Double performance du Sénégal jamais réussie en Afrique : Un eurobond de 1 184 milliards de FCfa à taux et durée exceptionnels

07 Mar 2018
14815 times
Le Président Macky Sall avec la Directrice générale du Fonds monétaire international Le Président Macky Sall avec la Directrice générale du Fonds monétaire international Photo d'archives

Au regard de ce qui s’est passé, hier, à Paris, il n’est pas exagéré de dire que le Sénégal passe, aux yeux des tenants des marchés financiers internationaux, comme le pays africain le plus sûr. A l’emprunt obligataire international ou eurobond qu’il a initié, ils ont répondu au-delà des attentes du demandeur en lui accordant un milliard d’euros et un milliard de dollars, soit 1 184 milliards de FCfa, à des taux d’intérêt et sur une durée dont aucun pays africain n’a bénéficié jusqu’ici.

PARIS – Hier, dans la capitale française, le Sénégal a fini d’asseoir sa réputation établie ces dernières années de pays sûr en qui les investisseurs internationaux et marchés mondiaux ont une solide confiance. En effet, c’est un succès total qui a couronné l’emprunt obligataire international ou Eurobond initié par le gouvernement du président Macky Sall. Cette intervention sur le marché des capitaux pour lever les ressources nécessaires a deux finalités principalement : d’une part, exécuter adéquatement le budget 2018 ; d’autre part, refinancer la dette très chère contractée par le Sénégal en… 2011.

Task Force
Pour ce faire, Amadou Bâ, le ministre de l’Économie, des Finances et du Plan, qui avait à ses côtés Maguette Niang, le Conseiller personnel du Premier ministre, de hauts cadres de son département, au premier rang desquels le Directeur général du Budget, Moustapha Bâ, du Trésor, Cheikh Diop, des Politiques de planification économique, Pierre Ndiaye, de la Dette publique, Babacar Cissé, s’était livré, ces dernières semaines, à un «round trip» exténuant. Hier, au terme d’aller-retour harassants entre New York, Boston, Londres, Francfort, Zurich et Paris, jalonnés d’échanges serrés avec les investisseurs internationaux, sous la supervision directe du président de la République, le round final s’est déroulé au siège parisien de la banque Rothschild. Et le Sénégal s’en est sorti avec des résultats performants, jamais atteints par un pays africain.

D’une part, sur le marché de l’euro, il est parvenu à lever un milliard d’euros. Soit 655 957 000 000 de FCfa. Un emprunt à un taux (4,75%) et sur une durée de (dix ans), jamais consenti à un pays africain jusqu’à ce jour.

Macky Sall supervise
D’autre part, sur le marché du dollar, le Sénégal a fait mieux : il a levé un milliard de dollars. Soit 528 271 000 000 de FCfa. Un emprunt à un taux (6,75%) et sur une durée inédite (trente ans).

Deux grosses performances qui ont une explication unique et simple : le Sénégal bénéficie de la confiance des marchés financiers, compte tenu de ses performances réalisées ces trois dernières années – un taux de croissance supérieur à 06% –, un déficit budgétaire en baisse, un endettement soutenable et des perspectives économiques favorables. Un fait et un chiffre convoqués, en guise de comparaison, illustrent cette situation : en 2011, à l’eurobond initié par le Sénégal, les marchés financiers internationaux n’avaient répondu qu’à hauteur de cinq cent millions de dollars (soit environ 265 milliards de FCfa à l’époque). Emprunt auquel ils avaient appliqué un taux de… 8,75%.

Le Blog de Yaxam

 

Last modified on mercredi, 07 mars 2018 10:26
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.