Mor Ngom sur l’augmentation du nombre de députés : « La matérialisation d’un engagement du chef de l’Etat »

10 Jan 2017
782 times

Le ministre-conseiller et responsable de l’Apr, Mor Ngom, rejette, en bloc, les accusations de l’opposition arguant des « relents et autres calculs politiques » qui seraient à l’origine de l’augmentation du nombre des députés.

A l’en croire, la majorité, en adoptant cette loi renforçant le nombre des députés, « ne fait nullement de calculs politiques ». Le président Macky Sall, poursuit-il, « n’a pas attendu d’accéder à la magistrature suprême du pays pour s’intéresser aux sénégalais de l’extérieur ». Pour preuve, déjà dans « son offre politique » inscrit dans le programme « Yoonou Yokkuté », « il avait affiché son ambition de faire de la diaspora la 15e région du Sénégal». Aujourd’hui qu’il est à la tête du pays, le président de la République, suite à la révision constitutionnelle soumise au peuple qui l’a largement approuvé lors du référendum du 20 mars 2016, « matérialise, avec ces 15 députés additionnels, un engagement fait aux sénégalais de l’extérieur ». Qui plus est, compte tenu de leur apport dans l’économie nationale, « cette diaspora mérite respect et considération et ces sièges lui permettront de s’exprimer sur ce que fait le gouvernement », dira-t-il.

Aussi, l’absence de consensus évoquée par l’opposition qui prétend être « driblée » est, à son avis, « légère et fausse » d’autant plus que l’appel au dialogue national du 28 mai dernier atteste de « la disponibilité du président Macky Sall à trouver des plages de convergences sur des questions d’intérêt national ». Le ministre-conseiller invite la classe politique, en particulier l’opposition regroupée autour de « Mankoo Wattu Sénégal », d’essayer d’être « une force de proposition » et non « de casse à tout va ».

Mamadou Lamine DIEYE

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.