Comité pour l’exercice inalienable des droits du peuple palestinien : Le Sénégal réélu pour la 42ème fois

17 Fév 2017
667 times

Pour la quarante-deuxième année successive, depuis sa création par la résolution A/RES/3376  du 10 novembre 1975, le Sénégal a été réélu, ce 16 février à New York,  à la tête du  Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien. En présence de la Directrice de cabinet du Secrétaire général Antonio Guterres, Maria Luiza Ribeiro Viotti, du Sous-secrétaire général aux Affaires politiques, des membres du Comité et des représentants des Etats-membres de l’ONU, l’ambassadeur Horacio Sevilla Borja, représentant permanent de l’Equateur a présenté la candidature du Sénégal, qui a été réélu à l’unanimité. Comme chaque année, notre pays était seul candidat à sa propre succession.

Cette réélection a été accueillie avec « honneur » et « humilité » par la délégation du Sénégal et son représentant permanent, l’ambassadeur Fodé Seck. Le renouvellement  de cette élection témoigne d’une grande marque de confiance au Sénégal et de l’engagement résolu du Sénégal et de son président à poursuivre, avec le Comité, les efforts dans l’accomplissement du mandat qui lui a été confié, à savoir « œuvrer pour la pleine réalisation des droits inaliénables du peuple palestinien ».

Au sein du Comité, le Sénégal partage cette mission cruciale avec l’Afghanistan, Cuba, l’Indonésie, Malte, la Namibie et le Nicaragua, dont les ambassadeurs ont également été réélus. La disponibilité et le dévouement des ambassadeurs Mahmoud Saikal (Afghanistan), Anayansi Rodriguez Camejo (Cuba), Dian Triansyah Djani (Indonésie), Carmelo Inguanez  (Malte), Neville Melvin Gertze (Namibie) et Maria Rubiales De Chamorro (Nicaragua) sont à la mesure de la contribution remarquable de leurs pays respectifs à la promotion de l’effectivité des droits inaliénables du peuple palestinien.

La présence de la Directrice de cabinet du Secrétaire général de l’ONU, à la réunion de lancement des activités du Comité, au titre de l’année 2017, traduit l’engagement continu et la volonté réaffirmée des Nations Unies de rester saisies de la question palestinienne, et de lui apporter une solution définitive, sur la base du plan de partage des Nations Unies et des autres résolutions pertinentes de l’organisation. C’est-à-dire la solution à deux Etats.  

Au moment où le Sénégal venait d’être réélu à la tête du Comité, le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour le Moyen-Orient, dressait, le matin même, un tableau peu reluisant de la situation en Palestine.
Pour Dakar, « les défis importants qui continueront de se poser à nous dans la recherche d’une solution juste et durable à ce différend, ne doivent pas occulter le fait que l’absence de solution à ce conflit induit un défi encore plus complexe (…) potentiellement porteur de risques sérieux pouvant déboucher sur des phénomènes incontrôlés comme l’extrémisme violent et le terrorisme (…) phénomènes qui peuvent avoir pour cibles les populations civiles israéliennes comme palestiniennes, et d’autres parties du monde ».

Aussi, le Sénégal invite, à nouveau, tous les acteurs « à ne guère fléchir dans l’engagement et la détermination à atteindre le but ultime de l’édification d’un Etat palestinien souverain, viable et indépendant avec Jérusalem-Est comme capitale, vivant côte à côte avec l’Etat d’Israël, en paix et en sécurité, dans des frontières internationalement reconnues et garanties ».

Le programme annule de travail soumis par l’Ambassadeur Seck aux 26 membres et aux 24 Observateurs du Comité, a été adopté à l’unanimité.

Synthèse de D. M. F.

Last modified on vendredi, 17 février 2017 14:11
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.