La Kaaba, mon horizon, ma direction

08 Aoû 2017
2955 times

Une fois l’intention de faire la Oumra formulée hors de la Kaaba,  le triptyque sur lequel repose ce petit pèlerinage se fera dans l’enceinte de celle-ci : la circumambulation, une prière de deux rakaa et le parcours entre Safa et Marwa.

Plein d’enthousiasme, nous nous dirigeons, de pied ferme et décidé, vers la Kaaba. La foi à toute épreuve et débordant d’énergie, le groupe de Sénégalais prend d’assaut la Maison antique, une appellation de la Kaaba revenue très souvent dans le glorieux Coran. La vingtaine de compatriotes, non érodés par la longue journée qui avait débuté à  Médine, est à 21 heures 30 passées décidée à accomplir la Oumra ou encore petit pèlerinage. Il faut remarquer qu’ils sont pressés de voir l’épicentre du monde musulman.

Derrière les pas d’un connaisseur des lieux, mais surtout maître en sciences islamiques, Oustaz Alioune Sall, le groupe est averti et sensibilisé sur les piliers et dimensions de ce pèlerinage. « Cette porte est la principale de la Kaaba qui compte de nombreuses issues. Elle nous mène directement à l’hôtel », explique le guide religieux à ses coreligionnaires. Emmitouflés dans des étoffes nouées comme un pagne et couvrant le buste, nous traversons la vaste mosquée circulaire où de nombreux fidèles effectuent des prières surérogatoires ou lisent le Coran si ce n’est qu’ils se reposent. La vaste enceinte est très éclairée. Avant de descendre les escaliers qui mènent directement à la Kaaba, la voilà qui s’offre, toute majestueuse, à notre vue émerveillée et toute heureuse de la découvrir enfin. Nous dévalons les escaliers et la lumière est encore plus féérique dans l’épicentre de la Kaaba implantée dans une cuvette. Dans ses plus beaux atours, elle est l’attraction de gens venus de partout pour lui témoigner tout leur attachement à l’Islam et leur volonté de réaliser une œuvre pie. Et bizarrement, il n’y a pas de monde ce soir. Le pèlerinage devrait s’effectuer sans anicroches. Certains sont tentés de toucher aux pans de l’édifice, mais nous prenons notre mal en patience. Il faut sacrifier maintenant à la Oumra, sous la guidée d’Oustaz Alioune Sall, un habitué des lieux.

De notre envoyé spécial
Ibrahima Khaliloullah NDIAYE

Pour lire l'intégralité du reportage, Cliquer ICI

Last modified on mardi, 08 août 2017 16:40
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.