" au XXe siècle, a ensuite relevé un autre inconditionnel, le Bolivien Evo Morales.

Après quatre heures de longs discours emprunts de ferveur socialiste, le président Raul Castro, qui a succédé à son frère Fidel en 2006, a énuméré les discours les plus marquants de son aîné prononcés sur cette emblématique esplanade. Puis de conclure: "Cher Fidel (...) ici, où nous commémorons nos victoires, nous te disons, aux côtés de notre peuple dévoué, combatif et héroïque: Jusqu'à la victoire, toujours!" ("Hasta la victoria, siempre!"), reprenant l'antienne bien connue des révolutionnaires cubains.

Un symbole
"Fidel est parvenu à sortir Cuba de la dictature pour la transformer en symbole international de résistance", a déclaré de son côté le Premier ministre grec Alexis Tsipras, seul dirigeant européen à avoir fait le voyage.

"Vive la Révolution!", "Fidel, Fidel!", scandaient entre les discours des milliers de Cubains de tous âges. Lycéens, fonctionnaires, policiers et militaires en uniforme ont été mobilisés pour l'occasion, remplissant les 72.000 m2 de la place mais aussi les avenues alentour, noires de monde.

Dans la journée, des dizaines de milliers de Cubains, souvent en pleurs, avaient défilé face aux portraits de Fidel, exposés sur cette même place depuis lundi. Partout sur l'île, ils ont aussi encore été très nombreux à signer des registres pour "jurer" de poursuivre l'héritage socialiste de celui qui a façonné pendant un demi-siècle le destin du pays - beaucoup ont confié avoir été vivement incités à ne pas manquer à l'appel.

AFP

A lire aussi l'intégralité de notre dossier :

Fidel Castro : Le guerillero qui n’est pas mort au front

Last modified on vendredi, 02 décembre 2016 15:15
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.