Thierno Ciss, étudiant à l’université virtuelle du Sénégal : L’espoir d’un avenir meilleur

07 Déc 2017
639 times

Thierno Ciss, étudiant à l’université virtuelle du Sénégal à l’antenne de Thiès, évoque sa nouvelle vie avec une joie non feinte. « Il n’y a photo », confie-t-il. Une joie compréhensible si l’on sait que les jeunes sont moins attachés à leur terroir que leurs parents. Il voit même dans le choix du site de leur village par ses aïeux comme un coup de pouce de leur part. « Nos arrières grands-parents ne pouvaient pas choisir meilleur site pour y habiter. Ils avaient conscience qu’un jour ce choix nous rendrait un grand service. C’est le cas aujourd’hui puisque nos conditions de vie ont radicalement changé », philosophe le jeune homme, ravi de cet échange. Lui qui s’apprêtait à aller à l’entraînement s’est prêté à nos questions. Il souligne que les femmes ne sont plus confrontées à la corvée de l’eau. De plus, le site de relogement n’est pas enclavé même s’il souhaite que la piste soit goudronnée.

Tombé sous le charme des prouesses techniques et du génie footballistique de Zinédine Zidiane, actuel entraîneur de l’équipe du Réal Madrid qui son idole, le jeune homme ne voit que des avantages dans sa nouvelle vie. Il entrevoit l’avenir avec optimisme. « L’aéroport a suscité des vocations auprès des jeunes. Avant le projet, il y avait peu de bacheliers dans les trois villages à cause des conditions d’études difficiles. La tendance est en train de s’inverser. Aujourd’hui, on en compte plus d’un vingtaine », indique Thierno Ciss. Une révolution, selon le jeune homme qui explique cela par un meilleur environnement. « Auparavant, on utilisait les lampes tempêtes pour apprendre nos leçons. Et une fois qu’on avait l’entrée en sixième, on nous amenait à Pout. Aujourd’hui, on peut aller au collège et revenir. Le village est desservi par des motos et des taxis clandos », affirme Thierno Ciss. L’étudiant se voit déjà agent de l’aéroport international Blaise Diagne en qualité d’informaticien. Pour optimiser ses changer d’intégrer cette structure, il suit parallèlement à ses études en administration et économique à l’UVS, une formation en informatique dans un institut à Thiès. Il estime que ses ancêtres ne pouvaient pas lui rendre meilleur service en choisissant d’implanter leur village sur le site de ce qui est devenu l’aéroport international Blaise Diagne.

M. GUEYE

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.