Procès de la caisse d’avance de la mairie de Dakar - Mamadou Oumar Bocoum, ancien percepteur : « J’ai posé des actions en phase avec la règlementation »

13 Fév 2018
455 times

L’ancien percepteur à la ville de Dakar, Mamadou Oumar Boucoum, a comparu libre devant le tribunal de Dakar dans le cadre du procès de l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar. Interpellé par Me Moustapha Ndoye, un des avocats de la défense, sur les chefs d’inculpation d’association de malfaiteurs et de complicité de détournement de deniers publics.

L’ancien percepteur municipal, aujourd’hui comptable des Grands projets à la présidence de la République, a balayé ces accusations laissant entendre qu’il ne s’est jamais entendu avec qui que ce soit pour commettre un crime économique. « Toutes les actions que j’ai posées ont été conduites dans le respect de la réglementation.

Dans le mandat de paiement, il n’est nullement mentionné du riz ou du mil, mais alimentation de la caisse d’avance. Donc, je n’avais pas le droit de refuser ce mandat », s’est expliqué Mamadou Oumar Bocoum devant le juge.

A. Ng. NDIAYE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.