Coopération Sénégal - Japon : Renforcement des disciplines fondamentales

11 Déc 2017
4004 times
Coopération Sénégal - Japon : Renforcement des disciplines fondamentales Photo d'archives

Toujours soucieux du développement de l’enseignement des mathématiques, le ministère de l’Education nationale et la Jica ont lancé un troisième programme dénommé Projet d’amélioration des apprentissages en mathématiques à l’élémentaire (Paame). Il est financé à hauteur de 3,42 milliards de FCfa, dont 1,66 milliard de FCfa de la contrepartie sénégalaise. Il est mis en œuvre depuis 2015 et va jusqu’en août 2019. Le projet vise 20 écoles situées dans les deux zones pilotes, à savoir les académies de Kaolack et Kaffrine. Il s’agit, dans ce projet, de mettre en œuvre les pratiques qui contribuent à améliorer les apprentissages des élèves en mathématiques. Une activité qui sera étroitement liée au renforcement des capacités pédagogiques des enseignants en mathématiques et à la capacitation des comités de gestion de l’école pour permettre la pérennité des activités.

L’inspecteur Aliou Badara Diop, coordonnateur du projet, précise que les produits du Paame peuvent aussi servir d’intrants dans la mise en œuvre des Contrats d’amélioration de la qualité (Caq) des écoles mais aussi des Plans d’amélioration de la qualité (Paq) des Ief en aidant la mobilisation de toutes les parties prenantes autour du Comité de gestion de l’école (Cge). Selon l’inspecteur Diop, les premiers résultats obtenus sur le terrain par le Paame sont « satisfaisants ». Pour lui, des progrès sont notés aussi bien dans le fonctionnement des cellules d’animation pédagogique que dans celui des Cge et Ucge. Toutefois, il reconnaît que des efforts restent à faire dans la mobilisation des communautés et des collectivités locales pour atteindre les objectifs.

P. C. NGOME

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.