A Ourossogui, Matam... Abdoulaye Baldé appelle à la sérénité et à la modération

15 Juil 2017
134 times

Après avoir dénoncé les attaques dont son cortège a été victime avant-hier, Abdoulaye Baldé, leader de la coalition de la convergence patriotique « Kaddu Askanwi », a appelé les uns et les autres à la sérénité et à la modération.

Le leader de la coalition de la convergence patriotique « Kaddu Askanwi », Abdoulaye Baldé, a condamné les attaques dont a fait l’objet son cortège dans la nuit du mercredi au jeudi à Ourossogui. « Nous sommes dans une République unitaire, il ne doit pas y avoir de no man’s land », a-t-il déclaré. Pour lui, ces attaques constituent un « précédent dangereux » qui, a-t-il dit, « si elles se répètent ailleurs, pourraient conduire à des dérapages regrettables ». A cet effet, M. Baldé a appelé les uns et les autres à la sérénité, à la modération, au respect des principes de la démocratie qui nécessite, à ses yeux, « une compétition libre et une expression libre et démocratique de la parole et des manifestations publiques ».

Poursuivant, le leader de « Kaddu Askanwi » a informé : « On a tenté de nous interdire de tenir notre manifestation ici (Espace des jeunes de Ourossogui). N’eût été la promptitude des autorités administratives, nous n’aurions pas pu tenir notre rassemblement. Je me considère comme Matamois parce que je suis marié à une Matamoise. Par conséquent, je croyais avoir un accueil beaucoup plus chaleureux que celui-ci. Ce n’est pas l’œuvre des Matamois encore moins des habitants de Ourossogui. C’est le fait de quelques égarés qui ont voulu perturbé notre quiétude. Mais, cela ne nous ébranle point ». Sur un autre registre, M. Baldé a soutenu n’avoir constaté aucun changement dans la région de Matam durant ces cinq ans du régime du président Macky Sall. « La ville de Ourossogui est dans un état de délabrement avancé. Il n’y a pas un programme d’assainissement. Des flaques d’eau sont partout visibles », a dénoncé le maire de Ziguinchor. Dans la même lancée, il a attiré l’attention des autorités, notamment du ministre de l’Assainissement et de la Solidarité nationale, « pour que les populations éprouvées par les pluies de ces derniers temps puissent trouver un réconfort qui ne soit pas ponctuel ». Pour ce faire, Abdoulaye Baldé a invité le gouvernement à trouver des « mesures hardies, afin que les inondations ne puissent faire des victimes dans cette région ». A son avis, l’Etat doit davantage accompagner Ourossogui, eu égard « à l’agrandissement de la commune mais aussi le sentiment de désespoir noté chez les populations face aux promesses mirobolantes ». Le leader de « Kaddu Askanwi » a remercié les populations pour la marque d’affection, appelant les jeunes et les forces vives du département à soutenir leur tête de liste départementale, Me Sally Mamadou Thiam, avocat à la Cour. « C’est quelqu’un qui défendra les intérêts de Matam et non de notre parti à l’Assemblée nationale. Il faut que vous puissiez élire des députés qui sont proches de leurs populations et qui connaissent leurs préoccupations et leurs terroirs », a-t-il dit. « Connaissant Me Thiam, vous aurez un député qui ne sera pas applaudisseur, qui ne va pas dormir à l’hémicycle », a-t-il lancé. Pour réaliser ce vœu pieux, Abdoulaye Baldé dit miser beaucoup sur la jeunesse qui est, selon lui, « l’avenir de notre région, de notre pays ».

Souleymane Diam SY (envoyé spécial)

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.