Mutuelle de santé de Dalifort : La première dame prend en charge l’enrôlement de 474 femmes

09 Jan 2017
2005 times

La Première Dame du Sénégal, Marième Sall, a pris en charge les cotisations de 474 femmes à la mutuelle de santé de Dalifort. L’Agence de la couverture maladie universelle (Cmu) espère que ce geste inspirera d’autres bonnes volontés.

Le geste de la Première Dame est si apprécié à la fois par l’agence de la Cmu que par les populations qu’une cérémonie a été organisée pour exhorter de potentielles bonnes volontés à emboîter le pas à Marième Sall. Il s’agit de femmes aux revenus modestes qui ont été sélectionnées. Aîssatou Ndama Bâ, responsable politique à Dalifort a rappelé que 474 femmes sont enrôlées grâce à ce soutien de la Première Dame. Pour sa part, le secrétaire général de l’agence de la Cmu,  Mamadou Racine Senghor a salué, au nom du directeur général de la Cmu, le geste de « haute portée patriotique » de la Première Dame. « La promotion des mutuelles de santé constitue l'axe prioritaire du développement de la Cmu. Si bien que quiconque appuie les mutuelles de santé, appuie en même temps la couverture maladie universelle », a-t-il indiqué.

Il s’est réjoui aussi du fait que Mme Aïssatou Ndama Bâ ait gracieusement mis sa clinique à la disposition de la mutuelle de santé de Dalifort, non sans marquer la gratitude de la Cmu à la Première Dame du Sénégal. Selon Mamadou Racine Senghor, la cotisation annuelle est de 7.000 FCfa et l'Etat supporte la moitié. L’autre moitié est prise en charge par le mutualiste. « C'est cette somme que la fondation a prise en charge pour l'ensemble des 474 femmes qui sont enrôlées par la fondation servir le Sénégal », a-t-il affirmé. Il a rappelé que l'agence apporte un appui technique aux mutuelles de santé en mettant en place une unité de gestion technique dans les départements.

Abdou DIOP

Last modified on lundi, 09 janvier 2017 15:04
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.